vendredi, 21 septembre 2018
Home / A La Une / Kinshasa: La place des artistes du rond-point Victoire accueille la rentrée littéraire édition III
Festival Rhumba parade

Kinshasa: La place des artistes du rond-point Victoire accueille la rentrée littéraire édition III

C’est un programme riche en évènement. Le Centre Wallonie Bruxelles (CWB) offre un programme très varié en septembre 2018. Il s’agit spécialement de la rentrée littéraire qui sera lancé cette fois-ci à la « Place des Artistes » situé au Rond-Point Victoire, à Matonge, un quartier chaud de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. C’est une annonce faite mardi 4 septembre au cours d’un point de presse détaillant les différentes actions qui sont attendues durant le mois en cours.

Tout commence par la présentation mercredi 5 septembre de « Humanisme et Solidarité (HS) », qui travaille avec la délégation Wallonie Bruxelles depuis ses vingt ans d’existence. Il s’agit d’une ONG congolaise qui a créé une autre qui traite de la même branche en Europe, principalement à Bruxelles.

La lecture à l’honneur

Richard Ali, patron de la bibliothèque du CWB a annoncé la présentation, mardi 11 septembre à 15 h30’, du livre intitulé « Pour la dignité paysanne » écrit par M. Deogratias qui décrit pourquoi l’agriculture doit être placée comme priorité des priorités dans un pays. Ce livre de 300 pages parle essentiellement de l’agriculture.

En outre, il sera question de la troisième édition de la grande rentrée littéraire prévue de manière inédite avec un évènement sur la place des artistes le 21 septembre, dès 10 heures. Pour cela, un grand marché sera placé pendant les deux jours de cette rentrée littéraire en vue de célébrer les auteurs congolais pour démontrer à la face du monde que la RDC place le livre au cœur de ses activités.

En effet, beaucoup d’activités sont programmés autour du RP victoire notamment une autre activité à la Maison du savoir située à 500 mètres de la place des artistes à 10 heures. Les élèves sont spécialement invités à y prendre part, l’activité sera liée à la présentation du recueil d’un grand griot congolais. Le CWB recevra également la poésie à  12 heures. Et à 14 h 30, un débat d’idée est programmé avec deux professeurs de l’Unikin. La journée s’enchaînera à 17 heures avec une soirée poétique à Akropolis, une alimentation située à quelques mètres de la place des artistes.

Et le jour suivant, soit 22 septembre à 10 h, la bibliothèque du CWB est destinée à accueillir des échanges sur « Ces vérités qui nous mentent », l’ouvrage échange d’un jeune auteur congolais.

A 15 heures, la maison du savoir rendra hommage au professeur Lukusa, décédé récemment. A 16 h 30, ce sera la grande soirée slam et poésie sur base d’une entrée libre.

Selon Richard Ali, le CWB continue à donner des stands aux libraires qui ne sont pas programmés mais qui ont écrit et voudront exposer au du RP Victoire.

Musique

Septembre c’est aussi la deuxième édition de Kinshasa Jazz Festival qui s’ouvre vendredi 7 pour être clôturé le jour suivant à la rue de Jazz (ex. avenue de la Nation). Cette fois, c’est Etienne Mbape qui sera parrain. D’autres artistes seront également de la partie, notamment Gladis Samba et des groupes de la RDC parmi lesquels Pamela Baketana et le groupe Vijana.

En outre, la cinquième édition de Rumba Parade est attendue du 14 au 16 septembre, à l’académie des Beaux-Arts pendant la foire agricole de Kinshasa. Les artistes sélectionnés viendront du Congo- Brazzaville, d’Allemagne avec Ange Dacosta et de la Suisse. Ceux de Kinshasa seront également de la partie, parmi lesquels Héritier Watanabe, le Karmapa, des jeunes artistes féminines telles que Tatiana la douce ainsi que le groupe Pamoja.    A côté des concerts, il est attendu un colloque qui se tiendra à l’amphithéâtre du  CWB les 14 et 15 septembre avec comme animateurs, ceux qui connaissant la rumba du Congo-Brazzaville et Kinshasa ainsi que des grands professeurs.

Après Kinshasa, le colloque va se diriger vers Lubumbashi, du 4 au 5 octobre avec un programme beaucoup plus étendu que celui de Kinshasa. Car il y aura côté festif, quatre groupes et trois artistes indépendants, une exposition photo et un défilé de mode.

Il faut signaler que dans ces deux villes, le forum tournera autour du thème : « Rumba congolaise : ses expressions et interprétations par des faits sociologiques et historiques ».

Judith Asina

Essayer encore

Stop Ujana

Kinshasa: La Bourgmestre de Lingwala s’en va en guerre contre le phénomène «ujana »

Au cours d’une communication aux tenanciers des bars, hôtels et chefs des quartiers de sa …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire