jeudi, 15 novembre 2018
Home / A La Une / Kinshasa: Un nouveau comité budget participatif pour la commune de Bandalungwa
coref - bandalungwa

Kinshasa: Un nouveau comité budget participatif pour la commune de Bandalungwa

Le forum des délégués Budget Participatif (BP) tenu vendredi 19 octobre 2018 a désigné un nouveau comité, sous la supervision du Comité d’Orientation de la Réforme des Finances Publiques (Coref). Objectif de cette nouvelle équipe? Rester en contact permanent avec la base, en vue de communiquer régulièrement les préoccupations de la population à l’autorité locale.

C’était un remue-ménage décidé à l’unanimité par les délégués BP qui reprochait à l’ancien comité, le manque de connexion avec la base. Une situation qui a fait en sorte que les priorités ne soient pas mises en œuvre. Au total, douze membres font partie de ce comité pour lequel Danny Lunguma a été reconduit président, suivi d’Emilie Mazebo, qui en est vice-présidente. Les autres membres sont conseillers, conformément aux recommandations du Coref, entendu que Bandalungwa compte sept quartiers.

Cette nouvelle configuration a pour mission de garder contact avec la base et l’autorité locale pour que les priorités soient réalisées cette fois-ci. Il s’agit ici du curage des caniveaux, puisque c’est un problème récurrent dans tous les quartiers. Ensuite, les délégués ont priorisé l’évacuation des épaves des véhicules qui drainent les artères de Bandalungwa, car cela crée non seulement la saleté, mais l’insécurité. Le comité a également un rôle intermédiaire entre la population et la commune, puisqu’il doit régulièrement s’assurer de ce qui se fait dans la mobilisation des recettes. Une autre priorité a été soulevée par rapport au principe de solidarité du Budget participatif. Etant donné que Bandalungwa est considéré par la population comme son patrimoine, dit Veron Kilembi, point focal BP, le Belge a construit certains quartiers, sauf Lubudi et Kasa Vubu. Ces deux quartiers n’étant pas urbanisés, l’assemblée a résolu de construire deux collecteurs partant de l’avenue Luamba à Mbula et de Bakayahu pour joncher vers Maïsaf, qui va jeter de l’eau à la rivière Basoko.  « Cette fois-ci Bandalungwa pourra être sélectionnée parmi les communes pionnières de Kinshasa », souhaite-t-il.

Il a rappelé à ses paires qu’ils ne sont ni contrôleurs, encore moins inspecteurs, mais des collaborateurs. Pour lui, ils sont la voix de la population au niveau des autorités locales. Raison pour laquelle l’équipe doit sensibiliser la base à payer les taxes pour que la commune mobilise suffisamment les recettes.

Les délégués appuient

Mme Emilie Mazebo, du quartier Lumumba regrette le manque de cohésion entre l’ancien comité et la base. Une situation qui a causé du tort aux priorités qui étaient tracées. Cela, alors que la commune es confronté à plusieurs difficultés notamment le curage des caniveaux, surtout avec la saison de pluie qui s’annonce rude. L’autre point c’est le phénomène « Ujana », sur lequel l’Autorité municipale devrait veiller. Elle encourage l’initiative du budget participatif qui constitue pour elle une bonne initiative entendu qu’il y a possibilité de faire beaucoup de choses avec les 40 % des investissements.

Pour Mr Benoît Dimbueni Mutanda, Délégué du quartier Bisengo, le nouveau comité doit être présent à la base, contrairement à l’ancien n’a pas bien fait son travail. Il considère le BP comme étant une belle initiative puisque ce sont les délégués qui connaissent bien la commune. « Il arrive que l’Autorité municipale vive ailleurs, et c’est le délégué qui connaît les besoins prioritaires qui les lui soumet, afin de pouvoir les réaliser », a-t-il déclaré. Son souhait est de voir l’autorité être en contact permanent avec le comité nouvellement mis en œuvre.

Judith Asina

Essayer encore

Bwansa Stephen

Affaire accord de Genève : « Nos adversaires prouvent qu’ils ne sont pas encore prêts à diriger la RDC », dixit Stephen Bwansa

Le Secrétaire Provincial du PPRD/Chine n’est pas allé par quatre chemins au sujet de la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire