samedi, 7 décembre 2019
Home / International / Déclaration de la Korea Central News Agency (KCNA)
Drapeau Corée du Nord

Déclaration de la Korea Central News Agency (KCNA)

Les préparatifs du Sommet spécial des Pays membres de l’ASEAN qui aura lieu à Pusan (Corée du Sud) à partir du 25 novembre touchent à leur fin, dit-on.

Le 5 novembre dernier, le Président sud-coréen MOON Jae-In a envoyé courtoisement au Président du CAE de la RPDC (KIM JONG UN) une Lettre personnelle dans laquelle il a invité le dernier de tout cœur à prendre part audit Sommet.

Si cette Lettre signifie une invitation empreinte de confiance et d’attente sincères à l’égard de notre Président du CAE, nous n’avons pas de raison pour ne pas en être reconnaissants.

Nous savons que la partie sud-coréenne attend avec impatience sa visite à Pusan après avoir fait les meilleurs préparatifs d’accueil, notamment la garde rapprochée et le protocole.

De même, nous comprenons profondément le souci et l’angoisse du Président MOON Jae-In qui désire profiter de cette occasion pour fournir une nouvelle opportunité et réunir des conditions en vue de régler les actuels rapports Nord-Sud.

Le confirme bien le fait que même après l’envoi de sa Lettre personnelle, il a sollicité avec instance à maintes reprises de dépêcher ne serait-ce qu’un envoyé spécial, si le Président du CAE ne vient pas.

Pourtant l’atmosphère de la Corée du Sud s’est tellement dégradée qu’elle est très sceptique à l’égard des rapports Nord-Sud. Les Autorités sud-coréennes aussi cherchent toujours injustement à résoudre tous les problèmes qui se posent entre le Nord et le Sud en recourant aux forces extérieures et non pas grâce à la coopération nationale. Voilà la réalité indéniable d’aujourd’hui.

Même en ce moment, le Ministre de l’«Unification» est sur le chemin des Etats-Unis pour régler le problème des rapports intercoréens. Comment pouvons-nous discuter et résoudre le problème avec un tel interlocuteur dépourvu d’aucune indépendance et qui confie tout aux forces extérieures?

Chaque chose a son temps et son lieu.

Est-il vraiment grand temps pour les Dirigeants du Nord et du Sud de se rencontrer?

Les forces conservatrices de la Corée du Sud calomnient unanimement le «Pouvoir» actuel en le qualifiant de «Pro-Nord » et de «Gauche», et de ce point de vue, elles dénigrent et critiquent plus que jamais notre RPDC en criant l’«abolition des Accords Nord-Sud».

Elles profèrent jusqu’à des propos déplacés tels que «changement du Pouvoir nord-coréen» et «entraînement de l’effondrement du Pouvoir nord-coréen», paroles qu’on n’a pas entendues même au sein du «Pouvoir» antérieur.

A quoi donc servira-t-elle, la rencontre entre le Nord et le Sud dans une telle situation?

Si les Autorités sud-coréennes qui ne prennent pas aucune mesure même lorsqu’une ambiance de réconciliation et de collaboration créée à grand-peine disparaît complètement, croient pouvoir changer facilement cette grave situation au moyen d’une seule Lettre d’invitation, elles se trompent le plus grossièrement du monde. Telle est notre opinion.

Maintenant qu’aucune des promesses faites à Panmun-jom, à Pyongyang et au Mont Paektu-san ne s’est pas réalisée, mieux vaut de ne pas faire ladite rencontre qui n’est que formelle.

Nous réaffirmons clairement que pour réussir toute entreprise, il faut choisir le temps et le lieu avec clairvoyance.

Nous remercions la partie sud-coréenne de son attente et de sa sincérité à notre égard, mais nous n’avons jamais trouvé une raison satisfaisante pour que le Président du CAE se rende à Pusan. Nous espérons qu’elle le comprendra.

Essayer encore

Drapeau Corée du Nord

Déclaration de la 1ère Vice-Ministre des AE de la RPDC  

CHOE Son Hui, 1ère Vice-Ministre des AE de la RPDC a fait une déclaration le …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire