mercredi, 15 août 2018
Home / A La Une / RDC : Un nouveau Commandant de la Force de la MONUSCO
Elias Rodrigues Martins Filho
Elias Rodrigues Martins Filho , nouveau Commandant de la Force de la MONUSCO

RDC : Un nouveau Commandant de la Force de la MONUSCO

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), António Guterres, a nommé, vendredi 13 avril 2018, le lieutenant-général Elias Rodrigues Martins Filho au poste de commandant de la Force de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Elias Rodrigues Martins Filho (Brésilien) succède au lieutenant-général Derrick Mbuyiselo Mgwebi d’Afrique du Sud, qui a achevé son mandat le 31 janvier, à qui le secrétaire général est reconnaissant pour son dévouement à la tête de la composante militaire de la MONUSCO.

Qui est Elias Rodrigues Martins Filho?

Elias Rodrigues Martins Filho
Elias Rodrigues Martins Filho

Né à Fortaleza en 1960, marié et père de trois enfants, le lieutenant-général Martins Filho est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en relations internationales de l’Université de Brasilia. Il est diplômé du Defence War College de l’Escola Superior de Guerra.

Elias Rodrigues Martins Filho a mené une carrière militaire distinguée dans les forces armées brésiliennes pendant plus de 35 ans. Avant sa nomination, Il était Chef du Bureau du Bureau des Organisations Internationales au Ministère de la Défense du Brésil depuis 2017.

Auparavant, il a été Chef du Renseignement de la Défense au Bureau du Renseignement du Ministère de la Défense et Directeur du Commandement Brésilien. , De 2015 à 2016. Entre 2013 et 2015, il a été chef des opérations à la frontière ouest du Brésil, après avoir été commandant du bataillon de la Garde présidentielle brésilienne entre 2009 et 2011.

Le Lieutenant-général Martins Filho possède également une vaste expérience du maintien de la paix. Il a été agent de planification du Service de la constitution des forces du Département des opérations de maintien de la paix de 2005 à 2008.  Il a également été conseiller militaire adjoint auprès de l’Organisation des Nations Unies. 2001 et 2003, et comme officier d’état-major à la Mission de vérification III des Nations Unies en Angola de 1995 à 1996.

Essayer encore

Moise Katumbi

Majorité Présidentielle: Katumbi a une identité confuse et ne peut pas concourir aux élections

Dans un point de presse organisé ce mardi 14 aout au siège du Secrétariat Général …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire