jeudi, 15 novembre 2018
Home / A La Une / RDC : La fondation Panzi conteste l’altercation entre Katumbi et Mukwege
Denis Mukwege - Prix Nobel de la Paix_2018
Dr. Denis Mukwege - Prix Nobel de la Paix 2018 (Photo Matininfos.NET/CMB)

RDC : La fondation Panzi conteste l’altercation entre Katumbi et Mukwege

Dans un communiqué rendu publique mercredi 7 novembre 2018, la fondation Panzi indique que le Dr. Mukwege n’a pas été à Bruxelles, capitale de la Belgique, car toujours avec les malades à Bukavu comme il en a l’habitude. Le réparateur des femmes a passé toute la journée en train de s’occuper des cas qu’il accueille régulièrement dans ce centre.  

En effet, la fondation Panzi dément fermement les allégations diffusées dans un article anonyme intitulé « violente altercation entre Katumbi et Mukwege à Bruxelles ! » publié lundi 06 novembre 2018 à 14h42 sur le site « southafricanews.canalblog.com » et diffusé notamment sur whatsApp.

Contrairement à ces allégations, le Dr Mukwege n’a pas été à Bruxelles. Il est actuellement à l’hôpital de Panzi, à Bukavu, en RD. Congo où il soigne ses malades. Pour elle, il s’agit une fois de plus d’un montage malveillant et diffamatoire qui n’est qu’une nouvelle tentative de déstabilisation par le truchement des procédés peu honorables qui en disent long sur le niveau de médiocrité de leurs acteurs. Raison pour laquelle Dr. Mukwege pense que des tels mensonges ignobles ne méritent aucune attention.

De ce fait, la Fondation Panzi demande à la population congolaise et aux forces du changement de ne pas se laisser distraire, de ne pas céder à ce chant de sirène lugubre. Le plus important pour le congolais aujourd’hui est de se concentrer sur les moyens de reconquête de la dignité en tant que peuple, ainsi que la construction d’une paix et d’un développement durable au pays.

Judith Asina

Essayer encore

Bwansa Stephen

Affaire accord de Genève : « Nos adversaires prouvent qu’ils ne sont pas encore prêts à diriger la RDC », dixit Stephen Bwansa

Le Secrétaire Provincial du PPRD/Chine n’est pas allé par quatre chemins au sujet de la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire