fbpx
samedi, 19 janvier 2019
Home / A La Une / RDC/Présidentielle: Martin Fayulu dénonce un « putsch électoral »
lamuka
coalition lamuka en meeting au stade d'Inongo dans la province de Maï-Ndombe (Ph. Tiers)

RDC/Présidentielle: Martin Fayulu dénonce un « putsch électoral »

D’après les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni)  jeudi 10 janvier 2019, Félix Tshisekedi est arrivé en tête de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo. Dans une interview accordée à Radio France Internationale (RFI), l’opposant Martin Fayulu a dénoncé  un « putsch électoral » et des résultats « ridicules », qui n’ont rien à voir avec la vérité des urnes.

«Ridicules. Ces résultats n’ont rien à voir avec la vérité des urnes. C’est une vilaine escroquerie de M. Nangaa et de son camp politique. C’est un véritable putsch électoral, c’est incompréhensible. Je demande à la Cenco, à l’Eglise du christ au Congo, à la Symocel et à tous ceux qui ont observé les élections de me dire la vérité, de publier les résultats. (…) On a volé la victoire du peuple congolais et le peuple congolais n’acceptera jamais que sa victoire lui soit volée», a dit Martin Fayulu, candidat de la coalition de l’opposition Lamuka.

Pour rappel, Félix Tshisekedi est élu président avec 7 051 013 voix, soit 38,57% des suffrages exprimés, selon les chiffres de la Ceni. Martin Fayulu arrive en seconde position, avec 6 366 732 voix, soit 34,83%, devant Emmanuel Ramazani Shadary, troisième, avec 4 357 359 voix, soit 23,84%.

À propos : Rédaction Matininfos.net

Matin Infos: Les informations de la RDC en toute impartialité

Essayer encore

KABILA CONFERENCE 26 janvier 2016

RDC/Formation du gouvernement : La MP prête à entamer les négociations avec Félix Tshisekedi

La pilule est très amer à avaler pour la majorité présidentielle qui a porté la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire