fbpx
mardi, 19 mars 2019
Home / A La Une / Kinshasa : Répertoriés nulle part, certains électeurs n’ont pas voté
Collège Saint Joseph de la Gombe, 30 décembre 2018 (Ph. Judith ASINA)
Collège Saint Joseph de la Gombe, 30 décembre 2018 (Ph. Judith ASINA)

Kinshasa : Répertoriés nulle part, certains électeurs n’ont pas voté

Il s’agit notamment des électeurs portant numéros 20006405713 et 20006405543 enrôlés au collège Saint Joseph de la Gombe, qui n’ont pas pu voter dimanche 30 décembre 2018. Pour cause ? Le non affichage de leurs noms sur les listes de ce bureau, ainsi que la réponse : « le numéro d’identité nationale fourni est erroné ou n’est pas dans notre base des données » après avoir envoyé le SMS au 170, comme annoncé par la centrale électorale.

Collège Saint Joseph de la Gombe
Collège Saint Joseph de la Gombe, 30 décembre 2018 (Ph. Judith ASINA)

Les électeurs concernés par cet évènement, n’étaient pas au courant qu’un numéro était mis à la disposition de la population pour retrouver les lieux de vote. Très en colère, celle qui tenait à voter a lâché : « je dois voter coûte de coûte. On doit me donner une explication à cette affaire. Je me suis enrôlée ici, comment expliqué que mon nom ne se retrouve nul par ? ».

C’est une situation a laissé perplexe tous les électeurs présents dans ce centre. Aussi, les agents de la CENI commis à ce bureau n’ont-ils donné aucune explication. « Ils ne sont pas les seuls. Peut-être qu’ils se trouvent parmi ceux qui ont été écartés », a répondu un agent de la CENI à la question de savoir pourquoi leurs noms ne se retrouvent nulle part. Il leur a néanmoins recommandé d’aller chercher dans d’autres bureaux de la commune de la Gombe, étant donné que 11 lieux de vote ont été sélectionnés pour cette circonscription électorale.

En effet, la lenteur a caractérisé le vote de cette journée du 30 décembre à Saint Joseph où une machine à voter a été installée dans ce bureau où les électeurs ont été classés par catégorie qui faisait un total de six. Rangés en fils indiennes, ils ont accepté de prendre patience, pourvu que tous votent le candidat de leurs choix.

Il faut signaler que la veille des élections, la CENI avait lancé un communiqué où il rappelait aux électeurs le processus d’élection. le dit communiqué annonçait que l’électeur peut retrouver son bureau de vote en envoyant par message son numéro national repris sur sa carte d’électeur au numéro 170 des réseaux de téléphonie cellulaire. Un SMS lui sera directement envoyé avec la localisation de son bureau de vote. Conformément aux articles 60 de la Loi électorale et 57 des mesures d’application de ladite Loi, si à l’heure officielle de la clôture, soit à 17 heures, le président du bureau de vote constate qu’il y a une file d’électeurs en attente, il fait ramasser leurs cartes d’électeur à partir du dernier électeur présent. Seuls les électeurs présents devant le bureau de vote à 17 h 00, heure locale sont autorisés à voter jusqu’à l’achèvement de la file d’attente. Les électeurs arrivés après 17 h00 et le ramassage des cartes d’électeur, ne peuvent être admis à voter.

Judith Asina

Essayer encore

postes de radios (Ph. Tiers)

RDC: OLPA s’insurge contre la mise à sac d’un média à Mbuji-Mayi

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire