lundi, 20 août 2018
Home / Sport / Compétition / Caf / 14ème édition de la Coupe de la Confédération : Le TP Mazembe invaincu conserve son bien
Mazembe vs Super Sport finale retour

14ème édition de la Coupe de la Confédération : Le TP Mazembe invaincu conserve son bien

Le Tout-Puissant Mazembe a remporté le samedi 25 novembre la 14ème édition de la Coupe de la Confédération de la Caf après le match nul de zéro but partout imposé à SuperSport United Football Club au Lucas Masterpieces Moripe Staduim de Pretoria.Les Congolais conservent ainsi leur bien en remportant pour la deuxième fois de suite la compétition, grâce à leur victoire de 2-1 obtenu au match aller à Lubumbashi.

C’est dans un stade Lucas Masterpieces Moripe loin d’être rempli en dépit de la gratuité d’accès pour toute personne qui se présentait avec le t-shirt bleu, les couleurs locales du club que le décor de la 4ème confrontation entre les deux clubs était planté.

Le son des supporters congolais d’Afrique du Sud,plus ou moins deux mille personnes  résonne dans les gradins tout au long de cette finale.

En début de la première période,  les Corbeaux de Lubumbashi se sont procurés des occasions nettes pour ouvrir la marque à l’image du capitaine Rainford Kalaba,de Daniel Adjei et du  buteur providentiel Ben Malango.

Les déchets techniques au dernier geste, la maladresse constituent des contraintes pour que la cage du portier Williams reste inviolée.
Les Sud-africains sont inoffensifs en attaque  excepté le but litigieux qui leur était refusé durant la première période.

L’arbitre sénégalais Malang Diédhiou, l’un des africains présélectionnés pour la Coupe du monde renvoie les deux équipes dos à dos.

Après les citrons, les bleu et blanc requinqués, bien inspirés se projettent vers l’attaque en multipliant des assauts dans le camp adverse.Mais la défense de Mazembe bien organisée et très solidaire avec un Joël Kimwaki étincellant est imperméable.

Les Corbeaux procèdent au contre surtout avec les entrées des  Meschak Elia et Solomon Asante qui font parler leur technicité et leur rapidité dans le jeu.

Les Locaux obtiennent une occasion franche de trouver la faille.Le centre de la droite vers la gauche trouve Wome qui frappe en pivot.Mais le gardien international ivoirien Sylvain Gbohouo titularisé en lieu place de Ley Matampi pour cette finale retour  jaillit pour sauver les meubles.

CA SENT LE ROUSSI

Pendant le dernier quart d’heure, la rencontfe prend une mauvaise tournure avec l’expulsion du défenseur axial de Mazembe, le zambien Chongo Kabaso à la 82ème minute suite à un second carton jaune.

En infériorité numérique, les poulains de Pamphile Mihayo se soudent les coudes pour qu’ils ne concèdent le but fatal.
Des vilaines fautes se remarquent davantage et l’un des meilleurs arbitres africains, le sénégalais Malang Diédhiou remet une fois de l’ordre dans ce véritable capharnaüm instauré suite à la peur morbide et au stress de perdre visibles dans les chefs des 22 acteurs.

Cette fois-ci,Thuso Phala à la 89ème écope d’un carton rouge pour une faute grossière sur Nathan Sinkala.
Les protégés de Moïse très expérimentés, vont voir toutes les couleurs au club de la nation arc-en-ciel en leur  imposant un nul de 0-0.

LE MALCHANCEUX TINKLER

Les poulains de Eric Tinkler sont rattrapés par leur sempiternel syndrome de ne pas faire les résultats à domicile mais plutôt à l’extérieur.
La victoire des Englebertois sur la marque de 2-1 lors de la finale aller a pesé lourd sur la balance.

SuperSport United rate une superbe occasion d’écrire en lettres d’or sa propre histoire en compétition africaine interclubs.

De surcroît  le coach Eric Tinkler n’a pas la baraka car c’est la deuxième fois qu’il puisse courber l’échine en finale en Coupe de la Confédération .

La première défaite du premier sud africain à jouer en Calcio (Cagliari) remonte en 2015 avec Orlando Pirates, qui a échoué face à l’Etoile du Sahel de la Tunisie.

Avec son expérience, le TP Mazembe n’a pas laissé en revanche, passer sa chance.
Invaincus toute au long de la Coupe de la Confédération, les Corbeaux remportent pour la deuxième fois consécutive la C2 après le sacre de 2016 aux dépens des Algériens de MO Bejaia (1-1 à Blida au match aller  et 4-1 à Lubumbashi au match retour).

MAZEMBE, LE PARCOURS D’UN CHAMPION EN MODE TOUT PUISSANT

Exemptés des 32èmes  de finale comme de coutume en Ligue des Champions,le quintuple vainqueur de la C1est  éliminé à la surprise générale.La formation zimbabwéenne de Caps United empêche le géant de passer le Cap des 16èmes de finale.

En effet dans l’antre de Kamalondo, le club du pays de Mugabe tient en échec le grand Mazembe 1-1 et une semaine après à Harare, il concède un match nul de 0-0 au retour.L’addition est salée, l’élimination est assurée aux, les Corbeaux laissent des plumes.

Ce couac sous la houlette du coach français Hubert Velud est mal digéré par les dirigeants du club.Les ennuis commencent pour le patron du staff technique à tel point qu’il est contraint de céder sa place.
L’ancien capitaine des noir et blanc, Pamphile Mihayo succède au sorcier blanc fin 2016.

Nouvelle formule des Compétitions interclubs sur le continent oblige,le club de 1939 est sauvé de justesse et joue les 16èmes de finale bis, les fameux barrages.Les Bandiangwena ne loupent pas leur seconde chance.Ils barrent la route au club algérien de JS Kabylie,2-0 à l’aller à Lubumbashi et 0-0 au retour.

Lors de la phase de groupes,Mazembe hérite de la poule D aux côtés de SuperSport United d’Afrique du Sud,Horoya AC de Guinée et CF Mounana du Gabon.
Les Corbeaux ne perdent aucun match en six sorties (3 victoires et 3 matchs nuls) et sont premiers du groupe avec 12 points juste devant SuperSport 10 points.Les deux équipes ont partagé les points dans leur duel,2-2 à Lubumbashi et 0-0 à Pretoria.

Lors des quarts de finale, les coéquipiers du maestro Kalaba déroulent face à Hilal Obeid du Soudan (1 contre 2 à l’aller et 5-0 au retour).

Si la tâche n’était pas difficile face aux soudanais, ça sera le cas devant les marocains qui ont le vent en poupe.Fath Union Sport (Fus) perd difficilement lors de l’acte 1 et le club cher au Manager général Kitenge Kikumba impose un nul blanc à l’équipe du royaume chérifien lors de l’acte 2 à Rabat.

L’heure des retrouvailles a sonné en finale.Super Sport se présente de nouveau après avoir barré la route au Club Africain de la Tunisie.Score cumulé 4-2 dont un fameux 1 contre 3 en terre tunisienne.

Réputée très joueuse à l’extérieur, la formation du pays de Madiba s’ incline tout de même pour une première fois face aux Corbeaux.Ces derniers bien avertis s’ extirpent ainsi du piège tendu grâce à des réalisations du malien Adama Traoré à la 18ème minute et du ghanéen Daniel Nii Adjei à la 67ème minute, l’homme des Citoyens difficiles.

Les visiteurs avaient égalisé par le biais du tchadien Mbule à la 47ème minute. Au finish 2-1.
Au retour, rien ne sera marqué entre les deux protagonistes.
Mihayo promu comme coach du club remporte sa première Coupe continentale après avoir glaner la 22ème édition de la Division I la saison sportive dernière.

UNE ARMOIRE A TROPHEES COMPLETEE DE NOUVEAU

Le TP Mazembe réalise  la passe des trois:Ligue des Champions en 2015, Coupe de la Confédération en 2016 et 2017.

Le club de la capitale cuprifère compte en tout à lui seul 11 titres africains dans sa vitrine dont 3 en Super Coupe de la Caf.
Ses trophées se présentent comme suit: 5 Ligues des Champions en 1967,1968,2009,2010 et 2015.Une Coupe d’Afrique des Vainqueurs de Coupe en 1980 avec le bombardier, Pierre Kalala Mukendi. 2 Coupes de la Confédération respectivement en 2016 et 2017,  3 Super Coupe de la Caf: en 2010, 2011, 2016.

Après le Cercle Sportif Sfaxien de la Tunisie en 2007, Mazembe devient le deuxième club à gagner à deux reprises d’affiliée la C2.
La culture de la gagne est ancrée au club il y a belle lurette et est transmise de genération en génération.Il faut un trophée, encore un trophée, toujours un trophée.

Un véritable patrimoine et identité nationale, Mazembe.Vivement la souveraineté du Congo du moins sur cet aspect sportif.
« Tout est bien qui finit bien »


Gloire BATOMENE

Essayer encore

vclub vs raja

Coupe interclubs de la Caf: V. Club se hisse en quarts de finale, Mazembe assuré de terminer premier de son groupe

A une journée de la fin de la phase de groupes des compétitions interclubs de …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire