lundi, 19 août 2019
Home / A La Une / RDC : Bientôt un plan de riposte commun d’Ebola au Nord-Kivu et en Ituri
Riposte contre Ebola

RDC : Bientôt un plan de riposte commun d’Ebola au Nord-Kivu et en Ituri

Les discussions autour de la mise en place d’un plan de riposte commun sur la Maladie à Virus Ebola (MVE) au Nord-Kivu et en Ituri se poursuivent avec toutes les parties prenantes en vue d’aboutir à de nouvelles stratégies de lutte.

Selon les autorités sanitaires qui ont rendu cette information, la délégation du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre la MVE est à l’œuvre à ce sujet.

Depuis le début de l’épidémie jusqu’au dimanche 28 juillet 2019, le cumul des cas est de 2.674, dont 2.580 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.790 décès dont 1.696 confirmés et 94 probables ainsi que 767 personnes guéries.

Cependant, 321 cas suspects sont  en cours d’investigation ; 12 nouveaux cas confirmés, dont  6 à Beni, 4 à Mandima, 1 à Kalunguta et 1 à Masereka. Aussi, toujours est-il que la poursuite de recherche du cas confirmé se fait dans la zone de santé de Lubero en date du 25/07/2019 ; il y a également 6 nouveaux décès de cas confirmés parmi lesquels 5 décès communautaires, dont 2 à Beni et 3 à Mandima ; 1 décès au CTE de Komanda.

Il faut également noter la récupération de 2 décès enregistrés au Centre de Traitement (CT) de Beni en date du 27 juillet 2019 dans le tableau épidémiologique ; 1 personne guérie sortie du Centre de Traitement Ebola (CTE) de Katwa ; 1 agents de santé, vivant et vacciné, qui figure parmi les nouveaux cas confirmés de à Masereka. Le cumul des cas confirmés et probables parmi les agents de santé est de 146 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables), dont 41 décès.

Contrôle et Vaccination

Jusqu’au dimanche 28 juillet 2019, 178.979 personnes ont été vaccinées. Et le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 20 mai 2018.

Toutefois, le cumul des voyageurs contrôlés aux points de contrôle sanitaire est de 79.389.678. À ce jour, un total de 80 points d’entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) ont été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

Judith Asina

Essayer encore

Félix Tshisekedi - SADC

Tanzanie : La SADC s’engage à soutenir les efforts visant la pacification de l’Est de la RDC

«Un environnement commercial propice au développement industriel inclusif et durable à l’accroissement du commerce intracommunautaire …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire