Marche CLC

Marche du 25 février. CLC: « il n’y aura pas de répit pour le pouvoir en place tant que nous n’aurons pas trouvé notre dignité et notre liberté »

A l’issue de la marche organisée ce dimanche 25 Février, le clc se félicite de la mobilisation tous azimuts de l’ensemble du peuple congolais.

Dans un communiqué rendu public ce 25 Février, le clc note que plus de trois millions de Congolais ont marché à Kinshasa et dans plusieurs villes de province pour dire non à la dictature, obstacle majeur à l’application strict et intégral de l’Accord de la Saint-Sylvestre, et exiger que le président Joseph Kabila dise publiquement qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession.

Pour le clc, le bilan provisoire de cette troisième marche fait état de 2 morts (confirmés) à Kinshasa et 1 mort (confirmé) à Mbandaka. A ce bilan macabre peut-on lire dans le communiqué,   il faut ajouter plusieurs dizaines de blessés, d’arrestations, de profanations d’églises et de victimes d’agression et de brutalité de la part des forces de police, des milices Bérets rouges à Kinshasa et de Leja Makanda, milice du gouverneur du Kasaï oriental à Mbuji-Mayi.

Les responsables du clc déplorent et condamnent ce comportement que rien ne justifie vis-à-vis d’un peuple qui manifeste pacifiquement, avec des chapelets, des bibles, des crucifix et des rameaux à la main.

Le clc salue le comportement et l’engagement, toujours exemplaires, du peuple congolais, des prêtres, des religieux et religieuses, des leaders paroissiaux et des manifestants dans cette lutte pour un destin commun.

Le clc tient également à saluer le comportement exemplaire et patriotique d’un bon nombre de policiers à l’égard des manifestants: « Nous les encourageons à s’engager encore plus fortement pour protéger la population au sein de laquelle il y a leurs familles. Nous l’avons déjà dit: il n’y aura pas de répit pour le pouvoir en place tant que nous n’aurons pas retrouvé notre dignité et notre liberté ».

Le clc promet d’établir un bilan complet  dans les 48 heures.

Joël imbole

A Lire Aussi

Conflits à l’ISDR Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Conflits à l’ISDR-Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Les activités scientifiques et techniques vont reprendre ce mercredi 12 août à l’Institut Supérieur de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire