mercredi, 15 août 2018
Home / Revue de presse / REVUE DE PRESSE DU JEUDI 01 FEVRIER 2018
revue de presse

REVUE DE PRESSE DU JEUDI 01 FEVRIER 2018

L’annonce officielle de la clôture de l’opération de révision du fichier électoral, le divorce entre L’Avenir du Congo (ACO) et le G7 ainsi que la commémoration du 1er anniversaire du décès d’Etienne Tshisekedi par ses proches sont autant de sujets qui alimentent les commentaires de la presse kinoise de ce jeudi 1er février 2018. La presse s’est également intéressée à la rencontre entre le Vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary et les notables de la Lomami.

« Crise politique dans la Lomami : le VPM de l’intérieur échange avec les notables », titre Le Phare qui revient sur la rencontre d’hier mercredi entre le patron de la territoriale congolaise et certains ressortissants de la Lomami. Le journal note que depuis plusieurs semaines, cette province fait face à une crise politique qui oppose l’assemblée provinciale au gouvernement de cette entité. Après examen du contour de ce conflit, renseigne le quotidien, le VPM a recommandé la voix de la sagesse et sollicité la patience de ses hôtes pour une solution satisfaisante dans l’intérêt de la province.

La presse s’intéresse également au retrait du parti politique ‘’L’Avenir du Congo’’ (ACO), de la plateforme de l’opposition dénommée G7, ce groupement des partis politiques qui soutiennent la candidature de Moise Katumbi à la présidence de la république. Dans un communiqué publié mercredi 31 janvier 2018, le président de ce parti Dany Banza a déclaré que la motivation de son retrait du G7 est due aux « divergences difficiles à concilier», rapporte Cas-info.ca. Il estime par ailleurs que son parti a rempli sa mission vis-à-vis du G7, lit-on sur ce site d’analyses et d’infos.

Forum des As qui s’intéresse à cette actualité fait remarquer que Dany Banza a dans son argumentaire montré des signaux favorables au pouvoir. Il a en effet justifié son retrait du G7 en évoquant deux faits politiques majeurs qui, selon lui, ont changé la donne politique, à savoir  la publication du calendrier électoral et l’adoption de la loi électorale, avec l’introduction d’un seuil de représentativité de 1% au niveau national.

Dans le chapitre des élections, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) annonce la fin de l’opération de révision du fichier électoral sur l’ensemble du territoire national écrit Lepouvoir du peuple.net.  Le président de la CENI, Corneille Nangaa l’a dit  ce mercredi 31 Janvier 2018 au cours d’une conférence de presse à Kinshasa à l’issue de la cérémonie officielle de clôture, précise le média en ligne. C’est par les provinces du Kasaï et Kasaï central ainsi que les territoires de Lwilu et kamiji avec 4 millions 17 mille 844 inscrits que les opérations d’enrôlement et identification des électeurs se sont clôturées ce 31 janvier 2018. Délai tenu et défi relevé par la CENI, conclut le média.

Selon Corneille Nangaa, rapporte Actualité.cd qui relaie la même information, il s‘agit là de la fin de l’étape la  “plus complexe” du processus électoral. Il évoque cependant une suite qu’il qualifie d’un “fleuve d’incertitude”. Corneille Nangaa annonce cependant que malgré la clôture officielle, certains centres vont continuer l’enregistrement dans le Kasaï et le Kasaï Central où des centres avaient auparavant distribué des jetons.

Autre actualité, trois messes d’action de grâce sont organisées par les partisans de l’UDPS toutes tendances confondues, en vue d’honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi, le président de l’UDPS décédé le 1er février 2017 à Bruxelles, constate Depeche.cd. Le média en ligne précise que pendant que la messe de l’UDPS/Tshisekedi sera dite à la Cathédrale Notre Dame du Congo, celle de l’UDPS/Tshibala se déroulera à Notre Dame de Fatima à Gombe, et celle de l’UDPS/Mubake est programmée à la paroisse catholique Notre Dame d’Afrique de Lemba.

Pour sa part, le Rassemblement que dirige Joseph Olenghankoy a fixé pour vendredi 2 février 2018 la messe d’action de grâce en l’honneur d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba à 13 heures 30, à la cathédrale Notre Dame du Congo, relève L’Avenir, expliquant que c’est pour éviter de perturber le programme déjà établi par l’UDPS et la famille du défunt pour ce jeudi 01 février 2018. Face à ces programmes disparates, le quotidien se demande si c’est raisonnable de célébrer ainsi l’an 1 de la mort du Sphinx.

Pour Le Potentiel, Joseph Olenghankoy vient simplement de se désolidariser de Bruno Tshibala en organisant une messe en mémoire d’Etienne Tshisekedi un autre jour que celui proposé par le Premier ministre. Le quotidien note que les deux frondeurs du Rassemblement étalent maintenant leurs divergences sur la place publique. Quand Tshibala s’arrange pour défier la famille de l’illustre disparu, Olenghankoy préfère ne pas faire ombrage aux activités dans le cadre familial du leader disparu, fait observer le journal, avant de se demander « Combien de temps tiendra encore leur fronde au sein du Rassemblement ?».

Dans un autre chapitre, Radio Okapi paraissant en ligne renseigne qu’une trentaine de personnes ont été tuées entre septembre et décembre 2017 lors des attaques des représailles des groupes armés Maï-Maï et Nyatura, au Nord de la chefferie de Bwito (Nord-Kivu). Les autorités coutumières locales ont présenté ce bilan mardi 30 janvier à la délégation mixte MONUSCO-Gouvernement provincial qui accompagne la mission d’itinérance du Mwami (chef traditionnel, en français) dans la zone. Selon ce rapport, au moins 2 000 habitations ont aussi été incendiées.

Martin Bakole

L’annonce officielle de la clôture de l’opération de révision du fichier électoral, le divorce entre L’Avenir du Congo (ACO) et le G7 ainsi que la commémoration du 1er anniversaire du décès d’Etienne Tshisekedi par ses proches sont autant de sujets qui alimentent les commentaires de la presse kinoise de ce jeudi 1er février 2018. La presse s’est également intéressée à la rencontre entre le Vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary et les notables de la Lomami. « Crise politique dans la Lomami : le VPM de l’intérieur échange avec les notables », titre Le Phare qui revient sur…

Vue d'ensemble de l'évaluation

Laissez votre avis

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

Essayer encore

Lambert Mende

[Revue de Presse] Forum des As : Lambert Mende : « On ne peut pas parler de la RDC sans la RDC »

Le président français, Emmanuel Macron, a reçu tour à tour à Paris, ses homologues rwandais …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire