fbpx
mardi, 26 mars 2019
Home / A La Une / Choléra : La RDC a notifié 5794 cas de choléra et 138 décès
CHOLERA-

Choléra : La RDC a notifié 5794 cas de choléra et 138 décès

Le Ministère de la santé rapporte une létalité de 2,4 % de cas de Choléra du  01 janvier jusqu’au 03 mars 2019. Au moins un cas a été identifié dans 17 des 26 provinces du pays et dans 107 de 518 Zones de Santé.

Les statistiques du Ministère de la santé rapportent un total de 5.794 cas de choléra et 138 décès, soit une létalité de 2,4 % depuis le début de l’année jusqu’au 3 mars 2019.

Dans son rapport hebdomadaire du 15 mars 2019, la semaine 09 établie du 25 Février au 03 Mars 2019 rapporte 536 cas de choléra dont 14 décès dans 45 zones de santé et 10 provinces de la RDC. Cela, contrairement à la semaine précédente où le pays avait enregistré 542 cas et 12 décès.

Au cours de cette semaine, deux provinces ont rapporté plus de 100 cas de choléra, dont le Haut Katanga avec 185 cas et le Nord-Kivu 123 cas. Trois provinces ont enregistré entre 50 et 100 cas, à savoir le Haut Lomami  avec 89 cas, le Tanganyika  qui a eu 73 cas et le Sud-Kivu avec 52 cas.

En considérant la situation du Haut Katanga, il se constate une baisse constante des notifications hebdomadaires depuis 3 semaines, soit 247 cas à la semaine 7 puis 209 à la semaine 8 et 185 à la semaine 9. Un petit souffle pour cette province qui a notifié moins de 200 cas à la semaine 9 alors que, depuis la semaine 3, le rapportage hebdomadaire des cas de choléra au Haut Katanga faisait état de plus de 200 cas.

Le Nord-Kivu qui occupait la 4ème position à la semaine 8 vient de prendre de l’allure à la semaine 9 où il occupe la 2ème place avec 123 cas dont 7 décès, d’où une forte létalité 5,7%. Par rapport à la semaine précédente, cette province a plus que doublé, soit 58 cas à la semaine 8 contre 123 cas à la semaine 9. Ainsi le Gouvernement et ses partenaires ont-ils augmenté les efforts dans le Nord-Kivu province pour faire face à cette situation alarmante.

Le Haut Lomami de son côté vient en 3ème position avec 89 cas dont 5 décès. La létalité est encore très élevée soit 5,6%. Ce qui nécessite, selon le Ministère de la santé, le renforcement des activités et de la prise en charge dans la communauté.

Le Tanganyika qui occupait la deuxième position à la semaine précédente occupe la 4me position cette semaine avec une légère diminution de cas, soit 73 dont 2 décès contre 97 cas dont 2 décès précédemment.

Pour sa part, le Sud-Kivu occupe la 5ème position avec une légère baisse de cas soit 52 cas dont 0 décès à la semaine 9 contre 62 cas dont 2 décès à la semaine 8.

Semaine 1 à 9

Hormis les provinces ci-haut mentionnées ayant notifié plus de 50 cas à la semaine 9, le Lualaba a rapporté 12 cas à contre la période précédente. Il y a également la province de Kinshasa qui a enregistré 9 cas contre  2 à la semaine 8 ; la Lomami avec 2 cas contre 3 à la semaine 8 ; le Kasaï-Oriental avec 2 cas contre 1 à la semaine 8 ; le Sankuru avec 1 contre 0 cas à la semaine 8.

Pour Kinshasa, une nouvelle zone vient d’entrer en lice. Il s’agit de la Zone de Santé de Makala. Le Ministère de la santé annonce qu’un regard attentif sera désormais fixé sur cette aire pour renforcer la recherche active de cas suspects de choléra.

Dans l’ensemble, les provinces endémiques représentent 97% de cas notifiés sur l’ensemble du pays. Par contre les provinces épidémiques représentent 3% de cas.

Particularité du Nord-Kivu

A la semaine 9, les cas de choléra ont plus que doublé par rapport à la semaine précédente, soit 123 cas dont 7 décès, c’est-à-dire une létalité de 5,7% contre 58 cas dont 0 décès à la semaine 8 donc 0 % de létalité.

Depuis le début de l’année jusqu’au 03 mars 2019, le Nord-Kivu a rapporté 497 cas dont 15 décès, soit une létalité de 3%.

Selon le Ministère de la santé, les trois zones de santé les plus touchées sont Kayna, Pinga et Binza. Il y a en outre trois autres zones de santé qui notifient timidement de cas mais avec un risque élevé d’augmentation des cas. Il s’agit de Goma, Kirotse et Rutshuru.

Hormis la prise en charge gratuite des malades, qui se fait déjà ainsi que les activités communautaires (qui sont à renforcer), le Gouvernement et ses partenaires envisagent une vaccination anticholérique dans les prochains jours dans  cette province.

Judith Asina

Essayer encore

ibenge-mulumbu-conference-avant-match-liberia

RDC-Libéria/ Ibenge: « Un match couperet avec tout le poids du pays, le passage du président a été un gros booster mental »

Le sélectionneur national de la RDC, Jean-Florent Ibenge Ikwange, a vanté le gros travail mental …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire