samedi, 19 octobre 2019
Home / A La Une / Honneur au sphinx de Limete :  Voici « Etienne Tshisekedi face à trois Président » de Joseph-Richard Kazadi
Livre sur Etienne Tshisekedi - La Une

Honneur au sphinx de Limete :  Voici « Etienne Tshisekedi face à trois Président » de Joseph-Richard Kazadi

L’ouvrage intitulé « Etienne Tshisekedi face à trois Présidents » a été porté sur les fonts baptismaux vendredi 14 juin à Kinshasa. En 400 pages, Joseph-Richard Kazadi, auteur du livre, relate avec une dextérité impressionnante l’histoire et retrace avec précision le parcours de combattant de celui que la presse a qualifié « sphinx de Limete ».

Livre sur Etienne Tshisekedi - La Une

Deux raisons ont poussé Joseph-Richard Kazadi à lui consacrer ce livre. La première, c’est qu’il est issu d’une famille victime de l’injustice de la société. Mon père, dit-il, le commandant Joseph-Richard Kazadi Lombe, fut arrêté, jugé et condamné à la peine de mort en 1978 après avoir pourtant mis fin à la criminalité dans le district du Bas-Fleuve, d’abord, puis sécurisé les populations ainsi que leurs biens dans les cataractes.

L’autre motivation concerne le geste d’Etienne Tshisekedi posé en sa faveur en novembre 1999, pendant sa détention à l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) à Ma Campagne. C’est sur cette demande que Floribert Chebeya, Sg de la Voix des Sans Voix était venu négocier sa libération.

Quid de l’ouvrage ?
Présentant son ouvrage, Joseph-Richard Kazadi indique avoir été marqué à la fois par l’intelligence, la compétence, l’amour pour le peuple ainsi que la hargne d’Etienne Tshisekedi. Premier docteur en Droit de l’université de Lovanium, super Ministre sous le premier gouvernement de Mobutu, fer de lance de l’opposition au sein du Parlement, farouche opposant, il estime que le sphinx de Limete était un infatigable combattant de la liberté du peuple congolais. Ce qui le pousse à croire que pareil cursus ne pouvait nullement échapper à son attention, surtout qu’il s’est fixé l’objectif d’immortaliser les grands personnages de l’histoire.

A l’en croire, Etienne Tshisekedi a réellement été choisi par Dieu et il a accompli la mission que l’Eternel lui avait confiée, c’est-à-dire arracher le multipartisme, les mains nues. C’est pourquoi le titre « père de la démocratie » lui a été donné. Il a profité de cette tribune pour rendre hommage aux13 parlementaires, premiers compagnons du sphinx.

Dans cet ouvrage, l’auteur a défendu son héros face aux accusations portées sur lui dans le dossier sur la pendaison de Kimba, Bamba, Anany et Mahamba. « Laissez-moi vous dire que c’était un complot militaire fomenté contre la classe politique congolaise à la suite de l’assassinat du lieutenant-colonel Jose-Damien Tshatshi, survenu à Stanleyville. Il fallait semer la terreur », signale-t-il. Et d’ajouter : « c’est le colonel Efumi qui les avait attirés dans le traquenard ; c’est chez le colonel Bangala qu’ils étaient arrêtés au cours d’un rendez-vous, et ils avaient comparu devant un tribunal composé de trois colonels, notamment Nkulufa, Malila et Ingila ». Un procès qui n’avait duré que 5 minutes au terme duquel ils furent condamnés à mort et devaient être exécutés par pendaison à la place Pont Cabu.

Encouragement des treize parlementaires
Paul Kapita, qui a pris la parole au nom des treize parlementaires constate qu’un certain nombre d’évènement tient à fragiliser le Président démocratiquement élu et produit de leur travail. Il cite entre autres les commentaires intempestifs fait par les membres de l’Assemblée Nationale. Il y a également des déclarations tapageuses de la part des individus, qu’il qualifie de véritable arriviste, cherchant à se positionner en prévision de la composition du Gouvernement.

Il déplore le fait qu’il y a ceux qui se déclarent héritier d’Etienne Tshisekedi et par effet d’entrainement, il s’observe un phénomène du présentéisme médiatique pour se rendre populaire. « En d’autres termes, il ne s’agit ni plus ni moins que de la passion de paraître opposée au désir d’être », qualifie-t-il.

A ce sujet, il met en garde l’acharnement de chercher à remplir les poches au détriment de la population. Etant donné que le sol et sous-sol de la RDC regorgent des ressources incommensurables, le groupe des parlementaires fera tout ce qui est de son pouvoir, afin de bloquer les projets qualifié machiavéliques.

Aussi, attire-t-il l’attention du Front Commun pour le Congo (FCC) sur le fait qu’il assumera seul la responsabilité, en cas d’un éventuel éclatement de ladite coalition et sur les conséquences qui en découleront.

Judith Asina

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire