samedi, 7 décembre 2019
Home / International / La RPDC s’investit dans l’exploitation des zones touristiques
Drapeau Corée du Nord

La RPDC s’investit dans l’exploitation des zones touristiques

En République Populaire Démocratique de Corée (RPDC), l’exploitation des zones touristiques bat son plein. En témoignent l’aménagement de la Zone Touristique côtière de Kalma à Wonsan (Province Kangwon) d’ordre mondial sur la rive de la Mer de l’Est et celui de la Zone Touristique thermale de l’Arrondissement Yangdok dans la région montagneuse de l’intérieur (Province Phyong-an). Que pense-t-elle la Communauté internationale devant une telle exploitation d’envergure des zones touristiques défiant les sanctions internationales.

Elle fait penser d’abord à la politique que se propose la RPDC.

Elle vise non principalement à l’acquisition des devises étrangères ni à la recherche des profits quelconques mais reflète la politique populaire de l’Etat.

Il y a lieu de se rappeler ici les instructions données par KIM JONG UN, Président du Comité des Affaires d’Etat de la RPDC, lors de sa visite sur le terrain de la Zone Touristique thermale de l’Arrondissement Yangdok et de celle de la Zone Touristique côtière de Kalma à Wonsan effectuée l’an dernier.

Si nous nous attelons en ce moment à de nombreux projets de construction pour assurer au Peuple une vie culturelle et récréative, fit-il remarquer, ce n’est pas que nous nous jouissons des conditions très favorables et d’une surabondance matérielle, mais c’est que notre Parti du Travail de Corée (PTC) est décidé à permettre à notre Peuple si méritant de bénéficier au plus tôt d’une haute civilisation socialiste et c’est pour ça que nous bravons toutes les difficultés pour donner le jour à des créations successives.

L’exploitation des zones touristiques a pour but d’assurer au Peuple une vie civilisée de niveau mondial et de lui en faire bénéficier.

Ainsi la RPDC fait-elle un immense investissement pour aménager des zones touristiques d’envergure en dépit des sanctions et blocus extrêmes. Ne pas lésiner sur le bien-être du Peuple et sur tout ce qu’il veut, telle est la politique du PTC et de l’Etat.

L’aménagement des zones touristiques en RPDC permet de mesurer son potentiel économique.

Myongsa-sipri, plage de sable blanc, est un des sites pittoresques de la RPDC; sur la plage de sable blanc longue de 4 km s’étendant tout le long du Littoral sud-est de la Presqu’île Kalma à Wonsan à la côte de la Mer de l’Est de la Corée, on voit des églantines, une pinède, de l’eau limpide de la Mer, ce qui fait évoquer une œuvre picturale. C’est justement là qu’on aménage la meilleure zone touristique côtière de la RPDC, zone complexe pourvue de toutes les conditions nécessaires.

D’autre part, la Zone Touristique thermale de l’Arrondissement Yangdok, bien desservie et avec une montagne haute, une forêt épaisse et de l’air pur, est un endroit convenable à plusieurs points pour une zone touristique écologique. Les sources thermales de ce lieu marquées d’une haute température ont un débit considérable avec leurs effets pharmaceutiques et thérapeutiques notables. Si l’on aménage dans ces parages des établissements de services courants complexes et modernes, ce seront de meilleures stations de santé et de repos, un point d’appui multifonctionnel pour la vie culturelle et récréative.

L’aménagement de tels sites touristiques demande d’immenses investissements.

Si la RPDC se livre pour de bon à l’exploitation des zones touristiques en dépit des sanctions, cela signifie qu’elle s’est dotée d’une assise capable de le soutenir.

Elle a déjà réussi à achever rien qu’en une année l’aménagement de la Station de Ski Masik-ryong, projet de construction que les forces hostiles prétendaient qu’elle n’arriverait pas à terminer même au bout de dix ans, à la surprise du monde entier. La magnifique Cité Ryomyong (aurore, NDLR), type architectural économe en énergie et vert, et la voie ferrée maritime reliant Ko-am et Tap-chon sont toutes des constructions dues à la confiance en soi dont fait preuve la RPDC sans recourir à aucune assistance ni à aucune aide extérieures.

Les zones touristiques qui sont en aménagement en RPDC font prévoir l’aspect de la future société à laquelle elle aspire.

Elle se propose d’édifier le Pays le plus riche, le plus civilisé et le plus puissant.

Elle s’assure les conditions nécessaires pour atteindre cet objectif.

La RPDC est le Pays le plus attaché à l’esprit d’indépendance du monde, fait mondialement reconnu.

Même au milieu des sanctions et blocus d’une atrocité si terrible que d’autres Pays y succomberaient, elle riposte résolument à la stratégie d’isolement et d’étranglement des forces hostiles contre elle par l’aménagement des zones touristiques visant à assurer au Peuple la meilleure vie hautement civilisée. Cela signifie qu’elle croit à son avenir avec conviction.

La RPDC est célèbre au monde pour ses sites pittoresques.

Ses Monts Paektu-san, Kumgang-san, Myohyang-san et autres sont réputés non seulement au Pays, mais encore au monde. Elle dispose de toutes les conditions pour exploiter des zones touristiques d’ordre mondial telles que les réserves internationales, les objets et sites protégés par la Loi, les monuments et vestiges historiques de longue date. Une exploitation dynamique des zones touristiques en RPDC donne aux touristes du monde un bon espoir.

Essayer encore

Drapeau Corée du Nord

Déclaration de la 1ère Vice-Ministre des AE de la RPDC  

CHOE Son Hui, 1ère Vice-Ministre des AE de la RPDC a fait une déclaration le …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire