fbpx
jeudi, 25 avril 2019
Home / A La Une / [Mouvement de la sape] Freddy De Mulhouse : « il faut structurer et encadrer les activités des sapeurs »
sape - Ymca
De Milhouse expliquant la sapothèque au président national de l'YMCA

[Mouvement de la sape] Freddy De Mulhouse : « il faut structurer et encadrer les activités des sapeurs »

Le dimanche 10 février 2019 marquait la 24ème commémoration de la mort d’Adrien Mombele dit Stervos Niarkos, qui incarne le mouvement de la Société d’Ambianceurs et des Personnes Elégantes (SAPE) à travers les deux Congo. En RDC particulièrement, les adeptes de ce mouvement ont présenté des spectacles à travers la ville de Kinshasa.

Penseur de la Sape, d’origine RD. Congolaise vivant en France, Freddy Mikomo dit « De Mulhouse » lance un appel à l’unisson. Dans un entretien exclusif accordé à votre site d’information, il indique que structurer ce mouvement demande une certaine maturité de la part des sapeurs et des dirigeants. Car, ils contribuent à l’industrie du spectacle et du tourisme pour le pays.

Lisez-le intégralement dans les lignes qui suivent :

Journaliste : vous êtes parmi les grands penseurs du mouvement de la Sape en RDC. Pensez-vous qu’il faut continuer à célébrer Stervos Niarkos ?

Freddy De Mulhouse: Oui ça vaut la peine de le célébrer car le personnage est une icône et créateur de la religion « Kitendi ». Il est l’instigateur de l’élégance vestimentaire à outrance, c’est-à-dire les vêtements chics et chers qui a contribué à l’émergence du mouvement de la sape à Paris et à Kinshasa. « Le Ngatshie » était très connu pour ses exploits vestimentaires qui épataient tout le monde par la qualité et la quantité de ses vêtements. Il était aussi chanteur compositeur aux cotés de Papa wemba pendant les années 80 et 90.

Journaliste : Quelle est l’influence de la sape dans la jeunesse congolaise?

Freddy De Mulhouse : La sape a une grande influence auprès de la jeunesse congolaise. Tout d’abord, c’est notre identité culturelle. On reconnait la jeunesse congolaise en Europe par leur gout de l’élégance vestimentaire. La sape a une influence positive car on est fiers d’appartenir à cette communauté.

Journaliste : Quel avenir pour la sape?

Freddy De Mulhouse : La Sape congolaise a un bel avenir qui dépend des sapeurs. Aujourd’hui il faudrait que les sapeurs puissent former un bloc et un collectif puisque nous évoluons en rangs dispersés. C’est fort dommage ! Pourtant l’union fait la force.

Journaliste : Quelle est la contribution de la sape dans la société congolaise?

Freddy De Mulhouse: Avec la sape nous pouvons créer des emplois et des activités au profit de la jeunesse congolaise. J’ai déposé un rapport sous forme de projet et propositions auprès du Ministère de la culture et des Arts en 2013. Avec la sape, j’ai proposé de créer des nouveaux métiers tels que consultant et conseiller vestimentaire, analyste de la sape, journaliste Mode, luxe et beauté, chef de projet évènementiel etc. Le sujet de la sape est très vaste et complexe. Alors il faut s’adresser aux spécialistes ou aux connaisseurs. J’ai proposé la création d’un espace culturel et de loisirs pour permettre aux sapeurs d’exprimer leurs talents. Ce sera un lieu d’échanges, de partage et de communication. Alors il faut l’implication des sponsors publics et privés. Les sapeurs contribuent à l’industrie du spectacle et du tourisme en RDC. Il leur manque juste de l’accompagnement du pouvoir public car les sapeurs ont de l’énergie, de la volonté, du talent et un savoir-faire.

Propos recueillis par Judith Asina

Essayer encore

Jeanine Mabunda

RDC: Jeanine Mabunda élue présidente du bureau définitif de l’Assemblée nationale

La députée nationale PPRD, Jeanine Mabunda Lioko a été élue ce mercredi 24 avril présidente …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire