mardi, 20 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / A La Une / [Cantine scolaire en RDC] Le Japon offre 1.596 Tonnes de riz à travers le PAM
[Cantine scolaire en RDC] Le Japon offre  1.596 Tonnes de riz à travers le PAM
De G à D : Claude Jibidar, Représentant-pays PAM et Hiroshi Karube, Ambassadeur du Japon en RDC

[Cantine scolaire en RDC] Le Japon offre 1.596 Tonnes de riz à travers le PAM

Il s’agit d’un don non remboursable de l’ordre de 200 millions de Yens, soit environ 1,8 millions des USD, pour nourrir 45.000 élèves chaque jour en un an, dans les provinces du Nord-Kivu et Tanganyika. La remise de ce don s’est effectuée au cours d’une cérémonie d’échange de notes relatif à l’aide alimentaire entre Claude Jibidar et Hiroshi Karube, respectivement Représentant-pays du Programme alimentaire Mondiale (PAM) et Ambassadeur du Japon, en présence des Ministres des EPSP, de l’agriculture et de la Coopération au Développement.    

Ces deux régions concernées par cette aide, sont comprises dans les zones de niveau d’urgence maximum le plus élevé pour le système des Nations Unies. Ce qui contribuera aussi aux efforts pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durables (ODD) 4, relatif à l’éducation.

Selon Claude Jibidar qui l’a déclaré,  tous savent combien l’éducation est importante pour le développement d’un pays, et pour la RDC où chaque année les coûts associés à la sous nutrition chez l’enfant sont estimés à 1.637 milliards CDF soit 4,5 % du PIB selon le rapport du coût de la faim publié l’année dernière.

Une contribution qui permet de renforcer la stratégie de mise à l’échelle des cantines scolaires que le PAM voudrait mettre en œuvre dans les années à venir, particulièrement dans le Grand Kasaï, durement affectée par les conflits depuis 2016. Car une fois la région stabilisée, l’idée est de continuer son engagement dans cette région par le biais des cantines scolaires et du programme d’appui aux cantines scolaires aux petits agriculteurs connus sous le nom « d’Achat pour le Progrès », dans le but de contribuer à la résilience des populations. Cela, entendu que les besoins en RDC sont immenses et cet agences des Nations Unies fait constamment face à d’énormes défis pour mobiliser les ressources financières afin d’apporter l’assistance à des millions de personnes vulnérables.

Il reconnait que l’engagement japonais envers le PAM au cours des dernières années s’est avéré très significatif, le cas du financement de l’opération prolongée de secours et redressement  du PAM chaque année depuis son lancement en juillet 2013. En plus, ce pays a fourni un financement important au service aérien humanitaire des Nations Unies, soit plus de 2,5 millions USD pour 2015 et 2016.

Il espère que le partenariat du PAM avec le Japon et le peuple japonais au bénéfice de population congolaise contribuera à stabiliser les zones affectées par les conflits, aidera les déplacés à se réinstaller et apportera la sécurité humaine à laquelle, le peuple congolais aspire.

Hiroshi Karube, quant à lui a indiqué que la coopération japonaise met l’accent sur la notion de la sécurité humaine, qui assure à tous une vie digne. Et la cantine scolaire est un élément indispensable dans la lutte contre toute menace à la santé et à l’intégrité des enfants. Dans cette optique, le pays du soleil levant s’engage à soutenir les efforts du PAM et de la RDC en fournissant aux enfants la nourriture, ressources humaines importantes pour le développement d’un pays.

Satisfecit du Gouvernement congolais

« Le soutien au programme d’alimentation scolaire que met en œuvre  le PAM dans les zones déchirées par les conflits en RDC est dans une formule de partenariat pour la RDC », a reconnu Gaston Musemena, Ministre de l’EPSP. Il rappelé qu’il y a deux ans, le Gouvernement congolais avait reçu un financement du Japon pour un projet dénommé CAAFAG, au Nord-Kivu, et qui avait permis au pays de retenir plus de 20.000 enfants en âge scolaire dans 45 écoles et l’intégration de plus de 700 jeunes sortant de forces et groupes armés, à travers un projet de vivre pour formation soutenu par le PAM. Une aide qui a joué un rôle capital dans la pacification et la cohésion sociale entre les communautés.

Judith Asina

Il s’agit d’un don non remboursable de l’ordre de 200 millions de Yens, soit environ 1,8 millions des USD, pour nourrir 45.000 élèves chaque jour en un an, dans les provinces du Nord-Kivu et Tanganyika. La remise de ce don s’est effectuée au cours d’une cérémonie d’échange de notes relatif à l’aide alimentaire entre Claude Jibidar et Hiroshi Karube, respectivement Représentant-pays du Programme alimentaire Mondiale (PAM) et Ambassadeur du Japon, en présence des Ministres des EPSP, de l’agriculture et de la Coopération au Développement.     Ces deux régions concernées par cette aide, sont comprises dans les zones de niveau d’urgence…

Vue d'ensemble des tests

Laissez votre avis

User Rating: 4.9 ( 1 votes)
0