fbpx
samedi, 19 janvier 2019
Home / International / Message de Nouvel An (01/01/2019) – KIM JONG UN –
KIM JONG UN - nouvel an

Message de Nouvel An (01/01/2019) – KIM JONG UN –

Chers Citoyens de tout le Pays, chers officiers et soldats de l’Armée Populaire de Corée (APC),

Compatriotes, sœurs et frères,

Camarades et amis,

Nous venons de dire adieu à l’An 2018, année marquée d’événements mémorables dans les annales de la Patrie, de la révolution et de la Nation, événements qui ont laissé les nouvelles traces ineffaçables dans l’Histoire, et nous avons salué la Nouvelle Année 2019, animés d’espoir et de beaux rêves.

A l’occasion du Nouvel An, je tiens à adresser mes salutations cordiales à tout le Peuple, à tous les officiers et soldats de l’APC qui se sont dévoués pour l’édification du socialisme en partageant le même souffle et la même allure que notre Parti du Travail de Corée (PTC), dans les jours exaltants de l’année passée et je souhaite à toutes les familles un débordement d’amour, d’espoir et de bonheur.

Mes chaleureux vœux de Nouvel An vont aux Coréens du Sud et de la Diaspora qui ont partagé une même volonté avec nous pour écrire une nouvelle histoire, celle de la réconciliation, de l’union, de la paix et de la prospérité de la Nation.

Je souhaite des réussites dans leur travail aux Chefs d’Etat et amis de différents pays qui s’appliquent à servir le progrès social, le développement, la paix et la justice mondiales.

Camarades,

L’An 2018 a été une année historique où, conformément à la ligne d’indépendance et à la décision stratégique de notre PTC, de grands changements ont eu lieu dans la situation intérieure et extérieure et l’édification du socialisme a atteint un palier nouveau.

La 3ème Session Plénière du 7ème Comité Central (CC) du PTC, tenue en avril de l’année dernière, a été une importante occasion, marquant un tournant, pour porter notre Révolution à un stade supérieur et accélérer constamment le progrès du socialisme à partir de la grande victoire de la Ligne de développement parallèle (développement des forces nucléaires et de l’économie nationale). Notre Peuple, qui avait mené une lutte dure et inébranlable dans sa confiance dans l’inéluctabilité de la victoire du socialisme, a créé lui-même un solide gage de la sauvegarde de sa souveraineté, de la paix et de la prospérité, en venant à s’engager dans une grande marche révolutionnaire pour un objectif supérieur dans l’édification d’une Patrie riche et puissante.

Alors qu’un courant favorable à la paix dans la Péninsule coréenne s’est formé à la faveur de nos efforts pleins d’esprit d’initiative et dynamiques et que le prestige international de notre République ne cesse de hausser, notre Peuple a célébré solennellement, avec une grande fierté et un profond sens de l’honneur, le 70ème anniversaire de la fondation de la glorieuse République Populaire Démocratique de Corée (RPDC).

Les festivités du septembre dernier ont démontré avec force au monde entier autant la puissance de notre RPDC, marquée de l’uniformisation idéologique de la société entière, et l’union monolithique du PTC et du Peuple et pourvue d’une solide économie indépendante et d’un potentiel d’autodéfense national, que la ferme volonté de l’héroïque Peuple coréen de lutter jusqu’au bout pour la victoire de la cause du socialisme.

L’an dernier, le Peuple entier s’est mobilisé pour appliquer la nouvelle Ligne stratégique du PTC consistant à concentrer toutes les forces sur l’édification économique, parvenant ainsi à consolider encore la base d’une économie indépendante.

L’effort soutenu pour appliquer la Ligne d’adaptation de l’économie nationale à la situation du Pays a donné lieu à des progrès significatifs et précieux. La capacité de génération d’électricité du Complexe Thermique Pukchang a augmenté sensiblement, l’adaptation à la situation du Pays d’usines métallurgiques, dont le Complexe Sidérurgique KIM Chaek et celui de Hwanghae, a abouti à de nouveaux résultats et le renforcement des assises indépendantes de l’industrie chimique a été fortement promu. La qualité de toutes sortes de véhicules et d’articles de l’industrie légère a fait un bond à tel point que ces produits nous inspirent de la fierté, du sens de l’honneur et de la satisfaction pour avoir résulté de nos propres efforts, savoir-faire et ressources, et la grande quantité de leur production fait la joie de notre Peuple.

Les ouvriers de l’industrie houillère ont, en dépit de toutes les difficultés rencontrées, mené résolument l’effort de production pour honorer leur secteur qui est vital pour une économie indépendante, et le secteur de l’agriculture a persévéré dans l’effort d’augmentation de la production céréalière, nombre d’unités et de paysans coopérateurs obtenant ainsi un haut rendement malgré les conditions climatiques défavorables.

Le secteur de l’industrie de guerre a répondu de tout le cœur à l’appel militant du PTC invitant à concentrer toutes les forces sur l’édification économique et produit divers machines agricoles, machines de construction, produits sur commande et articles de grande consommation, impulsant ainsi le développement économique et l’amélioration de la vie du Peuple.

L’année dernière, de vastes et grands travaux de construction visant à honorer l’époque du PTC ont été menés de façon tridimensionnelle et avec largeur d’esprit suivant le grandiose dessein et le plan opérationnel du PTC. Cela a démontré concrètement la fermeté d’esprit de la Corée socialiste qui remporte des victoires successives en allant de l’avant avec une force d’une mer déchaînée sans jamais s’arrêter, imperturbable dans toute adversité, ainsi que le potentiel inépuisable de notre économie indépendante.

Suivant fidèlement la décision de la Session Plénière d’Avril du CC du PTC de faire aborder un tournant révolutionnaire à la science et à l’enseignement, le secteur des sciences et des techniques a donné lieu à des résultats de recherche de haute valeur de nature à stimuler le développement des industries de pointe et à contribuer à activer l’économie nationale, la modernisation et le perfectionnement scientifique de l’enseignement ont été promus activement, et les conditions et le cadre de l’enseignement ont été améliorés dans nombre d’établissements d’enseignement supérieur, d’écoles secondaires et primaires du Pays entier.

Le secteur de la culture et des arts a créé et mis en scène un grand Spectacle gymno-artistique, qui a eu un grand impact à l’intérieur comme à l’extérieur du Pays et montré clairement un aspect du développement de l’art Juché, ses traits caractéristiques et sa valeur.

Camarades,

La lutte de l’année dernière qui a fait tourner une nouvelle page de victoires des annales de la Révolution nous a convaincus une fois de plus de la justesse de notre cause et de la force invincible de notre Etat. La lutte de notre Peuple indomptable qui relève le défi de l’injustice accroît constamment la capacité de notre Etat à se renforcer par lui-même et accélère sa marche vers une puissance socialiste.

Je tiens à profiter de cette occasion pour adresser, encore une fois, mes salutations de remerciement vives à l’ensemble du Peuple ainsi que tous les officiers et soldats de l’APC qui, suivant le PTC, ont poursuivi sans cesse le chemin de la victoire, accomplissant des exploits qui brilleront dans les annales de la Patrie.

Camarades,

Notre PTC et notre Peuple, expérimentés et endurcis davantage par la lutte menée pour honorer la nouvelle époque de la Révolution Juché, s’engagent maintenant dans la marche de la nouvelle année, animés d’une plus grande confiance et d’ambitions plus élevées que jamais.

En cette année nouvelle, nous sommes confrontés à la tâche d’ouvrir sûrement des perspectives pour le progrès de l’édification du socialisme grâce à l’élargissement et au renforcement de la capacité de développement indépendant du Pays.

Nous avons pour nous la force et les assises ainsi que le plan d’action et le mode de création de notre cru nécessaires pour ouvrir par nous-mêmes un avenir plus radieux au socialisme. La lutte qu’on mènera en adhérant à la nouvelle Ligne stratégique du PTC et en faisant preuve de confiance en soi et d’opiniâtreté doublera le potentiel du Pays et aboutira à une réalisation remarquable du rêve et de l’idéal du Peuple.

«Ouvrons une nouvelle voie à la marche pour l’édification du socialisme en portant haut la bannière de la confiance en soi!», voilà le mot d’ordre que nous devons arborer. Nous devons prendre, pour arme de la prospérité, la confiance en soi qui, tout au long de la Révolution coréenne, a toujours servi d’étendard de la lutte et de force motrice du bond et imprimer un essor révolutionnaire à l’édification du socialisme sur tous ses fronts.

Il faut accroître davantage la puissance de l’économie socialiste indépendante.

Nous devrons nous appuyer sur nos forces techniques et ressources ainsi que sur l’esprit créateur et l’enthousiasme révolutionnaire élevés du Peuple entier pour réussir à atteindre l’objectif stratégique du développement d’économie nationale et passer à une étape nouvelle de sa croissance.

Il y a lieu d’élaborer un plan national judicieux visant à réviser, renforcer et activer l’ensemble de l’économie nationale et de le réaliser de façon rigoureuse.

Des mesures stratégiques s’imposent pour mettre en jeu au maximum le potentiel de l’économie indépendante et en valeur de nouveaux facteurs et forces motrices pour le développement économique, et les ressources humaines et matérielles du Pays doivent être mobilisées efficacement pour l’édification économique. Dans les affaires économiques de l’Etat, il y a lieu de tenir en main l’essentiel et remettre à flot les maillons en chaîne, et d’activer l’économie tout en favorisant son développement à long terme.

La direction unifiée de l’Etat doit être réalisée avec bonheur dans l’ensemble de l’économie, et la méthode de gestion, innovée de façon à mettre pleinement en jeu l’enthousiasme et la créativité des travailleurs. Le Cabinet des Ministres et les organismes de direction économique de l’Etat doivent améliorer la planification, la fixation des prix, la gestion financière et bancaire conformément aux Lois de l’économie socialiste et veiller à ce que les leviers économiques agissent efficacement sur l’attraction de la production et la reproduction élargie des entreprises. Le système d’appareil et celui de travail seront révisés de façon à augmenter l’efficacité des affaires économiques et à permettre aux entreprises de mener à bon escient leurs activités de gestion.

Le talent autant que les sciences et les techniques constituent les ressources et les atouts stratégiques principaux à notre portée pour donner un grand essor à l’édification du socialisme.

L’Etat doit promouvoir la formation des talents et le développement scientifique et technique dans un but précis et accroître l’investissement dans ce domaine.

Il faut innover dans le contenu et la méthode des cours conformément à la tendance mondiale du développement de l’enseignement et aux exigences pédagogiques pour former de façon quantitative des talents capables d’assumer le développement socioéconomique. Il convient de proposer un objectif ambitieux d’exploration de nouvelles techniques et de concentrer des efforts sur la recherche sur les techniques essentielles, pratiques et économiquement importantes afin d’assurer la force motrice de la croissance économique, et des mesures institutionnelles doivent être arrêtées pour que les établissements de recherche scientifique et les entreprises puissent collaborer étroitement à stimuler la production et le développement technique et à accroître le potentiel de création intellectuelle.

Dans l’ensemble des secteurs de l’économie nationale, il faut donner une grande impulsion à la réalisation de l’objectif stratégique quinquennal du développement économique de l’Etat.

Des efforts prioritaires seront consentis pour la résolution du problème électrique afin d’ouvrir une percée à l’activation de l’économie nationale.

Un accroissement sensible de la production d’électricité est l’une des tâches les plus importantes et urgentes qui s’imposent cette année dans l’édification économique du socialisme.

L’Etat doit concentrer l’investissement dans le secteur de l’industrie électrique pour réviser et renforcer les assises existantes de la production d’électricité et les mettre en valeur au maximum et, en même temps, restructurer et moderniser un à un d’abord les secteurs et unités urgents pour porter dans l’immédiat la production d’électricité au niveau de la production annuelle record.

Il faut considérer la solution de la pénurie d’électricité du Pays comme une tâche nationale pour accélérer la construction de centrales hydroélectriques dont les Centrales Orang-chon et celles de Tanchon, créer dans une perspective d’avenir une capacité de production d’électricité marémotrice, éolienne et atomique et, dans les provinces, villes et arrondissements doivent exploiter et utiliser efficacement les ressources en énergie locales variées.

L’industrie houillère est le secteur d’avant-garde dans le développement d’une économie indépendante.

Une production houillère abondante s’impose pour pallier à la pénurie d’électricité et satisfaire les besoins en combustible et en énergie de tous les secteurs de l’économie nationale, dont la métallurgie.

Le secteur de l’industrie houillère doit accorder une priorité absolue à l’approvisionnement des centrales thermiques de sorte que celles-ci puissent fonctionner régulièrement, sans s’arrêter un seul instant.

Tout le Pays doit se mobiliser pour assister efficacement les houilles tant sur les plans moral que matériel et technique et l’Etat doit prendre des mesures strictes pour assurer de façon responsable l’équipement et les matériaux nécessaires à la production de houille et bonnes conditions aux houilleurs.

Les industries métallurgique et chimique, piliers jumeaux de l’édification économique, doivent faire de plus grands progrès dans leur adaptation à la situation du Pays.

Dans le secteur de l’industrie métallurgique, il faut perfectionner sur les plans scientifique et technique les opérations de production de fer et d’acier déjà adaptées à la situation du Pays et régulariser leur fonctionnement, réduire au maximum le prix de revient de la production, élaborer et exécuter un plan opérationnel visant à faire face dûment aux besoins en minerai de fer, matériaux réfractaires et alliages de fer conformément à l’augmentation de la capacité de production de fer.

Le secteur de l’industrie chimique doit accélérer la construction de l’Usine d’engrais phosphatés et la création de l’industrie chimique des C1, développer l’industrie de la glaubérite et l’industrie des fibres artificielles et convertir les équipements chimiques et les opérations techniques existants en des modèles économes en énergie et en main-d’œuvre. Cette année, il faut assurer le fonctionnement à plein régime des usines d’engrais chimiques et consacrer des efforts nationaux au redressement de la production du Complexe de Vinalon 8-Février.

Il faut déchaîner un vent vigoureux en faveur du renforcement de la discipline dans le secteur des transports, dont les chemins de fer, et accroître la capacité de transport et de trafic pour résoudre les difficultés de transport; l’industrie des constructions mécaniques doit faire des innovations dans l’élaboration des schémas de machines et la technique d’usinage pour mettre au point et produire conformément à notre réalité, comme l’entendent diverses installations mécaniques modernes.

Une amélioration remarquable de la vie du Peuple est l’affaire la plus importante de notre PTC et de notre Etat.

Un mouvement pour l’accroissement de la production s’impose dans l’agriculture, front principal de l’édification économique du socialisme.

Le Cabinet des Ministres et les secteurs intéressés doivent donner une direction scientifique et technique efficace à chaque opération des travaux agricoles, assurant une fourniture suffisante des intrants agricoles nécessaires aux travaux agricoles de cette année et accroître sensiblement la production céréalière. On doit respecter les avis et les intérêts des membres des fermes coopératives, maîtres de l’agriculture, et appliquer de façon correcte les exigences du principe socialiste de répartition.

Il faut se tenir au maillon en quatre points défini par le PTC en matière de développement de l’élevage, moderniser et activer les centres d’élevage de poules et d’autres établissements d’élevage, encourager l’élevage communautaire des fermes coopératives et l’élevage d’appoint des foyers ruraux pour que le Peuple puisse être approvisionné en plus grandes quantités en viande et œufs.

Il faut renforcer les assises matérielles et techniques du secteur des produits aquatiques, pratiquer scientifiquement la pêche, la pisciculture et l’aquiculture, protéger et multiplier les ressources aquatiques pour frayer une nouvelle voie au développement de l’industrie des produits aquatiques.

Le secteur de l’industrie légère doit porter toujours haut le drapeau de la modernisation, de la production domestique et de l’amélioration de la qualité pour produire divers articles de consommation, aimés par le Peuple; les provinces, villes et arrondissements doivent moderniser leurs usines de condiments et autres usines de l’industrie locale et régulariser la production en utilisant les matières premières et ressources locales.

Cette année aussi, nous sommes tenus d’entreprendre avec largeur d’esprit de vastes travaux de construction en faveur de la richesse et de la puissance du Pays et du bonheur du Peuple.

Le PTC, l’Etat et le Peuple entiers doivent se mobiliser pour transformer dûment l’Arrondissement Samji-yon en un modèle de ville de montagne moderne, un lieu digne de l’idéal socialiste, et achever au niveau suprême les constructions appelées à représenter notre époque, y compris la Zone Touristique Côtière de Kalma à Wonsan et de nouvelles autres zones touristiques. On doit innover sans cesse les dessins d’architecture et les procédés de construction, et réaliser la production domestique des matériaux de finition et assurer leur progrès qualitative, de façon que toutes les nouvelles constructions soient splendides, tout en étant de notre cru, et que le Peuple puisse jouir d’une haute civilisation et du bonheur. Nous devons accroître, comme prévu, la capacité de production de matériaux de construction, y compris le ciment, en conformité avec la grande envergure des travaux de construction qui se déroulent à l’échelle nationale.

Nous devons promouvoir énergiquement l’exécution des tâches de la 2ème étape de la remise en état des forêts, améliorer la plantation d’arbres et de fleurs, l’administration urbaine, l’entretien des routes et prévenir strictement la pollution de l’environnement.

Tous les secteurs et toutes les unités doivent découvrir et mobiliser au maximum les réserves, les possibilités et les potentialités, accroître la production et faire des économies pour réaliser ainsi le Plan de l’économie nationale par types de produits.

Nous devons augmenter par tous les moyens le potentiel politique et idéologique de notre Etat socialiste.

Il faut concrétiser strictement la conception Juché du Peuple et la philosophie du Peuple dans les activités du PTC et de l’Etat et rallier ainsi solidement les masses autour du PTC.

Il incombe aux organismes du PTC, aux organes du pouvoir et aux organisations de travailleurs de tenir, dans tout plan qu’ils élaborent et exécutent, de privilégier les intérêts du Peuple et d’y accorder une importance absolue, de prêter l’oreille à son sentiment, et de s’attacher à réaliser inconditionnellement, à l’exclusion de toute autre chose, les entreprises que le Peuple désire et dont il peut bénéficier. N’importe quand et où que ce soit, quelles que soient les conditions ou les circonstances, il faut se dépenser sans ménager pour servir le Peuple, prêter attention d’abord à sa vie et faire en sorte que le Peuple bénéficie réellement des bienfaits de la politique d’amour et de confiance qui veut qu’on s’occupe de tous les gens. Il convient d’accroître l’ardeur de la lutte menée pour en finir avec toutes les pratiques, grandes ou petites, des abus du pouvoir, de l’esprit bureaucratique et de la corruption, de nature à détruire l’unité monolithique entre le PTC et les masses populaires et à ronger le régime socialiste.

Quelle que soit l’évolution de la situation et des circonstances, tous les membres du PTC et autres travailleurs sont tenus de garder comme foi le sens de la valeur de notre Etat, d’accélérer avec force, suivant nos propres convictions, l’édification économique du socialisme, d’écrire une grande histoire de notre Patrie par leurs efforts sincères et avec leur sueur, avec la volonté patriotique d’aménager eux-mêmes et de leur mieux, à l’admiration de tout le monde, notre précieuse maison qu’est le socialisme que nous avons défendu de génération en génération.

Il faut accélérer l’édification d’une civilisation socialiste.

Il faut implanter un style d’études révolutionnaire et un style de vie culturelle et récréative dans toute la société pour que chacun puisse acquérir les connaissances pluridisciplinaires et une formation culturelle répondant aux impératifs de l’évolution du temps. Dans le secteur de la littérature et des arts, il faut créer d’excellentes œuvres littéraires et artistiques, dont des films et chants, reflétant les impératifs du temps et de la réalité et à même de captiver les masses populaires pour enrichir le patrimoine spirituel et culturel de notre Nation, encourager et impulser avec énergie la grande marche révolutionnaire d’aujourd’hui.

Il y a lieu de moderniser les usines de produits pharmaceutiques et celles d’appareils médicaux et renouveler l’aspect des établissements médicaux et de hausser le niveau du service médical de façon à convaincre le Peuple des avantages réels du système de santé socialiste. Il convient de mener largement les activités sportives de masse et de développer les techniques sportives spécialisées pour que le Pays entier déborde de vigueur et de romantisme et que les matchs internationaux soient l’occasion de manifester sans cesse l’intelligence et la force des Coréens.

Il faut soulever un vent violent en faveur de l’instauration d’un mode de vie socialiste et d’un style moral noble pour empêcher que n’apparaissent des courants de vie immoraux et indécents, contraires aux sentiments, aux émotions et à la conception du beau de notre Peuple et pour transformer notre société en une véritable grande famille unie par la bienfaisance et l’affection.

Il faut renforcer le potentiel de défense national.

L’APC doit suivre invariablement la ligne en quatre points de construction d’une puissante armée, sauvegarder avec sûreté la sécurité du PTC, de la Révolution, du Pays et du Peuple, créer toujours comme jusqu’ici des mythes miraculeux sur tous les chantiers de construction du socialisme pour manifester sans réserve la puissance de l’armée révolutionnaire et son invincibilité d’armée de notre PTC.

Les Forces Populaires de l’Intérieur de Corée doivent défendre au risque de leur vie notre PTC, notre Régime et notre Peuple en digne bouclier rouge de la révolution, alors que la Garde Rouge des ouvriers et des paysans a le devoir, en cette année du 60ème  anniversaire de sa création, d’aborder un tournant dans le renforcement de sa capacité de combat.

Un puissant potentiel d’autodéfense national est la pierre angulaire de l’existence de l’Etat et le gage de la sauvegarde de la paix.

Le secteur de l’industrie de guerre doit accélérer l’adaptation de l’industrie de la défense nationale à la réalité du Pays et sa modernisation et chercher constamment à porter le potentiel de défense national au niveau des pays avancés du monde de façon à pouvoir garantir avec sûreté par la force des armes la paix dans la Péninsule coréenne et, en même temps, donner une assistance active à la construction économique.

Pour réussir les tâches militantes qui nous incombent cette année, il faut que les cadres, membres du personnel dirigeant de la révolution, luttent, animés d’une décision et d’une détermination fermes et redoublent d’efforts.

La force motrice, les responsables de l’application de la politique du PTC, ce sont les masses populaires, elles qui connaissent la réalité mieux que quiconque. Les cadres doivent s’intégrer le plus souvent à la réalité en effervescence et voir tout de leurs propres yeux et analyser la situation sur tous les plans; ils se mêleront aux masses populaires et vivront ensemble avec elles pour les mettre en branle afin de résoudre les problèmes posés. Il leur revient de se faire des organisateurs habiles, des hommes d’action opiniâtres, à même d’exécuter au mieux toute tâche au niveau exigé par le PTC, à force d’adapter leur idéal et leurs ambitions aux desseins du PTC, d’accroître sans cesse leurs compétences et d’élargir leur vision. Ils doivent se proposer aux tâches difficiles, réfléchir jour et nuit pour le bien de la Patrie et du Peuple et trouver la joie de travailler dans les rires toujours plus forts du Peuple.

A l’heure actuelle, un grand rôle revient aux jeunes dans l’édification du socialisme.

Avec le même esprit et le même élan qu’ils ont créé ces derniers temps de nouveaux mythes de l’époque à l’appel militant du PTC, ils doivent donner plus d’éclats à leur honneur d’avant-gardistes aux postes révolutionnaires où le PTC veut les voir. A notre époque exaltante, ils doivent découvrir de nouvelles techniques, créer une nouvelle culture et provoquer les premiers un grand essor; il faut que leur entrain et leur vigueur règnent partout où ils travaillent.

Les organisations du PTC doivent être redynamisées sensiblement dans leur rôle.

Il revient aux organisations du PTC de tous les échelons de livrer de façon offensive le travail politique et idéologique en conformité avec les exigences du temps et du développement de la Révolution de façon à mettre amplement en jeu l’immense force morale de notre Peuple sur toute l’étendue de la construction du socialisme. Elles doivent inciter les cadres de l’Administration et de l’Economie à organiser et à commander de façon responsable l’application de la politique du PTC et à déclencher chacun un vent violent pour l’innovation et l’émulation collectives dans son domaine et son unité. Quant aux comités du PTC de province, de ville et d’arrondissement, ils doivent lutter farouchement pour faire aborder un tournant à l’agriculture, à l’enseignement et au développement de l’industrie locale de leurs régions.

Camarades,

L’année dernière a été une année émouvante, marquée de changements spectaculaires jamais vus dans l’histoire de plus de 70 ans de la division de la Patrie.

Avec la détermination de mettre fin à la situation anormale de la Péninsule coréenne en danger de guerre permanent et d’ouvrir une époque de réconciliation nationale, de paix et de prospérité, nous avons pris, dès le début de l’an dernier, des mesures pleines d’esprit d’initiative et ardues en faveur d’un grand changement dans les rapports Nord-Sud de la Patrie.

Que trois rencontres et trois conférences au Sommet Nord-Sud aient eu lieu en un an, en suscitant de grands espoirs de l’intérieur et de l’extérieur du Pays et en retenant leur attention est un fait sans précédent qui démontre nettement que les rapports Nord-Sud sont entrés dans une étape toute nouvelle.

La Déclaration de Panmunjom, la Déclaration commune de Pyongyang de Septembre et l’Accord Nord-Sud dans le domaine militaire qu’on a adopté avec une décision et une volonté fermes d’ouvrir une époque de paix, sans guerre, dans la Péninsule coréenne revêtent une portée vraiment considérable car, ils constituent en fait une déclaration de non-agression stipulant la fin de la guerre fratricide par les armes entre le Nord et le Sud.

Alors que les sportifs du Nord et du Sud ont pris part en commun à des compétitions internationales et manifesté l’intelligence et la force de la Nation coréenne, des artistes des deux parties ont exalté avec force, dont la réconciliation nationale et l’ardeur à la réunification du Pays en se rendant respectivement à Pyongyang et à Séoul.

En surmontant audacieusement les divers obstacles et difficultés, le Nord et le Sud ont promu la collaboration dans différents domaines, dont la voie ferrée, la route, l’exploitation forestière et la santé publique, faisant ainsi les premiers pas significatifs pour la prospérité commune de la Nation.

Les changements étonnants intervenus l’année dernière dans les rapports Nord-Sud ont persuadé tous les Coréens que, s’ils conjuguent leur sentiment et leur force, ils peuvent faire de la Péninsule coréenne un lieu de bonheur authentique de notre Nation, lieu où règne une paix digne de ce nom et qui prospère à jamais.

Quoique ce ne soient que les premiers pas faits, je suis tout satisfait de voir que le Nord et le Sud, en conjuguant leur volonté et leur intelligence, ont fait virer sans retour vers la confiance et la réconciliation leurs rapports de méfiance et d’affrontement conduits à l’extrémité et obtenu en peu de temps des résultat étonnants et jadis inimaginables.

En nous basant sur les réalisations précieuses de l’année dernière, marquée remarquablement d’événements sans précédent, nous devons faire, en 2019, de plus grands progrès dans l’effort pour le développement des rapports Nord-Sud, la paix et la prospérité ainsi que pour la réunification du Pays.

Tous les Coréens doivent arborer le mot d’ordre: «Appliquons en tous points les Déclarations historiques Nord-Sud pour inaugurer une période de pleine floraison de l’effort de paix, de prospérité et de réunification de la Péninsule coréenne!»

Mettre fin à la source des rapports d’hostilités militaires entre le Nord et le Sud et transformer la Péninsule coréenne en une zone de paix permanente et durable est notre volonté immuable.

Le Nord et le Sud doivent autant que possible prendre des mesures pratiques nécessaires, comme ils ont convenu, pour étendre l’élimination des rapports d’hostilités militaires des zones d’affrontement à toutes les régions de la Péninsule coréenne, y compris le territoire, l’air et la mer.

Du moment que le Nord et le Sud se sont promis de suivre la voie de la paix et de la prospérité, nous préconisons qu’il ne faut plus tolérer des exercices militaires conjoints avec les forces extérieures, source de la tension dans la Péninsule coréenne et que l’introduction des matériels de guerre, notamment les biens stratégiques, de l’étranger cesse complètement.

Il faut, en étroite liaison avec les parties contractantes de l’Accord d’Armistice (1953), promouvoir énergiquement les négociations multipartites visant à convertir l’actuel système d’armistice dans la Péninsule coréenne en un système de paix afin d’établir réellement la base de garantie d’une paix permanente.

Tous les Coréens doivent, conscients qu’ils sont les protagonistes de la paix dans la Péninsule coréenne, s’unir étroitement pour mener une lutte énergique visant à arrêter et déjouer tout acte de nature à détruire la paix et à exacerber la tension militaire sur ce Territoire.

Il faut étendre et développer sur tous les plans la collaboration et les échanges entre le Nord et le Sud pour raffermir la réconciliation et l’union nationales et permettre à tous les Coréens de bénéficier réellement de l’amélioration des rapports Nord-Sud.

Dans l’immédiat, tenant compte de la situation difficile des entrepreneurs sud-coréens qui s’étaient engagés dans la Zone Industrielle de Kaesong et du vœu des Sud-Coréens de visiter les Monts célèbres de la Nation, nous sommes disposés à rouvrir cette zone industrielle et le tourisme aux Monts Kumgang-san sans aucune condition préalable ni aucune contrepartie.

Si le Nord et le Sud, main dans la main, s’appuient sur la force unie de la Nation, aucunes sanction et pression extérieures, ni aucuns défi et épreuve ne pourront leur barrer la route qu’ils suivent pour ouvrir la voie à la prospérité nationale.

Nous ne tolérons jamais l’ingérence et l’intervention des forces extérieures, qui entendent barrer la voie de notre Nation vers la réconciliation, l’union et la réunification, en cherchant à subordonner les rapports Nord-Sud à leurs goûts et intérêts.

Le Nord et le Sud doivent, soucieux de ne pas perdre l’occasion favorable d’aujourd’hui créée par la hausse sans précédent de l’intérêt et de l’aspiration de toute la Nation à la réunification, rechercher autant que possible un projet de réunification pacifique basé sur le consensus de toute la Nation et faire des efforts inlassables pour la réaliser.

Tous les Coréens du Nord, du Sud et de la Diaspora doivent redoubler de courage pour accélérer leur marche pan-nationale dans le but de l’application des Déclarations Nord-Sud et faire ainsi que cette année soit historique en marquant un autre tournant remarquable signification dans le développement des rapports Nord-Sud et la réunification du Pays.

Camarades,

L’année dernière, notre PTC et notre Gouvernement se sont efforcés de façon responsable de sauvegarder la paix et la sécurité mondiales, d’élargir et renforcer les relations d’amitié avec différents pays.

Nos trois visites en République Populaire de Chine et la visite de la délégation de la République de Cuba dans notre Pays ont été des événements notables dans le développement des communications stratégiques et des relations d’amitié et de coopération traditionnelles entre les pays socialistes.

L’année dernière, des va-et-vient et des échanges actifs ont eu lieu entre notre Pays et divers pays du monde dans le cadre du Parti, de l’Etat et du Gouvernement, approfondissent notre compréhension mutuelle et confirmant la position et la volonté de stimuler le développement sain de la communauté internationale.

La rencontre et la conférence au Sommet entre la RPDC et les Etats-Unis, premières dans l’histoire, ont changé de façon spectaculaire les rapports RPDC-USA, rapports les plus hostiles sur le globe, et ont contribué grandement à la paix et à la sécurité de la Péninsule coréenne et de la Région.

Etablir de nouvelles relations entre les deux Pays comme l’exige le nouveau siècle, instaurer un système de paix permanent et durable dans la Péninsule coréenne et aller vers une dénucléarisation complète comme stipulé dans la Déclaration Conjointe RPDC-USA du 12 Juin, telle est l’attitude immuable de notre PTC et du Gouvernement de la RPDC ainsi que ma ferme volonté.

Aussi avons-nous déjà déclaré à l’intérieur comme à l’extérieur du Pays que nous ne fabriquerons, n’essayerons, n’emploierons et ni ferons proliférer les armes nucléaires, et pris diverses mesures pratiques dans cette perspective.

Si les Etats-Unis prennent des mesures fiables et font des actes pratiques correspondants pour répondre aux efforts actifs que nous avons faits en premier, les relations entre les deux Pays progresseront favorablement et à un rythme rapide à travers la prise de mesures plus sûres et remarquables.

Nous n’avons aucune intention de rester obstinément empêtrés dans l’histoire regrettable entre les deux Pays et de la portée toujours; par contre, nous sommes prêts à résoudre au plus tôt le passé et à aller vers l’établissement de nouveaux rapports répondant aux aspirations des Peuples des deux Pays et aux impératifs de l’évolution de l’époque.

Comme l’a montré le progrès rapide des rapports Nord-Sud de l’an dernier, rien n’est impossible quand on prend la décision nécessaire et si les partenaires de négociations osent se libérer chacun de son opinion invétérée, proposent, selon le principe de se reconnaître et de se respecter l’un l’autre, des projets équitables et procèdent avec une attitude correcte et la volonté de résoudre les problèmes, ils pourront parvenir sans faute à un aboutissement favorable à l’un et à l’autre.

Tout comme les rapports Nord-Sud ont abordé un grand tournant, je veux espérer que les efforts des deux parties ne manqueront d’aboutir à de bons résultats dans les rapports RPDC-USA.

En juin dernier, j’ai eu avec le Président des Etats-Unis une rencontre utile où nous avons échangé des vues constructives, et je pense que nous sommes aboutis à une compréhension commune du moyen rapide de résoudre les problèmes enchevêtrés que les deux parties portent.

Je suis prêt à m’asseoir de nouveau à n’importe quand autour de la table ronde avec le Président états-unien, et je m’efforcerai d’obtenir un résultat digne d’être accueilli par la communauté internationale.

Seulement, si les Etats-Unis, au lieu de tenir les engagements qu’ils ont pris au vu et au su du monde entier, interprètent mal la patience de notre Peuple, tentent de nous imposer certaines choses et poursuivre toujours leurs sanctions et pressions contre nous, force nous serait de chercher une nouvelle voie permettant de sauvegarder la souveraineté du Pays et les intérêts suprêmes de l’Etat ainsi que d’obtenir la paix et la sécurité dans la Péninsule coréenne. La stabilité de la situation de la Péninsule coréenne et de la Région n’a pas été facile à réaliser, et les pays vraiment épris de paix assument la responsabilité commune de faire cas de la situation actuelle. Nos voisins et la communauté internationale doivent soutenir nos positions et efforts sincères tendant à stimuler l’évolution positive de la situation dans la Péninsule coréenne et lutter contre tous les actes et défis de nature à détruire la paix et à contrecarrer la justice.

Notre PTC et le Gouvernement de notre RPDC, suivant les idéaux d’indépendance, de paix et d’amitié, continueront à renforcer l’union et la coopération avec les pays socialistes et développeront les relations avec tous les pays qui nous traitent amicalement.

Camarades,

Nous commencerons le trajet de la nouvelle année en reprenant la détermination de combattre avec acharnement pour notre Pays et notre Patrie ainsi que pour des plus sereins de nos enfants.

Malgré le blocus et les sanctions économiques sévères, de nouveau en passant fièrement l’année dernière où nous avons fait un développement prestigieux en nous frayant par nous-mêmes un chemin avec confiance en nous, j’en viens à me persuader de nouveau que notre Etat peut aller énergiquement de l’avant suivant la voie du développement de notre socialisme sans aucun soutien et ni aide extérieure de quiconque, grâce aux forces et efforts persévérants de notre Peuple.

Cette année encore, notre progression aura à faire face à des obstacles et provocations successifs, mais nul ne pourra faire changer notre décision, notre volonté et notre marche énergique, et notre Peuple réalisera sans faute son idéal et son objectif.

Travaillons tous énergiquement, avec une seule pensée et une seule volonté, pour la richesse, la puissance et le développement du Pays authentique du Peuple, de la Patrie socialiste.

À propos : Rédaction Matininfos.net

Matin Infos: Les informations de la RDC en toute impartialité

Essayer encore

photo-souvenir

Photo-souvenir

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire