mardi, 17 septembre 2019
Home / A La Une / Exetat 2019 : Fini la psychose de 18 jours, les résultats rendus publics, 72% de réussite
Vision Exetat

Exetat 2019 : Fini la psychose de 18 jours, les résultats rendus publics, 72% de réussite

La publication des résultats de l’Examen d’Etat édition 2019 a été effective, mardi 16 juillet dans la capitale congolaise. Ce, après 18 jours de psychose, de longue attente du côté des finalistes, des parents et proches. 72% de réussite sur l’ensemble de la province éducationnelle de Kinshasa, ce qui dénote une augmentation de 3% par rapport à l’année passée (69%). Des cabines téléphoniques ont été inondés par les finalistes en vue d’ acheter du crédit et vérifier les résultats livrés par le ministère de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel (Epsp) dans la journée.

Tous les finalistes de la ville de Kinshasa ont été fixés sur leur sort concernant l’Examen d’Etat. L’heure de la vérité a sonné et point besoin de passer par un trou de souris pour taxer le ministère de tutelle de tous les maux et jeter l’opprobre sur celui-ci.

La publication « imminente » des résultats comme annoncée urbi et orbi la semaine passée soit le mardi 09 juillet par le truchement d’un communiqué du ministre ad intérim de l’ Epsp, Emery Okundji, est enfin arrivée.

Les CD contenant tous les résultats ont été remis officiellement aux différentes sociétés de téléphonie cellulaires. Question de respecter cet accord de principe scellé depuis l’an passé avec tous ses opérateurs mobiles.

La fumée blanche tant attendue de la chapelle sixtine de l’ Inspection générale révèle un taux de réussite de 72% soit une augmentation de 3%.
Le nom des meilleurs lauréats commence à tomber en cascade, confirmant ainsi la thèse selon laquelle que le temps de jouer les prolongations appartenait désormais au passé.

LES RÉSEAUX SATURÉS, LES FINALISTES PERTURBÉS

Pris de panique, d’une part les finalistes sont restés collés à leur téléphone pour connaître illico leurs résultats, suivre à la lettre le mode operandi des réseaux mobiles; d’autre part, certains ont accouru auprès des tenanciers de cabines téléphoniques. Tout chemin menant à Rome, ils voudraient tous coûte que coûte d’en avoir le coeur net sur leur sort.

Mais cette course contre la montre n’était pas offerte comme dans un plateau d’or car les entreprises de communication étaient saturées et mises à rude épreuve avant de décanter la situation. C’est ce qu’ont attesté plusieurs bacheliers. C’est le cas d’ Henriette Misuba qui a obtenu 60% en sciences commerciales.

 » Ce n’était pas facile pour moi de se procurer mes résultats quand bien même j’avais des unités. J’ai essayé maintefois pour enfin les savoir. Le réseau était vraiment saturé. Mes grands frères avaient mon code de 14 chiffres mais il y avait quelques pertubations. Dieu merci j’ai réussi et mon optimisme à l’issue des 4 jours n’était pas une utopie « , a-t-elle indiqué.

Trois soeurs, Armandine Balaga 72%, Ange Ilunga, 69%, Hyacinthe Olowa ,63% interrogées sur place, ont exprimé leur joie en rendant grâce à Dieu. Elles ont également encouragé ceux qui ont ramassé la gamelle.

LA JOIE A SON COMBLE

 » Nous sommes très émues et contentes pour notre réussite. Sans ambages, il y avait une forte pression, nous avons attendu depuis plus de deux semaines, la psychose était au rendez-vous et à fortiori ce jour j. Il n’ y a jamais eu de 100%, courage à ceux qui se trouvent dans le lot de 28% d’échec. Nous ne pouvons que remercier Dieu pour tout« , ont-elle confié sur notre microphone.

Des poudres , des sifflets à la main, des t-shirts décorés de diverses manières étaient visibles à travers les rues.  » Bazwaka kaka , on ne sait jamais », qui se traduit  » On réussit quand même, on ne sait jamais pouvait on lire derrière le dos.

Des scènes de liesse, des écarts de conduite et une forte présence des élèves des 6èmes humanités dans des artères principales, des carrefours étaient visibles. C’était le cas des ronds points magasin Kintambo, Victoire, le très célébrissime  » Bloc » de Bandalungwa, la 1ère rue Limete, pour ne citer que ceux-ci.

Cette édition de l’ Examen d’ État a connu la participation de 722.907 candidats. Le go de cette épreuve nationale a été donné le 2 mai avec la dissertation. Puis s’en sont suivis le français oral et le jury pratique.

La session ordinaire s’est déroulée du 24 au 27 juin dernier. Lors du premier jour, il était question de la culture générale; le deuxième jour, les prétendants au baccalauréat ont passé les cours d’options. Les sciences et les cours de langues ( français, anglais) ont eu lieu respectivement les 3ème et 4ème jour.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

leopards supporters

Préparation éliminatoires Chan Cameroun 2020 : la RDC accueille le Rwanda en amical ce mercredi dans la soirée

Les Léopards A’ de la RDC accueilleront les Amavubis A’ du Rwanda en amical international …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire