jeudi, 15 novembre 2018
Home / A La Une / RDC : Un collaborateur de Denis Mukwege échappe à un enlèvement
Arnold-Bezo Kaboyi, collaborateur du dr. Denis Mukwege
Arnold-Bezo Kaboyi, collaborateur du dr. Denis Mukwege (Ph. Judith Asina)

RDC : Un collaborateur de Denis Mukwege échappe à un enlèvement

Arnold-Bezo Namufakage Kaboyi, tel est le nom de ce proche collaborateur du Dr. Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix qui se sent en insécurité depuis qu’il a échappé à un enlèvement samedi 20 octobre 2018 à Kinshasa.

« Qui sont ces personnes inconnus se disant agents de sécurité, que lui reproche-t-on, et qui les a envoyé » ? En tout cas, c’est pour cette raison qu’il a déposé une plainte contre inconnu  en bonne et due forme à l’auditeur général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

En effet, Arnold-Bezo Kaboyi ne comprend pas comment sa  candidature  déposée pour le compte de la circonscription de Walungu dans le Sud-Kivu soit invalidée par la CENI et Cour Constitutionnelle malgré que le recours introduit.

A l’en croire, justice doit être faite pour condamner ces inconnus par la juridiction militaire afin qu’il soit indemnisé pour ces préjudices et qu’il retrouve la sécurité.

Rappel des faits

Samedi 20 octobre 2018, il a décidé de faire nettoyer son véhicule le long de l’avenue Kabambare, non loin du rond point Huilerie dans la commune de Kinshasa. Étant assis à la terrasse 155, pendant qu’un jeune homme accomplissait cette tâche pour lui, il en a profité pour prendre une boisson et regarder le match de football à la télévision.

étant donné qu’il était placé dans un endroit où il voyait difficilement, il a demandé au serveur de lui trouver une place confortable. Chose faite tout de suite à côté d’une dame qui n’a pas trouvé d’inconvénient de s’asseoir avec lui. préoccupé pour le match, il n’a rien échangé avec elle.

C’est vers  de 19h30’ qu’un monsieur est arrivé et s’est mis à le filmer sans son autorisation. Tout de suite, il a protesté cette action puisque n’ayant pas été contacté au préalable. Alors, la dame à ses côté était son épouse.

Pendant que Arnold-Bezo lui expliquait ne pas connaître cette dame, et qu’elle-même a dit la même chose à son sujet, il s’est vu entouré d’une dizaine de personnes dont deux en uniforme de la Police Nationale Congolaise (PNC) et les les autres en civils, tous armés, lui forçant de les suivre.  Ainsi, a-t-il résisté et n’a pu avoir la vie sauve que grâce aux surveillants, gardes de sécurité du bar qui l’ont aidé à fuir.

Il a loué une moto de fortune pour leur échapper et est revenu sur le lieu vers 21h 30 pour reprendre son véhicule. mais l’un des gardes l’a signalé qu’il pouvait reconnaître deux d’entre ces agresseurs qui habiteraient la commune de Kinshasa.

Judith Asina

Essayer encore

Bwansa Stephen

Affaire accord de Genève : « Nos adversaires prouvent qu’ils ne sont pas encore prêts à diriger la RDC », dixit Stephen Bwansa

Le Secrétaire Provincial du PPRD/Chine n’est pas allé par quatre chemins au sujet de la …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire