jeudi, 15 novembre 2018
Home / A La Une / Mauvaise gestion du projet Bukanga Lonzo : La LICOCO demande au PGR de se saisir du dossier
parc Agro Bukanga Lonzo

Mauvaise gestion du projet Bukanga Lonzo : La LICOCO demande au PGR de se saisir du dossier

C’est ce que relève son rapport intitulé projet « Bukanga Lonzo : des millions des Dollars qui ont enrichis certaines Autorités congolaises et les responsables du projet », publié à l’occasion de la douzième édition de la journée internationale de lutte contre la corruption, le 9 décembre de chaque année.  La Ligue Congolaise de Lutte contre la Corruption (LICOCO) indique qui s’est procuré une brochure  de l’enquête des auditeurs rend public le constat des différences entre les montants déclarés par AFRICOM COMMODOTIES Ltd et ceux de la Direction du Trésor et Ordonnancement (DTO) du Ministère des Finances.

La Licoco reconnaît que Bukanga Lonzo était un projet à impact positif car il avait comme objectif principal de lutter contre l’insécurité alimentaire des populations se trouvant aux alentours du projet.  Avec la mauvaise Gouvernance, cet objectif ne pourra pas être atteint avec les conséquences que cela causeraient sur le développement socio-économique du pays.

Car, des millions des dollars ont été débloqués par le Gouvernement pour concrétiser le projet mais cet argent a été utilisé pour enrichir les gestionnaires du projet et plus particulièrement le partenaire d’AFRICOM COMMODITIES et leurs fournisseurs. Ce qui fait que certaines Autorités politiques ont bénéficiés financièrement du projet en s’enrichissant illégalement.

Pour ce faire, la LICOCO fait des recommandations notamment au Président de la république appelé à demander à la Justice d’ouvrir des actions judiciaires contre les responsables politiques qui ont favorisés cette mauvaise gestion. Le Parlement de son côté devrait de diligenter une mission de contrôle parlementaire sur la gestion de ce projet Parc d et d’interpeller les responsables de ces actes.

Quant au Procureur Général de la République (PGR), il est appelé à se saisir de ce dossier et interpeller leurs responsables et les autorités qui ont favorisés ladite mauvaise gestion. Et aux organisations de la société civile, de mettre en place des actions des plaidoyers au niveau national et en Afrique du Sud pour que les responsables du Parc Bukanga Lonzo soient poursuivis par la Justice en RDC ou en Afrique du Sud.

Quid du rapport ?

Le contrat signé avec la société AFRICOM COMMODITIES Ltd était de gré à gré pour un montant global de 150 millions de dollars, violant ainsi la loi sur la passation des marchés en RDC.

la LICOCO qui a fait ce constat, s’est procuré une copie du rapport d’audit diligenté par le Ministère des Finances auprès de la firme Ernest and Young que, dans lequel les auditeurs dénoncent des pratiques de corruption dans les chefs des responsables d’AFRICOM COMMODITIES Ltd en complicité avec certaines autorités Congolaises.

En matière de pratique de corruption entre autres, les auditeurs ont relevé l’existence des paiements effectués directement à des tiers pour lesquels les évidences probantes et appropriées ne sont pas encore produites par le Ministère des Finances.

Les auditeurs ont obtenus le swift de la transaction de 4,8 milliards de FC qui renseigne une différence de 372 685 USD non justifiés. Le second montant en CDF a été enregistré dans les livres du partenaire AFRICOM COMMODITIES Ltd pour 30 000 USD, soit une différence non significative de 1 652 USD. Un autre fait, c’est la différence entre les montants déclarés par AFRICOM COMMODOTIES Ltd et ceux déclarés par la Direction du Trésor et Ordonnancement (DTO) du Ministère des Finances.

Aussi, les auditeurs ont-ils noté qu’un montant de 17 768 548 USD a été versé à DESTICLOX pour la construction du marché de la Société MARIKIN SA sur base du contrat signé le 05 Mai 2015 entre AFRICOM COMMODITIES Ltd et DESTICLOX. Le Gouvernement de la RDC a effectué des paiements le 16 août 2014 de l’ordre de 993 600 USD pour gravillonner 14,4 km (Coût unitaire 69 000 $US le Km) depuis la route nationale jusqu’au site de Bukanga Lonzo. La suite du paiement date du 23 septembre 2014 avec 3.798.000 USD pour l’amélioration de la voie d’accès de la route principale jusqu’au site C de Bukanga Lonzo soit 42 Km (l’estimation du coût unitaire est de 90 428 $US le Km).

Après analyse les auditeurs estiment que la route d’accès au Parc Bukanga Lonzo n’est pas gravillonnée et se trouve en terre. Il s’avère également que le coût unitaire de la deuxième facture est trop élevé comparé à celui de la première facture, alors qu’aucun contrat n’a été signé pour l’exécution de ces travaux.

Toujours est-il qu’aucune évidence de contrôle technique des travaux sur la route par les experts de l’Office de Route ou de l’Office des Voiries et Drainage.

Au sujet des recettes du projet Bukanga Lonzo, il n’y a pas d’informations disponibles sur les recettes.

Judith Asina

Essayer encore

Bwansa Stephen

Affaire accord de Genève : « Nos adversaires prouvent qu’ils ne sont pas encore prêts à diriger la RDC », dixit Stephen Bwansa

Le Secrétaire Provincial du PPRD/Chine n’est pas allé par quatre chemins au sujet de la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire