lundi, 20 août 2018
Home / A La Une / RDC : Différents scénarios du retour triomphant de Jean Pierre Bemba à Kinshasa
Jean Pierre Bemba

RDC : Différents scénarios du retour triomphant de Jean Pierre Bemba à Kinshasa

Les choses bougent en République Démocratique du Congo. Avec Jean Pierre Bemba, il s’agit beaucoup plus, d’un grand retour à la scène politique. Retrouver son siège au sénat où il n’avait jamais siégé pendant 10 ans pour mener son combat dans l’opposition républicaine pour laquelle il avait prôné au lendemain de son échec à la présidentielle.

Grâce à la clairvoyance et à la notoriété de Leon kengo,  Bemba a pu conserver cette fonction du sénateur  lui faisant jouir de son immunité parlementaire. Déjà,  Intouchable à son arrivée sur le sol congolais.

Il arrive dans un contexte politique très complexe. Un processus électoral très controversé. Il revient en premier lieu retrouver ses compatriotes . Ses anciens électeurs qui pour le moment restent toujours un acquis, mais 10 ans après,  les conditions économico-socio-politiques des congolais  lui feront  sans doute gagner un niveau élevé d’électeurs pour la plupart  déçus de l’ autre rive par un  régime déjà à sa dernière extrémité.

Bemba vient également  retrouver ses pairs , fidèles et constants dans son  MLC , son cher parti dirigé et entretenu par Eve Bazaiba , la gardienne du temple. Il va reprendre la direction du MLC au milieu d’une classe politique divisée d’un côté par un Kabila entouré des Thisekedistes et de l’ autre côté d’ un Tshisekedi entouré  des Kabilistes.

Une situation causée respectivement par la transformation de l’ anatomie de politique congolais qui ont eu de longs tubes digestifs  au lieu des grands cerveaux et ceux qui n’ ont pas voulu cautionner l’échec du régime et veulent se servir de l’ opposition comme paillasson pour essuyer leurs pieds .

Au delà  de la scène, un PALU dans un navire sans maitre à bord. Au moins une société civile qui tente de se ressaisir et rassurer le peuple. La jeunesse qui se force à prendre la relève  à travers plusieurs mouvements citoyens pro-changement. Dommage que les  révolutionnaires finissent toujours dans le filet de l’Anr et de la police. Certains ont tombé sur le champs de bataille, d’autres sont morts  mystérieusement, d’ autres encore incarcérés ou  portés disparus. Ceux qui tiennent encore,  sont dans l’œil du cyclone avec un lendemain peu  rassurant.

Des prisonniers politiques à la merci d’un pouvoir despotique pour des règlements de compte. Un régime qui a perdu la moralité et surtout  les valeurs cardinales au point de salir la mémoire de ceux qui ont donné  de leur vie pour baliser le chemin de la démocratie dont il jouit de ses fruits. Un pouvoir qui peut exiler même des morts,  des politiciens qui troublent le sommeil. N’en parlons pas des congolais de l’étranger, qui par le fait d’être les premiers  à lancer le mouvement d’oppression contre le régime, sont aujourd’hui sanctionnés par un carton rouge. Retour Interdit au Pays.

Que dire de cette population qui vit la misère au quotidien et  cherchait à quel saint se vouer. Jean Pierre Bemba ne serait-il pas un Messie? Une nouvelle qui a électrisé les esprits. Il aura vraiment du pain sur la planche pour redonner le sourire.

Joel imbole

Essayer encore

vaccination ebola

Maladie à virus Ebola: 873 personnes déjà vaccinées à Beni, Mabalako et Mandima

C’est la Direction Générale de Lutte contre la Maladie à virus Ebola qui fait cette …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire