Home / A La Une / Procès Kamerhe : L’étau se resserre à deux jours de l’audience
kamerhe

Procès Kamerhe : L’étau se resserre à deux jours de l’audience

Un mort et des dégâts matériels en terme de bilan provisoire d’une manifestation de ce matin au quartier Funu dans la commune de Kadutu, nous sommes précisément à Bukavu chef lieu du Sud-Kivu.

Des dizaines de manifestants, membres et militants de l’Union pour la Nation Congolaise UNC, sont descendus ce matin dans la rue pour exiger la libération de leur président Vital Kamerhe. Ce dernier est détenu et présumé auteur du détournement des fonds alloués au programme de 100 jours du chef de l’État depuis plus d’un mois.

Contacté par votre rédaction, Hypocrate Marume, président de la société civile noyau de de la commune de Kadutu, relate le fait.

 »Un groupe des jeunes se réclamant de l’UNC a quitté la place ONL à 7h20′, scandant des chansons hostiles au pouvoir pour se rendre à Funu et y allumer le feu pour exiger que soit libérer l’honorable Vital KAMERE détenu à prison de Makala. Vers 8h25′ les policiers du Groupe Mobil d’Intervention sont arrivés sur place et n’ont trouvé que le feu allumé, car les manifestants étaient déjà partis. Cet ainsi que des balles vont retentir et vont blesser un habitant de l’avenue Elila A, qui suit ses soins à l’HPGR BKV et l’autre du côté de l’avenue Nyamulagira qui suit les soins au centre hospitalier Berna Kadutu, chez Dr Homer. Il est vrai que ces manifestant n’ont pas respecté la procédure, mais cela ne donne pas droit aux policiers de tirer si leurs vies n’étaient pas en danger ».

D’autres sources renseignent que la police aurait ouvert le feu sur des manifestants en usant des balles réelles.
Situation qui a conduit directement à d’autres manifestations comme celle de la place Munzihirhwa à Nyawera où la nouvelle de la mort du manifestant a été mal accuiellie.
Ces derniers ont attaqués et brûlés un poste de police dans la commune d’Ibanda.

Signalons qu’en l’espace de quelques jours deux policiers ont été tués à Bukavu. Le premier avait tué un motard vers Cikonyi le weekend passé, et était brûlé vif en représailles de la population.

Jules Ninda

Essayer encore

George Floyd

Meurtre d’un noir par la police américaine : l’Union Africaine dénonce le racisme

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) a condamné ce vendredi la mort …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire