jeudi, 15 novembre 2018
Home / A La Une / Kinshasa : Benjamin Nzailu à la tête de l’ONEC
Benjamin Nzailu à la tête de l’ONEC

Kinshasa : Benjamin Nzailu à la tête de l’ONEC

C’est en toute transparence qu’il a été élu, tard dans la nuit du mardi 16 octobre 2018, au centre Caritas de Kinshasa. Sous les auspices du Comité d’Orientation de la Réforme des Finances Publiques (Coref),  Benjamin Nzailu Bansisa est désormais Président provincial de Kinshasa de l’Ordre National des Experts Comptables (ONEC).

En effet, ce comité se fixe trois axes d’actions parmi lesquels, réaliser les conditions d’un réel épanouissement, c’est-à-dire une profession qui brille par excellence, se  battre pour la crédibilité de la professions ainsi qu’organiser le groupes de travail dynamique.

Le comité du président Benjamin Nzailu Bansisa sera accompagné de cinq experts, élus en vue de diriger le bureau définitif du conseil provincial de Kinshasa. Ledit bureau est constitué de William

Mbuyamba Kalombo, Vice-président ; Fortunat Khonde Wilu, Rapporteur ; Kelly Mfumu Luzolo, Rapporteur Adjoint ; Glodie Ntiakulu Bayakisa, Trésorier ; Emile  Kakesse Tshike Muana, trésorier adjoint.

Cependant, les neuf autres membres du conseil ont été élus pour accompagner ce comité. Au cours de ce scrutin, chaque candidat président est passé tour à tour présenter de son programme à l’assemblée. Car, pour réussir aux missions confiées, il faudrait militer pour une bonne marche du bureau et travailler pour la politique générale de l’entreprise.

Avant cette élection, l’ONEC était dirigé par un bureau provisoire dont la mission était d’organiser l’élection crédible et transparente. Cette élection a été appuyée par le comité d’orientation de la réforme des finances publiques (COREF).

Etant donné que l’ONEC comprend trois pools, à savoir Kinshasa, Kongo Central et Lubumbashi, les prochaines élections se dérouleront dans deux blocs restants.

Il faut signaler que l’ONEC a été créé le 19 février 2015 par la Loi n°15/002 avec plusieurs objets, notamment veiller au bon accomplissement des missions confiées à ses membres ; veiller à l’organisation et à la formation permanente d’un corps des professionnels capables d’exercer la profession d’expert-comptable avec toutes les garanties requises du point de vue de la compétence et l’indépendance ; promouvoir le bien-être social de ses membres ; autoriser l’exercice de la profession d’expert-comptable.

Judith Asina

Essayer encore

Bwansa Stephen

Affaire accord de Genève : « Nos adversaires prouvent qu’ils ne sont pas encore prêts à diriger la RDC », dixit Stephen Bwansa

Le Secrétaire Provincial du PPRD/Chine n’est pas allé par quatre chemins au sujet de la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire