lundi, 15 octobre 2018
Home / A La Une / Devoir de mémoire des différentes trahisons à l’endroit d’Etienne Tshikedi et de Jean Pierre Bemba
Etienne Thsisekedi et Jean Pierre Bemba

Devoir de mémoire des différentes trahisons à l’endroit d’Etienne Tshikedi et de Jean Pierre Bemba

Il ne faut jamais oublier le passé quitte, au minimum, à ne pas en répéter les erreurs.

Combien de gens depuis le fameux appel d’Etienne Tshisekedi ont trahi son  combat et sa mémoire, jusqu’à la personne physique de ce dernier? Combien de gens depuis l’arrestation de Jean Pierre Bemba à la Haye l’ont trahi et ont quitté le mouvement de libération du Congo pour créer des partis politiques mallettes ou adhérer à la kabilie?

Concernant le sphinx de limete d’heureuse mémoire,  les uns ont vendu ses dossiers médicaux en échange de postes ministériels; d’autres tentent de vendre son héritage politique au seul mérite de leur patronyme; d’autres encore vendent un faux compagnonnage avec lui pour une primature de façade; d’autres enfin évoquent sa mémoire en se présentant aujourd’hui en candidats présidents de la république.

Pour jean pierre Bemba par contre, les uns ont porté des faux témoignages contre sa personne à la haye, les autres l’ont jugé  déjà mort  politiquement et ont adhéré à la majorité présidentielle.

Les vrais amis d’Etienne Tshisekedi, n’auront finalement pas été ni de faux compagnons devenus premiers ministres de façade, ni un bon nombre de membres de sa famille biologique qui ont falsifié ses signatures et ses volontés, ni ses médecins les plus fidèles devenus ministres de celui-là même qui a volé sa victoire écrasante à la présidentielle de 2011, ni encore moins ceux de ces incompétents opposants ou opportunistes qui aujourd’hui cohabitent avec Kabila dans une même plateforme.

Jean Pierre Bemba a,  pour sa part, perdu tous ses cadres : François Mwamba, Delly Sessanga, Adam Bombole, Thomas Luhaka, Egwake, etc. Même le jeune Germain Kambinga, après avoir goûté à la soupe de la MP, l’a, abandonné.

Finalement, Etienne Tshisekedi comme jean pierre Bemba ont eu de vrais amis parmi l’élite politico-intellectuelle de leur province d’origine (Kasaï et Equateur).  Mais, ceux qui les auront intimement trahis sont aussi à trouver parmi cette élite politico-intellectuelle de leurs provinces d’origine. Et maintenant, ses fossoyeurs (tant au Kasai, équateur, que dans les autres parties du pays) veulent prétendre s’appuyer sur l’héritage politique du feu Etienne Tshisekedi et l’acquittement de Jean Pierre Bemba Gombo.

Aujourd’hui, nous semblons revenir au point de départ: les mêmes milieux mafieux qui nous avaient imposé Joseph Kabila comme un “espoir pour le Congo” (dixit Louis Michel), sont entrain de manigancer le choix d’un nouveau pantin pour le prochain round de l’histoire du Congo en utilisant les mêmes vielles recettes que nous connaissons tous. Et tout cela se passe avec les applaudissements opportuns des opposants congolais qui nous poussent à aller à des “élections” dont ils ne contrôlent point les tenants et aboutissants. Certains vont même jusqu’à chercher secours chez ceux-là même (tel le Hitler des grands lacs) qui sont à la base de nos malheurs des 20 dernières années.

Sommes-nous vraiment si désespérés à accepter cette nième humiliation après 100 ans de servitude de type léopoldien ?

Joel imbole

Essayer encore

Meeting Lubumbashi 13 octobre 2018

Lubumbashi: ACAJ et IRDH dénombrent quatre abus majeurs des droits humains commis le 13 octobre 2018

Dans un communiqué conjoint publié ce dimanche 14 Octobre 2018, l’Association congolaise pour l’accès à …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire