lundi, 20 août 2018
Home / A La Une / Loi électorale: Les ministres issus de l’opposition crient à la trahison
Parlement Assemblée Nationale

Loi électorale: Les ministres issus de l’opposition crient à la trahison

Cela se raconte tout bas. Loin de caméras et micros. Au risque peut être de perdre leur place au sein du gouvernement. Les ministres issus de l’opposition ne savent plus à quel saint se vouer. Problème, le projet de loi électorale adopté à l’assemblée nationale et envoyé depuis mardi 05 décembre au sénat n’est pas celui qui a été débattu et validé lors du conseil des ministres.

Que faire à présent maintenant que la loi électorale est déjà au sénat et va sans doute être promulgué par le chef de l’état au plus tard le 15 décembre. Loin de caméras, les réunions se multiplient pour chercher des solutions. La dernière en date c est la rencontre avec le président du CNSA, Joseph Olengankoy mardi 05 décembre.

Mais devant les médias, ils font bonne figure pour parler des réunions d’évaluation du processus électoral. Entre eux, le ton monte :  » le texte présenté à l assemblée nationale s’écarte totalement des options convenues au cours du conseil des ministres tenu le 7 octobre 2017.« 

Une déclaration de désapprobation serait même en pleine rédaction apprend-t-on. Les jours à venir sont déterminants parce qu’ils doivent opérer un choix pas du tout facile: soit entériner cette loi électorale et rester au gouvernement soit la rejeter et quitter le gouvernement.

PB

Essayer encore

vaccination ebola

Maladie à virus Ebola: 873 personnes déjà vaccinées à Beni, Mabalako et Mandima

C’est la Direction Générale de Lutte contre la Maladie à virus Ebola qui fait cette …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire