dimanche, 18 novembre 2018
Home / Culture / Match de gala de Génies en herbes/Café sur le genre: L’Institut Salongo dicte sa loi à l’Institut Vedruna 190-90
Les élèves de l'Institut Salongo de la commune de Bandalungwa après leur victoire (190-90)devant l'Institut Vedruna de N'Djili.

Match de gala de Génies en herbes/Café sur le genre: L’Institut Salongo dicte sa loi à l’Institut Vedruna 190-90

L’Institut Salongo de la commune de Bandalungwa a pris le large sur l’Institut Vedruna de la commune de Masina sur la marque de 190 points contre 90, mardi 07 août dans les installations de l’espace culturel Bilembo, situé sur l’avenue Marie-Ange Lukiana aux encablures de l’Utexafrica dans la commune de la Gombe. Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre du café sur le genre organisé par l’ONU Femmes et le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’Homme (BCNUDH). 

L’espace Bilembo a laissé des traces indélébiles et riches en culture le mardi dernier en accueillant quelques activités relatives à l’émancipation de la femme et à la vulgarisation de différents droits de l’Homme.

Le point focal de cette journée était le match de gala de Génies en herbes qui a émerveillé le public. Au menu un questionnaire exclusivement consacré à l’ancien président sud-africain et prix Nobel de la paix 1993, Nelson Mandela.

Pour ne pas déroger à la règle, le tandem Simon Mbaki Mazakala et Dedelle Ndomba, tous de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) animent ce match.

L’école du district de la Funa débute la partie pied au plancher et enchaîne de bonnes réponses, l’écart se creuse déjà par rapport à celle du district de la Tshangu.

A la pause, Salongo mène Vedruna  avec un écart de 110 points soit 130 à 20.Après les citrons, les poulains du coach Ramy Kalala ne dorment pas sur leurs lauriers et enfoncent le vice-champion 2018  du tournoi de « Génies en herbes/RTNC ».

L’élève Merdy Mukendi Wa Mulumba fait voir toutes les couleurs à l’école du quartier 13 comme en première période.

Ses coéquipiers Ruth Mujinga,Ketia Malemba et Enoch Lukumuena ne sont pas non plus restés en marge et corsent l’addition à la grande satisfaction de ses deux condisciples Patricia Olenga et Alex Bafana.

Salongo a le vent en poupe à l’image de son capitaine cité supra qui rafle la rubrique « identification  » dès le premier indice soit à 40 points.

La bonne réponse « la pensée Ubuntu » est assortie d’un torrent d’applaudissements de l’auditoire.

Au finish, l’inamovible juge, Monsieur Diallo annonce le verdict final. Sans suspense, Salongo nettoie les écuries d’Augias face à Vedruna en l’emportant sur la note de 190 contre 90.

TOUS LES ELEVES PRIMES, BRIGITTE MOPANE A TITRE POSTHUME 

L’élève Merdy Mukendi Wa Mulumba termine meilleur marqueur avec 130 points et de surcroît reçoit une bourse d’étude de 700 dollars américains de la part de l’ONU Femmes.

« C’est juste le travail. La volonté de travailler donne un bon résultat. Merci à mes coéquipiers, c’est grâce à eux que nous avons aussi gagné. 

Je ne suis pas le grand génie, tout le monde est génie. Leur motivation m’a permis de marquer aussi  un bon nombre de points », a-t-il relativisé.

Son dauphin en terme de points est l’élève Eddy Nsasi Luwa de Vedruna qui a marqué 50 points.

Il bénéficie d’une bourse d’étude de 500 dollars américains de la part du Bureau conjoint Droits de l’Homme des Nations Unies.

Tous les herbogénistes (ndlr: joueurs de Génies en herbes) ont été également  gratifiés d’un dictionnaire Larousse 2019 pimpant neuf, un heureux dénouement.

Au cours de cette manifestation, plusieurs chevaliers de la plume et du micro ont été primés pour leur engagement dans la promotion de l’égalité des sexes dans leurs programmes et métier. La journaliste Brigitte Mopane de la RTNC a également été décorée à  titre posthume.

Génié en Herbe

Le thème de ce café sur le genre était « Mandela, promoteur de justice sociale et égalité du genre ». Elle a connu la participation de plusieurs personnalités dont la secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba.

Gloire BATOMENE 

Essayer encore

une vue de l'équipe organisateure du festival -

Kinshasa : Les préparatifs du festival de l’unité culturelle conjugué au féminin vont bon train

Une première en RDC. Du 24 au 25 décembre, la ville de Kinshasa vivra au …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire