mardi, 24 avril 2018
Home / A La Une / Affaire Kashinyi Katoke à Kananga: La DPDDH dans les rues ce samedi
armée
Illustration

Affaire Kashinyi Katoke à Kananga: La DPDDH dans les rues ce samedi

Une structure dite de la société civile dénommée Dynamique pour la promotion de la défense de droits humains, attend mobiliser ses membres afin de descendre dans les Rues ce samedi 03 Mars 2018. Cette dynamique organise cette marche, pour dénoncer le cas d’arrestation à répétition des jeunes à travers la ville de Kananga.

Dans une correspondance adressée au Maire de la ville de Kananga, cette structure veut marcher contre les arrestations répétées qui ne disent pas leurs noms de plusieurs personnes dans la ville de Kananga par les militaires.

Selon l’esprit de la dite correspondance, la marche partira du rond-point Notre Dame en passant par l’avenue Luluwa et celle de la Mission pour chuter au gouvernorat de province,  où un mémorandum sera donné à Denis Kambayi.

En réaction, jean Mwamba Kantu kajila ne reconnaît pas cette structure comme appartenant à la société civile. Le Maire de la ville invite cette dynamique à ne pas faire la politique qu’elle ne connaît pas.

L’affaire Kashinyi katoke

On en  parle dans tous les coins de la ville, au marché, à l’église, à l’école et au travail. Kashinyi Katoke est appelé sous plusieurs noms à Kananga entre autre Kabemba, Shina Rambo, Kumbi Kumbi etc

Il s’agit des jeeps blanches sans plaque d’immatriculation ayant à son bord des hommes armés qui sont devenues des casse-têtes pour les habitants Kanangais.

Ces véhicules qui, pour la plupart opèrent la nuit, enlèvent les gens pour des destinations inconnues.

Le Commandant du secteur opérationnel grand Kasaï, Le Général Marcelin Assumani avait déclaré à la Radio Okapi « que ces véhicules arrêtent les gens suspects »

Le maire de la ville de Kananga a dit n’avoir jamais reçu une personne à la mairie affirmant qu’un membre de sa famille est enlevé.

Plus de mal que de bien dans la ville de Kananga

Depuis la ville de Kananga Alain Saveur Makoba Pour Matininfos.net

Une structure dite de la société civile dénommée Dynamique pour la promotion de la défense de droits humains, attend mobiliser ses membres afin de descendre dans les Rues ce samedi 03 Mars 2018. Cette dynamique organise cette marche, pour dénoncer le cas d'arrestation à répétition des jeunes à travers la ville de Kananga. Dans une correspondance adressée au Maire de la ville de Kananga, cette structure veut marcher contre les arrestations répétées qui ne disent pas leurs noms de plusieurs personnes dans la ville de Kananga par les militaires. Selon l'esprit de la dite correspondance, la marche partira du rond-point…

Vue d'ensemble de l'évaluation

Laissez votre avis

User Rating: 4.83 ( 2 votes)