samedi, 7 décembre 2019
Home / A La Une / RDC : La Communauté Islamique fume le calumet de paix
RDC : La Communauté Islamique fume le calumet de paix

RDC : La Communauté Islamique fume le calumet de paix

Toutes les structures de cette communauté sont désormais fondues étant donné que la hache de guerre a été enterrée au cours de la  cérémonie de « Doua », organisée jeudi 18 juillet 2018 au siège de cette structure de Kinshasa. Les deux imams, coordonnateurs nationaux, chacun, au nom de son groupe, se sont mutuellement demandé pardon ainsi qu’à tous les musulmans qui se sont senti offensés pendant toute la période de tumulte.                                                                                                                                                   

L’ambiance était toute particulière au siège de la Communauté Islamique en RDC (COMICO).  Les 17 étapes de la Doua, déroulée en présence de plusieurs fidèles ont été respectées.

RDC : La Communauté Islamique fume le calumet de paix

Pendant la présentation de pardon, Sheikh Ali Mwinyi a reconnu que la communauté Islamique vient de traverser une longue période de turbulence. « En mon nom propre et au nom de mon groupe, je demande des excuses à tous les musulmans qui se sont senti offensé de près ou de loin par paroles ou mes actes au nom d’Allah», a-t-il déclaré. Exprimant une satisfaction à la suite de cette cérémonie, il a remercié toute la communauté ainsi que les Autorités du pays, principalement le Président de la République qui est investi dans cette recherche de paix. Car pour lui, le Chef de l’Etat a pleinement le droit et l’obligation d’intervenir puisque entant que garant de la nation. Seulement, demande-t-il à la communauté musulmane de s’armer de patience et de paix car tout ce qui s’est passé a été enterré et qu’une nouvelle période voit le jour.

Seule la COMICO vaut

« Nous avons glorifié Dieu et lui imploré sa grâce à la suite de la situation de crise vécue par communauté, où j’étais dans un parti et mon frère de l’autre côté. Aujourd’hui, nous nous sommes rendu compte qu’il ne faut pas laisser le peuple dans cette situation. C’est pourquoi je demande pardon à Dieu pour cette situation dont j’étais à la base », a présenté Imam Zaidu Ngongo. Aussi, a-t-il demandé pardon à tous les musulmans, à son frère de l’autre camp et tous ceux qui étaient derrière lui  pour ce qui s’est passé.

Devant la presse, il a reconnu que tous avaient le souci de mettre de l’ordre. Etant donné que les autorités du pays se sont investies, la Présidence de la République particulièrement, c’était le moment de trouver la solution au problème qui gangrenait cette communauté. « Nous leur sommes reconnaissant au nom de toute la communauté musulmane », a-t-il gratifié. A cet effet, il a recommandé à tous les musulmans de garder le calme, en précisant que toutes les structures de la communauté sont désormais fondues. Maintenant, il vient de se créer une coordination nationale qui chapeaute tout. Ladite  coordination, dit-il,  va se réunir et envoyer des circulaires avec des notifications qu’l faudra appliquer petit à petit jusqu’à ce que sera mise en place des structures finales au niveau de l’assemblée générale qui se tiendra six mois après la date de l’enterrement de la hache de guerre.

Il faut noter que la cérémonie a été marquée par des acclamations des fidèles présents à l’évènement. Les deux Imams se sont livrés à des accolades, signe de fin de la guerre.  « Takbir » ! C’est en ces termes que se sont réjoui des jeunes islamiques à la suite de l’évènement.

Judith Asina

Essayer encore

Les Congolaises ont signé leur première victoire au Mondial Japon 2019, en battant au bout du bout les Chinoises 25-24

Handball Mondial Féminin Japon 2019 : Éliminée, la RDC s’offre une victoire de prestige face à la Chine (25-24)

Les Léopards dames de la RDC ont enregistré ce jeudi 5 décembre leur première victoire …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire