fbpx
samedi, 19 janvier 2019
Home / Santé / RDC : Dipyrone, Novalgine, ARH, Cether-I, Abithar, Alphater, Malarkit, Aba, Artésim, B-Ether, Zapain retirés du marché
novalgine - photo tiers
novalgine (photo tiers)

RDC : Dipyrone, Novalgine, ARH, Cether-I, Abithar, Alphater, Malarkit, Aba, Artésim, B-Ether, Zapain retirés du marché

La décision a été prise par l’ordre des médecins. Selon la note circulaire du secrétariat général à la santé à l’intention  des professionnels de santé de la RDC, le retrait de tous ces produits pharmaceutiques vise à protéger la santé des milliers des congolais.

Car pour l’ordre des médecins, ces produits sont à la base de nombreuses maladies voire plusieurs décès.

Selon l’ordre des médecins, la dipyrone peut entrainer une agranulocytose potentiellement mortelle et ce plusieurs mois après la prise. L’Alpha  Beta Artéether en solution huileuse intramusculaire présente une faible biodisponibilité. Ce qui augmente le risque de développement d’une résistance aux dérivés de l’artémisinine. Ce qui constituerait un problème majeur dans les zones impaludées.

Les molécules de  zapain, Marsupin, Nesupain… sont quant à elles retirées  du marché pour raison d’hepatotoxicité grave non dose dépendant.

Cependant, malgré le retrait de ces produits, dans des dispensaires et autres centres de santé, les produits tels que la dipyrone, la novalgine ou encore le zapain sont les plus utilisés. Pour une fièvre, maux de tête ou un autre malaise, les infirmiers ont pour premier réflexe d’administrer ces produits.

Pour beaucoup d’observateurs, un travail de sensibilisation doit être faite sur le terrain pour attirer l’attention des congolais sur le danger que présente les produits concernés.

La vie des congolais en dépend !

PB

À propos : Rédaction Matininfos.net

Matin Infos: Les informations de la RDC en toute impartialité

Essayer encore

Cigarette - ACTA

Promulgation de la loi sur la santé publique : Un pas réalisé pour l’Alliance Congolaise pour le Contrôle de Tabac

Le Président de la République Démocratique du Congo a publié en décembre 2018, la loi …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire