lundi, 19 août 2019
Home / A La Une / Composition du Gouvernement : ECCHA-RDC donne 72 heures à Fatshi et menace de descendre dans la rue
ECCHA accuse le général Munkutu et l’auditeur Kasongo de bloquer la machine-

Composition du Gouvernement : ECCHA-RDC donne 72 heures à Fatshi et menace de descendre dans la rue

ECCHA-RDC  exige  au Président  de  la  République  et  au  Premier  Ministre la composition et la nomination des membres du gouvernement dans plus ou moins 72 heures.

Dans une déclaration rendue publique mardi 11 juin 2019, ECCHA-RDC prévoit des actions pacifiques et  non-violentes de  grande  envergure pour instaurer  ce que de droit en vue de permettre à la nation de vivre son bon train.

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration :

Déclaration n° 005/M-CIT/ECCHA-RDC/KIN/RDC du 11 juin 2019 

Œuvrant pour l’ennoblissement de la démocratie, de l’Etat des Droits et du changement intégral  en République  Démocratique  du  Congo, ECCHA-RDC stipule ci-dessous au  regard  de l’impasse politique, des recommandations et exigences citoyennes en vue de permettre à la nation de s’en sortir dans la paix et l’unité nationale.

De prime à  bord,  ECCHA-RDC est  à moitié  satisfait  de  l’application séquentielle du plaidoyer adressé au Chef de l’Etat, sur la libération des prisonniers politiques militaires et assimilés, après la libération des sept militaires ayant servi la MUNISCA et un bon nombre des militaires qui furent  emprisonnés  par  mauvaise  foi  de l’ancien régime.  Cependant,  ECCHA-RDC  exige la libération complète de tous les prisonniers politiques, les cas de l’Officier John Tshibangu et le Colonel Eddy KAPEND et consort, signe fort d’une réelle volonté de réconciliation nationale.

En effet, fort  des articles 78 et 91 disposant du principe directif de la nomination et de la révocation  des  membres  du  gouvernement  ainsi  que la  définition  de  la  politique  de  la  nation, ECCHA-RDC condamne avec fermeté, la violation flagrante et intentionnelle de la Constitution par la coalition FCC-CACH  qui a hypothéqué les prérogatives du Premier Ministre, particulièrement celles liées aux consultations et à la composition des membres de son gouvernement.

ECCHA-RDC  insiste  donc  qu’il  revient  à  seul Monsieur  Sylvestre  Ilunga,  Premier Ministre, la  tâche  de  composer son  gouvernement  au  terme  de  ses  consultations en  vue  de le

proposer au Président de la République, pour nomination. Ce qui n’est pas l’apanage de la coalition FCC-CACH.

De ce fait :

a) ECCHA-RDC exige l’arrêt immédiat de l’ingérence sans scrupule dans le processus de la  composition  du  gouvernement  par  la  coalition  FCC-CACH,  violant scrupuleusement les prescrits constitutionnels ;

b) ECCHA-RDC  exige  au Président  de  la  République  et  au  Premier  Ministre la composition et la nomination des membres du gouvernement dans plus ou moins 72 heures. Dépassé ce  délai, ECCHA-RDC se verra dans l’obligation d’entrevoir des actions pacifiques et  non-violentes de  grande  envergure pour instaurer  ce que de droit en vue de permettre à la nation de vivre son bon train.

Essayer encore

V.Club atomise Simba

25ème Édition la Linafoot : V.Club atomise Simba (4-0), Renaissance bat RCK (3-1), Lubumbashi Sport accroche Dcmp

Le démarrage de la 25ème édition de la Ligue nationale de football ( Linafoot) a …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire