jeudi, 17 octobre 2019
Home / A La Une / En prélude de 45 ans du combat du siècle Ali-Foreman : Le stade Tata Raphaël rénové abritera un combat de boxe le 7 décembre prochain
Divo

En prélude de 45 ans du combat du siècle Ali-Foreman : Le stade Tata Raphaël rénové abritera un combat de boxe le 7 décembre prochain

Le stade Tata Raphaël de la Kethulle de Ryhove rénové abritera un combat de boxe le 7 décembre 2019 entre deux grands champions du monde. Un événement majeur de classe mondiale qui se déroulera à Kinshasa en vue de se remémorer et célébrer avec faste le 45ème anniversaire du combat du siècle entre Mohamed Ali et Georges Foreman. C’est ce qu’a annoncé le président de la Divo sarl, Deo Kasongo, l’un des plaques tournantes de ce projet de haute facture en conférence de presse, jeudi 08 août.

Le stade Tata Raphaël de la commune de Kalamu sera dans pratiquement 4 mois, le pôle d’attraction de la ville de Kinshasa, du Congo voire de toute la planète.

En prélude de 45 ans du combat du siècle Ali-Foreman, Le stade Tata Raphaël rénové abritera un combat de boxe le 7 décembre prochain

Ce temple historique et mythique qui portera sa plus belle robe d’antan sera l’hôte d’ une série d’activités pendant une semaine. Le point d’orge de celles-ci dénommé : «  Rumble in Kinshasa: The redemption » sera l’organisation d’un combat de boxe entre deux grands champions de renommée internationale.

Pour lier l’utilité et l’agréable de surcroît pour cet événement grandeur nature, un artiste musicien se trouvant dans le Top 3 mondial dont le nom n’est pas encore rendu public va également se produire à Kinshasa.

Ce projet lancé par le numéro un de Divo, Deo Kasongo consiste à se remémorer de la plus belle manière tout ce qui s’est produit il y a plus de quatre décennies à Kinshasa jadis la belle.

Mais aussi pour donner une image positive, redorer le blason terni de cette grande agglomération et de la RDC partout dans le monde.
Dans la même optique, c’est un signal fort pour montrer que les congolais sont toujours en mesure d’accueillir de grands événements comme les autres.

« Je tiens à vous remercier d’être là ce jour pour l’annonce officielle de l’organisation d’un événement majeur qui aura lieu à Kinshasa. Quelque chose qui sera formidable pour le Congo, d’aussi grand qui n’ a pu jamais été organisé dans notre pays depuis Rumble in the jungle en 1974. Je crois que non seulement c’est l’un des événements sportifs majeurs dans le monde mais c’est le plus gros événement organisé au Congo et dans la capitale« , a-t-il affirmé.

« La seconde phase pour laquelle nous sommes là aujourd’hui c’est l’organisation d’un événement majeur pour célébrer tout ce qui s’est produit lors de combat historique mais aussi ce que notre ville, Kinshasa et notre pays ont apporté. Et pour montrer que nous sommes toujours en mesure d’accueillir des événements de classe mondiale » a-t-il poursuivi.

RUMBLE IN KINSHASA: THE REDEMPTION

Cet événement du mois de décembre est dénommé Rumble in Kinshasa : The redemption et non « Rumble in the jungle » comme c’était le cas auparavant.
Ce, dans le but d’ouvrir une porte pour le futur, une forme de résurrection et quand bien même ce combat organisé sous le régime du président Mobutu continue de marquer les esprits 45 ans après.

« C’est une façon de souligner qu’il s’est passé quelque chose, on va s’en souvenir mais nous ouvrons la voie pour l’avenir. C’est pourquoi on a pas voulu forcément récupérer le même nom. Et ce serait aussi des procédures énormes en termes de droit parce qu’en international on ne fait pas les choses comme on pense. On se réveille le matin et puis on décide, on balance« , a confié ce businessman qui veut bouger les lignes.

LES ASSURANCES DES ORGANISATEURS

Les organisateurs de ce projet ont apaisé les esprits de l’auditoire sur les travaux de réhabilitation du stade, sur la main d’œuvre qualifiée.
« Il y aura l’installation de nouveaux sièges, le plus grand écran dans un stade jamais placé en Afrique centrale qui est déjà là. Il y aura de belles surprises  » a dit en substance, Junior Kiaku, l’un des organisateurs.

L’un des témoins vivants de ce récital, la légende vivante, le journaliste Célestin Kabala Mwana Mbuyi a abondé dans le même sens.

« C’est dans l’espace de 7 mois que nous avons tenu ce pari du président Mobutu qui avait pris cette décision lors de son voyage au Caire où il avait rencontré Mohamed Ali. Nous avons connu la participation de M.Don King qui est venu avec ses experts. Ils ont eu juste à maintenir le standard, les indications qu’il fallait, l’installation publique. Tout le reste était l’oeuvre de vos papas, frères et sœurs. On a fait appel à toute l’expertise du pays même pour la retransmission en direct qui était en circuit fermé. N’ayez pas des inquiétudes si vous avez de l’expertise. Je crois que pour un maçon, un charpentier, on ne va pas chercher un américain, un sud-africain pour l’exécution des travaux » a révélé ce chevalier de la plume et du micro qui avait commenté en direct cet épisode sportif et vespéral. Il fait désormais de cette équipe des experts.

Les travaux de réfection du stade Tata Raphaël ont été lancés depuis le samedi 06 juillet dernier, après une évaluation technique et financière des experts.

C’était avec l’appui, le soutien et la bénédiction du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi. Il y a plusieurs semaines, une partie du site a été démolie.

Au mois de septembre, Déo Kasongo et ses partenaires américains vont lancer sensibiliser davantage pour la réussite de ce rendez-vous historique.

Une activité aura également lieu le 30 octobre en référence à ce pugilat entre les deux meilleurs boxeurs de l’époque, tous deux de nationalité américaine.

Le 30 octobre 1974, s’est tenu le combat du siècle entre Mohamed Ali et Georges Foreman. Il a vu Ali l’emporter au 8ème round par KO devant un public en effervescence rempli comme un œuf dans l’ex-20 mai.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

Nsengi BIEMBE

[Match Retour Elim. Chan RDC-RCA] Nsengi Biembe : «Les joueurs vont essayer de terminer le travail qu’ils avaient commencé au match aller»

Les Léopards de la RDC A’ affronteront les Fauves du Bas-Oubangui de la RCA, le …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire