lundi, 15 octobre 2018
Home / Culture / Elections libres et démocratiques, Alexis Mutanda invite les masses populaires à l’unisson
Alexis Mutanda 2017

Elections libres et démocratiques, Alexis Mutanda invite les masses populaires à l’unisson

Il estime qu’il est indispensable de réveiller la conscience des congolais sur les causes profonde de ce qu’il qualifie de catastrophe nationale. Dans son ouvrage intitulé « le Congo en quête d’un leadership politique de changement par des élections libres et démocratiques », Alexis Mutanda propose comme remède, la démocratisation entant que porte d’entrée. Puisque, c’est seulement par des élections libres, démocratiques et transparentes qui doivent assurer l’alternance au pourvoir en vue de permettre de concrétiser ladite démocratisation. 

Porté sur les fonts baptismaux samedi 13 octobre 2017 à la Paroisse Notre Dame de Fatima de Kinshasa/Gombe, cet ouvrage est une compilation des conférences d’Alexis Mutanda, de 2004 en 2007, à l’époque Haut-cadre de l’UDPS. Lesdites conférences étaient axées sur le leadership, le dialogue inter-congolais de Sun City, la transition 2003-2006, les antivaleurs, les élections, la démocratie, l’Etat de droit, la jeunesse congolaise, l’UDPS, la diaspora congolaise et les dialogues politiques entre congolais pour atteindre les objectifs communs de développement. Vendu à 20 USD, cet ouvrage de 336 pages comporte trois parties qui correspondent à ces différentes conférences-débats. Il s’agit ici du développement des thèmes des cinq conférences-débats choisies en 2004, 2005 ainsi que 2006-2007.

L’objet principal de ces conférences-débat qui coïncide avec celui de cet ouvrage, était d’examiner avec ses interlocuteurs, spécialement des congolais acquis au changement, de la jeunesse et des membres de l’UDPS, « pour quelle raison la RDC demeure-t-elle si dramatiquement engluée dans une crise globale qu’il connait depuis son indépendance » ; « Pour quelle raison est-il incapable de trouver en lui-même des ressorts solides efficacement les problèmes auxquels il fait face » ; « Pour quelle raison s’enfonce-t-il d’année en année dans la misère et le désespoir, alors qu’il est parmi les pays potentiellement les plus riches et les plus fascinantes de la planète aujourd’hui ».

Défis à relever

Dans cet ouvrage, Alexis Mutanda s’indigne du fait que le Congo souffre d’une série de pathologie se rangeant de la recherche viscérale du pouvoir personnel au sommet de l’Etat ainsi que d’enrichissement effrénée personnel à tous les niveaux. Un processus qui se fait par les voies de la facilité dont les détournements des fonds publics, la corruption et l’escroquerie organisée. Comme  on dit qu’il n’y a pas de mauvaises troupes, il n’y a que des mauvais chefs, la RDC a besoin d’un leadership politique de changement pour combattre les antivaleurs, véritable facteurs des obstacles majeurs à l’éclosion de la démocratie et de l’Etat de Droit qui freinent ainsi son développement.

A l’en croire, c’est une nouvelle génération des leaders qui doit s’assumer pour encadrer les masses populaires à prendre leurs responsabilités historiques en s’unissant, en vue d’obtenir les élections libres et démocratiques. Des élections qui devront constituer le point de départ des solutions aux problèmes qui se posent au pays pour autant que les électeurs intériorisent le sens historique de leur triple rôle de souverain primaire. Au premier niveau, opérer à l’entrée, une sélection sévère des futurs mandataires de l’Etat. Ensuite, appliquer sur eux, durant toute la durée de leurs mandats, un contrôle strict sur leurs prestations. Enfin, infliger à bon escient, une sanction sévère aux délinquants à la fin de leurs mandats publics.

Pour arriver à ces résultats, il préconise l’émergence d’une nouvelle génération de leaders de changement visionnaires, motivés, sensibles aux critiques, dévoués au service du pays dans un total esprit d’abnégation et de désintéressement, préparés à trouver des solutions aux problèmes congolais à travers des dialogues constructifs et inclusifs et capables de défendre, par tous les moyens, les intérêts de la République par toutes les voies politiques, militaires ou diplomatiques disponibles.

En matière de stratégie politique et de réformes visant à améliorer les relations entre l’Etat et les citoyens congolais, il inspire des recherches entreprises dans ce domaine. Alors que certains chercheurs enseignent qu’il faut des réformes spécifiques, dont l’efficacité proviendra d’une analyse rigoureuse d’identification des maux, de définition des remèdes et de l’application des mesures appropriées.

Quid de l’Auteur ?

De confession Catholique, Alexis Mutanda Ngoy-Muana est marié et père de sept enfants. Né à Tshibata le 08 juin 1940, il a fait ses études primaires à Lusambo, dans la province du Sankuru. Puis, il a embrassé les humanités gréco-latines aux petits séminaires de Kabwe, au Kasaï Occidental en 1960. Ce qui lui a ouvert la voie pour l’université en propédeutique scientifique entre 162 et 1963 et à la faculté de polytechnique de Lovanium de 1963-1969, où il en est sorti ingénier civil électricien en courants forts.

Ce qui l’a conduit à la Société Nationale d’Electricité (SNEL) où il a assumé diverses fonctions entre 1971 et 1986, notamment Directeur du projet Inga-Shaba avec siège à San-Francisco, aux USA entre 1973-1976.

Par ailleurs, il s’est engagé dans la politique depuis 1986 au sein de l’UDPS. Co-fondateur de ce parti reconnu par acte du collège des fondateur, il a rendu de nombreux services en occupant plusieurs fonctions dont celle de secrétaire national aux Relations Extérieures.

Judith Asina

Essayer encore

Meeting Lubumbashi 13 octobre 2018

Lubumbashi: ACAJ et IRDH dénombrent quatre abus majeurs des droits humains commis le 13 octobre 2018

Dans un communiqué conjoint publié ce dimanche 14 Octobre 2018, l’Association congolaise pour l’accès à …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire