lundi, 18 juin 2018
Home / A La Une / RDC: Course cycliste et lutte contre la fistule obstétricale pour célébrer la journée mondiale de l’Afrique
Abdou Abary, Sennen Hounton et Billy Ndala
De G à D : Abdou Abary, Sennen Hounton et Billy Ndala

RDC: Course cycliste et lutte contre la fistule obstétricale pour célébrer la journée mondiale de l’Afrique

« Vaincre la corruption, une option viable pour la transformation de l’Afrique », est le thème choisi pour la célébration de la journée mondiale de l’Afrique 2018. Pour cette édition, un point de presse animé conjointement lundi 14 mai 2018 par la délégation de l’UA, l’UNFPA et la ligue provincial de cyclisme, annonçant trois grands évènements. Il s’agit notamment de la course cycliste prévue dimanche 20 à partir de la gare centrale de Kinshasa ainsi qu’une soirée de gala samedi 26 mai, au cours duquel sera lancé un appel de fonds en faveurs des victimes de la fistule obstétricale à travers la République.

C’est Billy Ndala, Premier Vice-président provincial du cyclisme à Kinshasa qui a techniquement annoncé cet évènement du dimanche 20 mai. Comme l’année dernière, la ligue provinciale, l’UA et l’UNFPA comptent organiser deux types de courses. Il sera d’abord question de la balade des diplomates accrédités en RDC et d’autres participants, tels que les hommes politiques pour une distance de 15 km. Aussi, des coureurs amateurs catégorisés en trois types, sont-ils prévus parmi lesquels les cyclistes séniors qui vont parcourir 90 Km ;  les juniors qui feront 47 Km ainsi que les dames qui sont retenues pour 30 Km. Il parle également des rollers qui vont faire 20 Km.

Comme récompense à ces compétitions, des vélos de courses réservés comme prix aux principaux gagnants. Les deux premières bicyclettes seront offertes par l’UA et  l’UNFPA s’est engagé pour primer la championne des filles.

Abdou Abary, Représentant de l’UA en RDC a renchérit ces propos informant d’autres prix en espèce et en nature. À l’en croire, des enveloppes seront également attribuées à partir du premier jusqu’au dernier des participants. « Aucun coureur ne sortira sans aucune enveloppe, tel est l’engagement de l’UA », a-t-il prévenu. En outre, certains sponsors comme des compagnies aériennes ont disposé des billets d’avion aller-retour sur des trafics en partance de Kinshasa vers des destinations africaines, à part les compagnies de téléphone mobile qui se sont engagé pour des téléphones portables.

Il a remercié en passant l’UNFPA pour avoir contribuer à l’organisation de ces manifestations et la représentante de l’Onu femme qui ont la charge d’une partie des prix de la course des filles. La Monusco qui n’est pas en reste va assurer conjointement avec la Police Nationale Congolaise (PNC), la sécurité du circuit. Il signale que c’est la mission des nations Unies qui va installer les dispositifs d’accueil à la place du 30 juin, pris comme point de départ et d’arrivée.

La lutte contre la fistule obstétricale

Satisfait de participer à l’organisation de ces évènements, Sennen Hounton, Représentant de l’UNFPA en RDC a rappelé le thème de l’année dernière « investir dans la jeunesse pour tirer profit du dividende démographique ». L’idée était de permettre de faire en sorte que la structure d’âge des pays permette de réduire le taux de dépendance dans une famille et que les jeunes travaillent un peu plus en bonne santé, en vue de soutenir l’économie, plutôt que l’inverse.  C’est pour cette raison que le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) fait de la planification familiale son cheval de bataille, car c’est le premier levier pour permettre aux adolescents et les jeunes de planifier leur vie. « Le succès se planifie », dit-il.

Il justifie la participation de l’UNFPA à cet évènement par le thème de cette année qui est construit sur le modèle de 2017. A cette occasion des cliniques mobiles ainsi que des stands d’animation seront mis sur pied pour diffuser des informations utiles pour la santé de la reproduction, surtout en matière de comment éviter le VIH et le cancer du col  de l’Utérus.

Il signale que c’est sous le patronage du Ministre de la Santé et du Genre, que se tiendra la soirée de gala du 26 mai à laquelle sera associée des artistes de renom de la RDC et des sociétés privées. Objectif ? Lancer la campagne de solidarité en faveur des femmes victimes de la fistule obstétricale, une maladie qui fait parfois que les femmes qui en souffrent soient traitées de sorcières dans la société.

Judith Asina

Essayer encore

she okitundu - TV5 Monde 1

She Okitundu: « Les élections auront lieu le 23 décembre comme prévu dans le calendrier électoral publié par la CENI »

Léonard She Okitundu, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire