fbpx
samedi, 19 janvier 2019
Home / A La Une / RDC : Le Prof. Bily Bolakonga appelle à l’apaisement face aux enjeux de l’heure
Professeur Billy Bolakonga, professeur des universités à Kisangani
Prof. Bily Bolakonga, recteur de l’Université Mariste au Congo basée à Kisangani dans la province de la Tshopo (Ph. Tiers)

RDC : Le Prof. Bily Bolakonga appelle à l’apaisement face aux enjeux de l’heure

Dans un appel lancé à la population, le Prof. Bily Bolakonga, recteur de l’Université Mariste au Congo basée à Kisangani dans la province de la Tshopo indique qu’il est encore temps d’épargner des vies innocentes. Cela, car le sang a trop coulé en République Démocratique du Congo.  Ainsi, en appelle-t-il à la conscience, au patriotisme, la raison, la maturité et au bon sens des uns et des autres pour un climat apaisé en cette fin d’année où tous se  préparent à la venue de l’enfant Jésus.

Ci-dessous l’intégralité de son appel :

Appel du Prof Bily Bolakonga sur la situation de l’heure en RDC

J’en appelle à la sagesse, à la raison, au patriotisme, à l’humanisme de tous les Congolais en ce moment critique de notre histoire. L’un d’entre nous (Dr. Denis Mukwege) vient justement d’être distingué pour son combat pour la dignité et la liberté des femmes, donc de l’humain, par le Prix Nobel de la Paix 2018. Soyons alertés pour le salut de la nation congolaise! Nous avons chacun(e) une responsabilité historique.

Je dénonce le climat délétère dans lequel se déroule la campagne électorale actuellement sur toute l’étendue de la RDC. Lequel climat est émaillé par des répressions sanglantes voire meurtrières, des attaques et quolibets acerbes et  en règle, souvent entre anciens alliés. Au regard de ce processus électoral plombé gravement, il y a fort à parier que les élections du 23 décembre dont la préparation est abracadabrantesque et ficelée à la sauvette n’auront finalement que deux fonctions majeures : (1) légitimer faussement (et ce, par la force) un candidat pour lequel tout l’appareil étatique est mis à contribution (2) fort de cette fausse légitimité sociale obtenue par le pseudo-processus électoral en cours, faire jouer le rôle de « mauvais perdants » aux vrais gagnants et donc justifier la répression sanglante et généralisée sur l’ensemble de la République, après la proclamation, sous prétexte de troubles à l’ordre public de la part des manifestants qui seront accusés de refuser de se conformer à la « vérité des urnes » dont la CENI seule détiendra le mystérieux secret. Il est encore temps d’épargner des vies innocentes. Le sang a trop coulé dans notre pays.  J’en appelle donc à la conscience, au patriotisme, à la raison, à la maturité et au bon sens des uns et des autres pour un climat apaisé en cette fin d’année où nous nous préparons à la venue de l’Enfant divin, Emmanuel. N’agissons pas comme le roi Hérode, mais plutôt comme les rois mages.

Professeur Bily Bolakonga

Recteur de l’Université Mariste au Congo de Kisangani

À propos : Rédaction Matininfos.net

Matin Infos: Les informations de la RDC en toute impartialité

Essayer encore

KABILA CONFERENCE 26 janvier 2016

RDC/Formation du gouvernement : La MP prête à entamer les négociations avec Félix Tshisekedi

La pilule est très amer à avaler pour la majorité présidentielle qui a porté la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire