dimanche, 20 octobre 2019
Home / A La Une / RDC : Oly Ilunga, ancien ministre de la santé dans le gouvernement Tshibala en garde à vue depuis ce samedi
Oly Ilunga

RDC : Oly Ilunga, ancien ministre de la santé dans le gouvernement Tshibala en garde à vue depuis ce samedi

Oly Ilunga qui avait décidé de démissionner au lendemain de la nomination par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi du Docteur Jean Jacques Muyembe au secrétariat technique du comité multisectoriel de la lutte contre la maladie à virus à Ebola a été interpellé depuis ce samedi 14 septembre 2019 par la coordination Nationale de la Police judiciaire depuis ce matin a annoncé le Colonel Mwana Mputu, porte-parole de la Police Nationale Congolaise. 

Interdit de sortir du territoire national ‘il y a près d’un moins d’un mois, l’ex Ministre de la Santé Oly Ilunga avait été interpellé par la Coordination Nationale de la Police judiciaire de la Police Nationale Congolaise pour des faits infractionnels portant mégestion des fonds alloués à la riposte de la maladie à virus Ebola.

Après avoir été verbalisé, les enquêteurs avaient estimé que sa fuite n’était pas à craindre. Malheureusement, les informations parvenues à la Police ont fait état de sa disparition de la circulation avec pour projet de gagner le Congo Brazza par la province du Kongo Central, et ce, aux fins de se soustraire des poursuites judiciaires.
Les recherches menées sur sa personne ont conduit à le dénicher cloîtrer dans un appartement de la place. L’ordre a été donné de l’acheminer sous bonne escorte à la Police où il a été placé en garde vue.

Oly Ilunga sera déféré le lundi 16 septembre 2019 au Parquet général Près la Cour de cassation indique le Colonel mwanamputu , porte-parole de la PNC.

PB

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire