fbpx
mardi, 26 mars 2019
Home / A La Une / Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de la RDC, mécontent de l’attitude du SG de l’ONU
Martin Fayulu
Martin Fayulu durant une conférence de presse à Kinshasa le 8 janvier 2019. Baz Ratner / REUTERS

Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de la RDC, mécontent de l’attitude du SG de l’ONU

Coup sur coup, Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, a réagit aux propos du secrétaire général de l’onu. Antonio Guterres qui était invite de RFI est passé sous silence les controverses autour des résultats de la présidentielle en RDC. Le SG de l’ONU s’est contenté à dire qu’il attend voir le nouveau régime mettre en place un service dévoué au service du peuple congolais. Alors que Martin Fayulu qui revendique la victoire attendait autre chose du SG de l’ONU.

Invité de RFI, le soldat du peuple crache toute son indignation:

« Je note que le secrétaire général des Nations unies n’oublie pas ce qui s’est passé en RDC, c’est-à-dire le hold-up électoral. Mais ma réaction est que c’est comme si le Congo était un pays exceptionnel comparativement à ce qui se passe au Venezuela par exemple où la communauté internationale semble opter pour l’organisation de nouvelles élections. Le problème aujourd’hui, c’est comme faire accepter aux Congolais, et même au monde entier, que quelqu’un qui a eu moins de 17% soit président de la République, alors que celui qui a plus de 62% ne peut pas exercer le pouvoir. Si la communauté internationale veut tuer la démocratie au Congo, qu’on nous le dise, car quel est ce Congolais qui, demain, pourra encore faire confiance aux élection?», a déclaré Martin Fayulu.

Pour rappel, arrivé deuxième à la présidentielle du 30 décembre dernier après Félix Tshisekedi; Martin Fayulu conteste l’élection de ce dernier et réclame toujours ce qu’il dit être « la vérité des urnes ».

PB

Essayer encore

ibenge-mulumbu-conference-avant-match-liberia

RDC-Libéria/ Ibenge: « Un match couperet avec tout le poids du pays, le passage du président a été un gros booster mental »

Le sélectionneur national de la RDC, Jean-Florent Ibenge Ikwange, a vanté le gros travail mental …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire