dimanche, 20 octobre 2019
Home / A La Une / Le député Bienvenu Apalata à Felix Tshisekedi : « Le peuple Congolais ne vous demande pas de fouiner mais de rendre justice »
Le Député Bienvenu Apalata (Ph. Tiers)
Le Député Bienvenu Apalata (Ph. Tiers)

Le député Bienvenu Apalata à Felix Tshisekedi : « Le peuple Congolais ne vous demande pas de fouiner mais de rendre justice »

Dans une lettre ouverte, l’élu du territoire d’Aketi dans le Bas-Uélé n’est pas d’accord que le Président Felix Tshisekedi refuse de fouiner dans le passé de la République Démocratique du Congo.  Rappelant paragraphe après paragraphe, il scrute les évènements d’antan, et demande au Chef de l’Etat de ne pas verser dans l’impunité, mais par reconnaissance aux héros tombés pour la démocratie, d’ouvrir une enquête et d’instituer  une commission vérité et réconciliation.

Ci-dessus l’intégralité de sa lettre :

Lettre ouverte au président Antoine Félix Tshilombo Tshisekedi

Notre président de la république n’a pas le temps de fouiner dans le passé.

Le Président de la république l’a dit au cours de son interview sur TV5 : « je n’ai pas le temps de fouiner dans le passé. ».

Vous avez raison Mr le Président.  Vous n’allez pas passer tout le temps à  » Explorer les moindres recoins pour découvrir quelque chose » !!! On dirait que vous ne cherchez pas de problème avec quelqu’un ou avec un groupe d’individus.

Le peuple Congolais ne vous demande pas de fouiner mais de rendre justice.

Quand vous n’avez pas le temps, voici ce que ça veut dire :

  1. Sur le plan de respect de la vie humaine :

Vous n’avez pas le temps de savoir la vérité sur la mort de :

– Rossy Mukendi

– Hussen Ngandu

– Thérèse Kapinga

– Luc Kulula,

Et des plusieurs centaines des Congolais,  tués sauvagement par la ‘’ force de l’ordre » parce que seulement ils réclamaient les élections qui devraient faire de vous Président de la république.

Monsieur le Président,  au cas où vous l’auriez oublié,  c’est vous même,  en votre qualité de Président du RASSOP, qui nous avait envoyé manifester dans la rue, et nos frères sont tombés sur  » le champs d’honneur « .

Monsieur le Président, aviez-vous oubliés les prêtres déshabillés, tabassés et humiliés devant les chrétiens ?

Avez- vous oubliés l’internet coupé,  sms suspendu ? Les combattants arrêtés, brutalisés, humiliés,… ?

Monsieur le Président, souvenez-vous des 2 étudiants de 2ème licence à l’UNIKIN, tués à bout portant car ils ne réclament que la fin de la grève sur le cité universitaire.

Fouiner dans le passé c’est aussi penser à eux et tous les autres étudiants sauvagement massacrés.

Fouiner dans le passé c’est aussi se souvenir de nos frères et sœurs massacrés sans raisons :

– au Kassaï (Kamwina Sapu)

– au Nord-Kivu (ADF-NALU, Maï Maï, LRA, …)

– Sud-Kivu

– Equateur(INYELE)

– Kongo Central (Bundu dia Congo )

– Ituri (Cobra Matata,…)

– Les Uélés (LRA, Mbororo,..)

Que dire de la guerre de 3 jours et de 6 jours à Kisangani, et plusieurs autres guerres dont on n’a jamais indemnisés les victimes ?

Que dire des femmes enterrées vivantes dans les Kivus?

  1. Sur le Plan économique et de développement

Monsieur le Président, refuser de  fouiner dans le passé,  c’est refuser de savoir la vérité sur :

  • La campagne agricole 2012-2014 dont le coût total du projet: 70 millions des dollars sans suite jusqu’aujourd’hui.
  • L’achat des locomotives pour la relance de la SNCC dont le Coût total du projet : 435 millions des USD de la Banque Mondiale et 50 millions des USD du gouvernement de la RDC. La SNCC est en faillite malgré ces grosses sommes d’argent et votre actuel Premier ministre  en connait quelque chose.
  • Le dossier « Projet Bukanga Lonzo »

Coût total du projet : 200 millions des USD investis

  • Dossier redevance logistique terrestre alloué à L’Ex-ONATRA dont le Coût du projet : 50 millions des USD déjà mobilisés pour réhabiliter les rails de l’ex ONATRA: Matadi-Kinshasa
  • Le projet construction des passerelles sur le boulevard Lumumba dont le Coût du projet : 15.207.163,73 des USD
  • Projet de construction des stades Municipaux dont le Coût du projet : 5.000.000 USD
  • Projet de construction de mille écoles par an dont le Coût du projet : 198.255.754 USD

 L’argent a été utilisé dans le cadre du projet PRRIS et où ont été construites les 5.000 écoles ?

  • Les machines à voter dont le coût réel était de 50.000.000$ mais le trésor public avait payé 150.000.000$ dans les poches privées des responsables de la CENI. Corruption à l’origine des sanctions américaines. Quel a été le suivi judiciaire de ce détournement du siècle?

Monsieur le président,

Et toutes les révélations de Jean-Jacques Lumumba sur le détournement de la famille Kabila, resteront-elles impunies au nom de votre vision du futur au détriment du passé ? Un peuple sans mémoire est un peuple appelé à disparaître.

Monsieur le Président,  vous connaissez la vérité sur :

– les dettes que les Ministres et leurs familles ont pris au Fonds pour la Promotion de l’Industrie ?

– L’argent de GO-PASS que chaque passager paye dans les aéroports du pays ?

– le passeport congolais qui est le passeport le plus cher du monde ?

– le marché gré à gré pour achat en liquide des avions de Congo Airways et des bus Transco ?

Monsieur le Président,  regarde comment eux fouinent sur votre gestion dans l’affaire de détournement prétendu des 15.000.000 de dollars.

Nous ne vous demandons pas de faire le mal à un individu ou un groupe d individu,  nous reconnaissons vos qualités de Chrétien.

Mais nous ne vous demandons pas non plus de faire le mal aux 80.000.000 de congolais seulement pour protéger un groupe des jouisseurs malhonnêtes.

Monsieur le Président,  Nelson Mandela était un Homme de paix, de réconciliation et de pardon.

Il ne s’est jamais vengé pour le mal dont lui-même et sa communauté étaient victimes.  Mais il n’a pas non plus laissé le mal impuni de peur que l’impunité gagne la société.

Il a instauré la commission vérité et réconciliation,  avec à sa Tête,  Monseigneur  Desmond Tutu.

Monsieur le Président

Par reconnaissance aux héros tombés pour la démocratie, une enquête doit être ouverte.  Une commission vérité et réconciliation doit être instituée.

Il n’y a pas de vraie paix sans justice

Bienvenu Apalata Ambo

Député Réélu du territoire d’Aketi.

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire