mardi, 24 avril 2018
Home / A La Une / Marche du 25 février : Après avoir nié qu’il n’y a pas eu mort d’homme, le ComProvKin se dédie
marche du 21 janvier 2018

Marche du 25 février : Après avoir nié qu’il n’y a pas eu mort d’homme, le ComProvKin se dédie

Dans un communiqué rendu public par le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa (ComProvKin), cette institution signale l’arrestation du meurtrier de Rossy Mukendi Tshimanga, le brigadier en chef Tokis Kumbo, qui sera déféré à l’autorité compétente pour violation des consignes.

En agissant ainsi selon la police kinoise, ce brigadier en chef voulait défendre le Commissaire supérieur adjoint (major) Carine Lokeso Koso devant une foule hostile.

 Ci-après, l’intégralité du communiqué de la police, Ville de Kinshasa

 PNC - Communiqué

PNC - Communiqué

 Joël imbole

Dans un communiqué rendu public par le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa (ComProvKin), cette institution signale l'arrestation du meurtrier de Rossy Mukendi Tshimanga, le brigadier en chef Tokis Kumbo, qui sera déféré à l'autorité compétente pour violation des consignes. En agissant ainsi selon la police kinoise, ce brigadier en chef voulait défendre le Commissaire supérieur adjoint (major) Carine Lokeso Koso devant une foule hostile.  Ci-après, l'intégralité du communiqué de la police, Ville de Kinshasa    Joël imbole

Vue d'ensemble de l'évaluation

Laissez votre avis

User Rating: 4.85 ( 1 votes)