dimanche, 20 octobre 2019
Home / A La Une / CAF-C1/16e de  finale aller : V.Club et Mazembe obligés de s’imposer au match retour
Football - 2017 CAF Confederations Cup - 1st Leg Final - TP Mazembe v Supersport United - TP Mazembe Stadium - Stade Kamalondo

CAF-C1/16e de  finale aller : V.Club et Mazembe obligés de s’imposer au match retour

L’ Association Sportive Vita Club de Kinshasa et le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi sont obligés de s’imposer au match retour des 16èmes de finale de la Ligue des Champions africaine. Ce, après le triste match nul et vierge concédé respectivement à Lomé devant les togolais de l’ Association Sportive des Conducteurs de Kara ( ASCK) et les malgaches de Fosa Juniors Football Club à plus de 300km d’ Antananarivo, hier dimanche 15 septembre.

Si le Daring Club Motema Pembe de Kinshasa a assuré en Coupe de la Confédération en battant les soudanais d’ El Khartoum Watani, 2-1 à l’extérieur.
Ce n’était pas le cas pour les deux ambassadeurs de la RDC en Ligue des Champions africaine.

C’est bonnet blanc, bonnet blanc pour les Dauphins Noirs de Kinshasa et les Corbeaux de Lubumbashi face à des modestes formations sur le continent.

C’est dans un stade quasi vide que V.Club a affronté Kara. Habitué à ces joutes, les coéquipiers du capitaine, Yannick Bangala avaient tout de même la main mise sur le cuir sans trouver la faille.

Au bout des 45 minutes, la formation visitée a pris conscience et s’est procurée aussi quelques occasions mais sans succès.

Le coach principal de V.Club doit rabattre ses cartes pour composter son ticket pour la phase de groupes de la plus prestigieuse et lucrative compétition interclubs de la Caf.

Une victoire sur n’importe quel score serait le bienvenu dans le chef des supporters de Vita au stade des Martyrs qui comme d’habitude qui verra les  » Bana vea » venir nombreux.

Ce, pour chanter à la gloire de leur équipe de coeur au rythme de plusieurs chansons dont la célèbre  » Popopo » de l’ Abbé Pierre Makamba qui fait bouger les gradins.

Pour sa part, Mazembe qui pourtant pouvait ouvrir le score à la 19ème minute n’eût été la transversale de Kabaso Chongo.

La pépite Jackson Muleka était restée muette sur la pelouse du stade Rabemananjara, pareil pour le maestro, Rainford Kalaba.

Les poulains du coach Pamphile Mihayo face à la situation qui prévaut sont contraints de travailler d’arrache-pied pour gagner l’acte 2 dans leur jardin de Kamalondo.

Les matches retours de la Ligue des Champions auront lieu dans deux semaines soit le week-end du 27,28 et 29 septembre prochain.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire