jeudi, 17 octobre 2019
Home / International / KIM IL SUNG : Une vie ornée d’un noble dévouement au Peuple
Généralissime KIM IL SUNG (1912-1994), Fondateur de la Corée socialiste, Eternel Président de la République Populaire Démocratique de Corée
Généralissime KIM IL SUNG (1912-1994), Fondateur de la Corée socialiste, Eternel Président de la République Populaire Démocratique de Corée

KIM IL SUNG : Une vie ornée d’un noble dévouement au Peuple

Aujourd’hui le 08 juillet, voilà 25 ans que le Président KIM IL SUNG de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) est décédé.

Pourtant le Peuple coréen le regrette toujours vivement, ce grand Leader et aussi Père affectueux du Peuple qui, déifiant celui-ci, s’est consacré entièrement pour son bien.

Dans ses Mémoires «A travers le siècle», KIM IL SUNG a écrit: «‹Le Peuple est mon Dieu›, voilà ma foi et mon credo. Voir en lui l’artisan de la Révolution et du Développement du Pays et mettre sa force en action, telle est ma devise politique – traduite par le principe du Juché –, le suprême commandement que je me suis donné, tout en me mettant entièrement à son service.»

Il a commencé par aller vers le Peuple, dans ses activités révolutionnaires.

A l’époque de l’âpre guerre contre le Japon, il a mené à une issue victorieuse la lutte armée antijaponaise en comptant uniquement sur le Peuple et en bénéficiant de son soutien et de son appui, sans avoir tout Etat comme arrière, pour ainsi réaliser l’œuvre historique de libération (le 15 août 1945) de la Patrie.

Il élaborait les politiques du Pays conformément aux vœux et intérêts du Peuple et s’est donné tant de peine pour leur application. Sous sa direction clairvoyante, ont été proclamées la Loi sur la Réforme agraire, la Loi sur la Nationalisation des Industries importantes, etc., si bien que le Peuple coréen est devenu maître de la terre, de l’usine et du Pays.

De même, des mesures populaires, notamment la mise en vigueur par l’Etat de soins médicaux gratuits pour tous, ont été adoptées au plus fort de la Guerre de Libération de la Patrie (juin 1950-juillet 1953) et en 1974, la RPDC est devenue le premier Pays sans impôt du monde.

KIM IL SUNG disait: «Je suis un sujet du Peuple et celui-ci est mon Roi. Alors, le Peuple peut être à l’aise si nous travaillons beaucoup.»

Un jour du juin 1960, regardant au bord de la Mer de l’Ouest un salant qui s’étendait à perte de vue, il a déclaré à des cadres: Si l’on met en valeur des salants, on peut bien permettre à toute la Population de manger du riz blanc. Allons voir!

Les cadres l’en ont dissuadé en hâte. Mais il a fait remarquer: Ça ne fait rien. Avançons encore. Puisque c’est pour le bien du Peuple, il ne faut pas hésiter devant n’importe quoi. S’il n’y a pas un chemin, nous l’y ouvrirons.

Puis, il a marché dans la boue.

Quand il rencontrait des ouvriers au cours de ses tournées d’inspection, il serrait sans façon leurs mains tachées d’huile; dans les campagnes, il abordait affectueusement des cultivateurs à la lisière des champs.

Depuis le premier jour de l’édification de la Patrie nouvelle (1945) jusqu’au dernier moment de sa vie (1994), il a visité plus de 20,600 unités d’activités en parcourant 578,000 km. Il a passé dans ses tournées d’inspection plus de 2,530 anniversaires de sa naissance, jours de fête et dimanches, ce qui équivaut à 7 ans.

Lors d’une réunion consultative qu’il avait présidée pour la dernière fois dans sa vie, soit deux jours avant son décès, il a affirmé: Jusqu’ici, j’ai lutté au service du Peuple en comptant sur lui et vécu parmi les masses populaires. La vie que j’ai vécue est une vie consacrée à ma Patrie et à ma Nation, et une vie menée en luttant avec mon Peuple. Je serai à l’avenir aussi avec celui-ci.

Gardant soigneusement dans son cœur même aujourd’hui l’image affectueuse du grand Leader, le Peuple coréen accélère énergiquement sa marche pour la réalisation de l’aspiration de celui-ci à la richesse et à la puissance du Pays, sous la direction du Dirigeant Suprême KIM JONG UN.

Essayer encore

KIM JONG UN au sommet du Mont Paektu-san

KIM JONG UN au sommet du Mont Paektu-san

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire