mardi, 17 septembre 2019
Home / A La Une / ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES FEMMES DU SECTEUR DE L’ÉDUCATION : Fatouma Marega invite les femmes à combattre les stéréotypes et la discrimination
centre des ressources pour enseignants ( CREK) dans la commune de la Gombe
Le centre des ressources pour enseignants ( CREK) dans la commune de la Gombe, l'hôte de l'atelier de renforcement des capacités des femmes du secteur de l'éducation - Photo Gloire Batomene

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES FEMMES DU SECTEUR DE L’ÉDUCATION : Fatouma Marega invite les femmes à combattre les stéréotypes et la discrimination

La représentante de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Fatouma Marega invite les femmes de la RDC à combattre les stéréotypes et la discrimination sur toutes ses formes en vue de contribuer efficacement dans l’autonomisation et l’égalité des genres . C’était lors du lancement de l’atelier de renforcement des capacités des femmes du secteur de l’éducation, jeudi 14 mars 2019, au Centre des ressources pour enseignants (CREK), dans la commune de la Gombe.

Les lampions de l’atelier de formation relatif au renforcement des capacités des femmes du secteur de l’éducation se sont allumés en grande pompe.
Un bon nombre de femmes a répondu favorablement à cet appel question de consolider leur entendement en ce qui concerne le très vital domaine éducationnel.

L’Unesco tient à ce que à son instar que les femmes soient les artisanes d’un apport positif dans la durée pour leur autonomisation et l’égalité des genres, de surcroît combattre les clichés et la discrimination.

« L’Unesco s’est engagée à apporter une contribution positive et durable à l’auto mini-station des femmes et à l’égalité des genres.
Chacun de nous peut faire la différence, en combattant les stéréotypes et la discrimination en s’assurant que les espaces d’éducation et de travail soient sûrs pour tous. En célébrant, les réussites des femmes dans la sphère éducative, comme dans l’ensemble des sphères de la vie« , a indiqué la représentante de l’agence spécialisée de l’ ONU.

Elle a achevé son allocution en émettant les voeux sur les recommandations de grande envergure. Ce, pour élaborer un plan d’action efficace qui puisse accoucher prochainement dans le domaine de l’éducation des résultats positifs.

« Je souhaite qu’au terme de l’atelier, des recommandations fortes soient formulées en vue de l’élaboration d’un plan d’action dont le déroulement permettra d’améliorer de manière significative, le sort des femmes dans le secteur de l’éducation pour une meilleure atteinte des résultats de la Stratégie sectorielle de l’ éducation de la formation et des ODD 4 et 5« , a souligné Madame Fatouma Marega.

L’égalité des genres demeure l’une des deux possibilités globales de l’ Unesco et sous-entend l’égalité entre femmes et hommes, filles et garçons sur le plan des droits, des responsabilités e des chances.

Elle au coeur de l’agenda 2030 avec les ODD 3,4 et 5 et figure dans le programme de l’éducation.
D’ailleurs les efforts en ce sens sont fournis en vue de promouvoir le droit de tous, les capacités des femmes dans un souci de discussion positive en leur faveur.
Les rideaux de cet atelier seront baissés cet après-midi avec inexorablement plusieurs recommandations.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

leopards supporters

Préparation éliminatoires Chan Cameroun 2020 : la RDC accueille le Rwanda en amical ce mercredi dans la soirée

Les Léopards A’ de la RDC accueilleront les Amavubis A’ du Rwanda en amical international …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire