mercredi, 26 juin 2019
Home / International / Réponse du Directeur de l’Hôpital d’Amitié de Pyongyang
Ph. Tiers
Image: AFP

Réponse du Directeur de l’Hôpital d’Amitié de Pyongyang

Répondant à la question posée le 27 octobre par un reporter de la KCNA (Korea Central News Agency), le Directeur de l’Hôpital d’Amitié de Pyongyang a condamné des opinions qui se font entendre aux Etats-Unis, déformant la vérité sur la cause de la mort de l’étudiant américain WARMBIER.

Il a indiqué notamment:

Quant à WARMBIER, il a été condamné en janvier 2016 aux travaux correctionnels pour avoir perpétré chez nous des actes criminels contre notre République et remis en liberté pour raison de santé en juin 2017. Après son retour aux Etats-Unis, il est mort.

Pourtant plusieurs docteurs américains, y compris médecin traitant, qui se prétendent d’avoir participé à l’examen médical et au traitement de WARMBIER, ont affirmé le 10 octobre de cette année que le résultat de l’examen leur a permis de conclure que «des dents de WARMBIER ont été déplacés par une force physique extérieure et que l’os de la gencive lésé.». Puis ils ont fait part au Tribunal Fédéral siégeant à Washington d’un «jugement médical» selon lequel «WARMBIER est mort à la suite de tortures», dit-on.

Pire encore, HALEY, Représentante américaine à l’ONU, a braillé elle aussi que «c’est en Corée du Nord que WARMBIER a été mort à cause de tortures et que c’était un acte scélérat.».

Ces prétentions tout à fait mensongères me remplissent d’indignation, moi, Directeur de l’Hôpital l’ayant traité directement.

Comme l’a reconnu WARMBIER lui-même dans une conférence de presse, le personnel de notre Hôpital l’ont soigné de bon cœur, de façon humanitaire, jusqu’à son retour aux Etats-Unis, bien qu’il soit un criminel ayant commis des actes d’hostilités contre notre République.

Au moment de son retour, les indices de sa vie étaient entièrement normaux. Cela, même les docteurs américains venus chez nous pour le rapatriement de WARMBIER l’ont reconnu et ils ont présenté à notre Hôpital une confirmation écrite qu’il sont d’accord avec nos docteurs pour le résultat du diagnostic concernant la santé de WARMBIER. Nous le conservons encore tel quel ce document.

De même, USA Today en date du 21 juin 2017 a écrit que, d’après un neurologue cérébral de l’Université Cincinnati aux Etats-Unis, l’examen médical a confirmé qu’il n’y a pas de traces d’un mauvais traitement physique, tel que la casse osseuse et la légion intestinale, et que WARMBIER est retourné en bonne santé.

En outre, la radio NBC a informé le 27 septembre 2017 qu’un médecin légiste de l’Etat d’Ohio, Etats-Unis, a indiqué dans son rapport qu’il a examiné en détail pour découvrir une preuve de torture, mais en vain, et que des dentistes légaux n’ont pas trouvé, eux non plus, de preuves de blessure au cours de leur examen dentaire de WARMBIER.

Mais voilà que certains docteurs américains émettent en ce moment des avis différents. Quel est leur objectif?

L’appréciation médicale doit être objective et correcte, sans se laisser influencer par une ambition égoïste ou un intérêt politique.

Celui qui fait grand cas de la vérité devrait exiger une enquête permettant de savoir pourquoi WARMBIER est mort brusquement dès son retour aux Etats-Unis, lui qui avait les indices normaux pour la vie jusqu’à sa remise en liberté.

Comme par le passé, notre République traite toujours les détenus, en conformité avec les droits et normes internationaux.

Essayer encore

KIM JONG UN a reçu une Lettre personnelle du Président américain

KIM JONG UN a reçu une Lettre personnelle du Président américain

Donald TRUMP, Président des Etats-Unis dAmérique, a fait parvenir une Lettre personnelle à KIM JONG …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire