jeudi, 17 octobre 2019
Home / Sport / can / CAN 2019: Ibenge et les Léopards font grise mine contre l’Ouganda (0-2)
RDC vs OUGANDA

CAN 2019: Ibenge et les Léopards font grise mine contre l’Ouganda (0-2)

Le sélectionneur principal de la RDC, Jean-Florent Ibenge Ikwange et ses poulains ont reçu une douche froide contre les Crânes de l’Ouganda, le samedi 22 juin dernier, au stade international du Caire en s’inclinant deux buts à brosse. Jeu décousu, milieu de terrain perméable, des joueurs sans inspiration…tous les ingrédients étaient réunis pour les fauves congolais pour rendre tout un peuple triste. Cette rencontre s’inscrivait pour le compte de la 1ère journée du groupe A de la 32ème édition de la Coupe d’ Afrique des nations ( Can) Égypte 2019.

L’entrée de jeu des Léopards de la RDC n’a pas été idyllique en cette 32ème grand’messe du football africain. Loin s’en faut, elle a été chaotique en laissant des traces indélébiles.
Arrivés dans l’enceinte du stade international du Caire en dansant, les poulains de Jean-Florent Ibenge ont vite déchanté.

Ils sont accueillis à froid avant le premier quart d’heure de jeu soit à la 14ème minute par les Crânes (Grues) de l’Ouganda. Une belle manière pour le vice-champion de l’édition 1978 de signaler leur entame du tournoi.
Le milieu du terrain tout feu tout flamme, Farouk Miya a boté le corner et la défense congolaise attentiste et le portier Matampi Ley n’ont fait que constater les dégâts.
A la manoeuvre, le meilleur buteur du Championnat ougandais et sociétaire de Kampala Capital City Authority FC, Patrick Kaddu de la tête.

Les poulains du technicien français, Sébastien Desabre, ont appuyé sur l’accélérateur et ont donné du fil à retordre à leurs adversaires.
Les coéquipiers du capitaine circonstanciel Chancel Mbemba sont dépaysés et désillusionnés.
Ils sont incapables d’enchaîner quatre à 5 passes, le milieu de terrain n’arrive pas à trouver le juste milieu tant pour défendre que pour servir les attaquants.

La défense congolaise s’est caractérisée par une nonchalance sans précédent avec en toile de fond la paire Luyindama-Tisserand.
L’arbitre marocain, a renvoyé les deux pays limitrophes aux vestiaires de la fournaise du Caire (39 degré) avec l’avantage au marquoir des Ougandais.

FAROUK MIYA, UN JOUEUR PÉTRI DE TALENT

RDC vs OUGANDA

Après les citrons, l’on s’attendait à une réaction énergique des Léopards qui couraient derrière le score mais ils étaient sur une autre planète.
Bien au contraire, ils ont encaissé un second but sur un autre coup de pied arrêté, une réalisation à l’image du premier but.
Le meneur de jeu de 21 ans évoluant au HNK Gorica ( Division I Croatie), le même Farouk Miya sur coup franc, a placé son ballon enroulé cette fois-ci sur la la tête d’ Emmanuel Okwi, à la 48ème minute.

Ce jeune joueur compte, 5 buts et 5 passes décisives en 55 sélections. Il était l’ auteur de l’unique but de son équipe il y a 2 ans quand le Gabon avait accueilli le tournoi en 2017. Dans la même optique, il a inscrit les 3 buts sur les sept inscrits par l’Ouganda lors des éliminatoires de la Can Égypte 2019.

Il avait logé le cuir au fond de filet lors du match amical ponctué par la victoire de cette nation de la partie orientale aux dépens de la Côte d’Ivoire (1-0). C’était sur penalty. Des avertissements qui devraient pris au sérieux par les Jaune, Bleu et Rouge mais ils étaient très naïfs.

Les trois changements apportés par le patron du staff technique de la RDC, n’impactent en rien le cours normal du jeu.
Le pensionnaire du Standard de Liège, de mauvais jour, Paul José Mpoku a cédé sa place à celui d’Antwerp,Jonathan Bolingi; Puis Mbemba en manque de jeu avec Porto et auteur de 5 matches seulement lors de la saison a laissé sa place à Jacques Maghoma. Enfin, Yannick Bolasie qui a été une fois de plus l’ombre de lui-même est remplacé par Brit Assombalonga.

LES GRUES DE L’OUGANDA SURVOLENT LE GROUPE A

RDC vs Ouganda

Au finish, le double vainqueur de la Can 1968 et 1974 s’est incliné 0 contre 2. Ce qui est la première grosse surprise de cette compétition et subséquemment, a tout chamboulé dans le groupe A. Qui l’aurait crû avant le coup d’envoi de ce rendez-vous footballistique sur le continent? La réponse est personne.

Les coéquipiers du meilleur gardien africain sur deux saisons, Denis Onyango occupent la 1ère place du groupe A, avec 3 points (+2) et devancent les Pharaons d’Égypte sur le goal average (+1). Mohamed Salah et sa bande avaient battu celle de Bilhiat sur le score d’un but à zéro, le vendredi 21 juin dernier.

La 2ème journée du groupe A, verra le mercredi 26 juin prochain, la RDC croiser le fer avec l’ Égypte sous le coup de 21 heures de Kinshasa.
3heures avant, l’Ouganda se mesurera au Zibambwe.
En cas de défaite face au pays hôte, ça sera inexorablement l’élimination du pays du tout-puissant président de la Fédération congolaise de football association ( Fecofa), Constant Omari. Quand bien même, les 4 meilleurs troisième pour cette première Can à 24 seront également qualifiés pour le prochain tour ( 8èmes de finale).

Le classement du groupe A
1. L’ Ouganda 3 points (+2)
2. L’ Égypte 3 points (+1)
3. Le Zibambwe 0 point (-1)
4. La RDC 0 point (-2)

Gloire BATOMENE

Essayer encore

Nsengi BIEMBE

[Match Retour Elim. Chan RDC-RCA] Nsengi Biembe : «Les joueurs vont essayer de terminer le travail qu’ils avaient commencé au match aller»

Les Léopards de la RDC A’ affronteront les Fauves du Bas-Oubangui de la RCA, le …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire