mardi, 12 décembre 2017
Dernières nouvelles
Accueil / A La Une / Budget participatif 2018. Kinshasa : Le Coref s’active dans les forums de quartier à Lemba
Budget participatif 2018. Kinshasa : Le Coref s’active dans les forums de quartier à Lemba

Budget participatif 2018. Kinshasa : Le Coref s’active dans les forums de quartier à Lemba

Dans le cadre du budget participatif, les forces vives de la commune de Lemba à Kinshasa, particulièrement celles de Gombele, Molo, Masano et Kimpwanza étaient en forum des quartiers lundi 23 octobre dernier. Objectif ? Ressortir les défis prioritaires de chaque contrée susceptibles d’être relevé pour le compte de l’exercice 2018 et déterminer leurs représentants au futur forum des délégués à la commune, à raison de trois par quartier.

Coref

Une vue des forces vives de Lemba en atelier lors du forum des quartiers

Ces travaux se sont déroulés sous la Coordination du Comité de Réforme des Finances Publique (COREF) dans le cadre du Projet de Renforcement de la Redevabilité et de la Gestion des Finances Publiques (PROFIT Congo).

Et pour la paroisse Saint Benoit, quatre des dix-neuf quartiers étaient concernés, tandis que les autres se sont réunis dans d’autres coins choisis pour la circonstance. Très déterminées, les forces vives se sont mobilisées, femmes, jeunes et vieux, dans la salle de réunion de la Paroisse Saint Benoît de Lemba. Regroupé en atelier constitué selon différents quartiers, ils ont émis des recommandations actives à l’égard de l’Autorité municipale.

A l’unanimité et sans aller par le dos de la cuillère, tous ont déduit que l’aspect sécuritaire qui doit être rapidement rétabli étant donné que la criminalité juvénile appelé généralement « Kuluna », a atteint son paroxysme. A ce sujet, ils ont dénoncé  le fait du chanvre qui se vend et fume  par toute quiétude par les jeunes gens, comme pour dire que c’est l’une des causes d’insécurité dans la commune de Lemba. Autre chose sollicité à ce sujet, c’est le renforcement des agents de la police surtout pendant les heures tardives. D’autre part, les forces vives ont souhaité que le Bourgmestre mette du sien pour la réhabilitation du courant électrique, car les criminels se plaisent de l’obscurité pour commettre leurs  forfaits.

Une chose entrainant l’autre, les représentants des quartiers ont recommandé un assainissement régulier tous azimuts suivi du curage des caniveaux pour mettre fin aux inondations auxquelles ils font face pendant la période de pluie. Dans le même aspect, il a été réclamé la mise en place des poubelles publiques, pour éviter que les rues soient bourrées d’immondices. Et pour lutter contre les maladies des mains sales et autres, l’Autorité municipal devrait réparer  les tables du marché Makongo dans le quartier Gombele pour ainsi mettre fin aux étalages à même le sol.

Il faut signaler que le budget participatif est volontaire. Pour y parvenir, les étapes à franchir consistent notamment aux réunions d’orientations, réalisées quelques semaines avant. Ensuite vient le forum des quartiers, forum des délégués, forum communal ainsi que le vote du budget. Toutefois, la validation au niveau locale se limite à la validation du budget.

Judith Asina