jeudi, 16 août 2018
Home / A La Une / [Kinshasa] Les deux sites appartenant à l’Ambassade du Nigéria libérés
Ambassade Nigeria
AMBASSADE DU NIGERIA, KINSHASA (RDC)

[Kinshasa] Les deux sites appartenant à l’Ambassade du Nigéria libérés

C’est la Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP) qui l’a annoncé à travers un communiqué signé Emmanuel Adu Cole, son Président,  qui exige des poursuites judiciaires à l’endroit des militaires et policiers qui ont occupé les lieux, entrainant ainsi pillages et destructions méchantes.

Il s’agit de deux parcelles appartenant à l’Ambassade du Nigéria situé sis, avenue Pumbu et Roi Baudouin dans la commune de la Gombe, qui étaient illégalement occupées par des éléments de l’armée et de la Police Nationale Congolaise (PNC).  Un acte du à l’intervention de l’Auditorat militaire, dont l’implication a fait en sorte que le lieu soit libéré lundi 25 décembre 2017.

L’Ambassade du Nigeria qui s’en félicite, à travers Emeka Emejike Président de la Communauté Nigériane en République Démocratique du Congo, profite de cette occasion qui lui est ainsi offerte, de saluer tous ceux qui, de près ou de loin ont du intervenir pour mettre fin à cette occupation illégale.

Ce communiqué rapporte qu’après évaluations des éléments de l’Armée et PNC, une femme non autrement identifiée, accompagnée ostentatoirement par le Député Zacharie Bababaswe, aurait déclaré être propriétaire de ladite parcelle. Allégation rejetée par l’Ambassade du Nigeria et le président de la communauté nigériane en RDC, qui mettent en garde toute personne qui tentera de vendre cette parcelle ou la récupèrera de façon frauduleuse.

Judith Asina

C’est la Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP) qui l’a annoncé à travers un communiqué signé Emmanuel Adu Cole, son Président,  qui exige des poursuites judiciaires à l’endroit des militaires et policiers qui ont occupé les lieux, entrainant ainsi pillages et destructions méchantes. Il s’agit de deux parcelles appartenant à l’Ambassade du Nigéria situé sis, avenue Pumbu et Roi Baudouin dans la commune de la Gombe, qui étaient illégalement occupées par des éléments de l’armée et de la Police Nationale Congolaise (PNC).  Un acte du à l'intervention de l'Auditorat militaire, dont l’implication a fait en sorte que le lieu…

Vue d'ensemble de l'évaluation

Laissez votre avis

User Rating: Be the first one !

Essayer encore

irdh

RDC : L’IRDH présente quatre critères de choix d’un bon candidat président

Les vingt-cinq candidats président pour les élections du 23 décembre 2018 en République Démocratique du …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire