lundi, 18 juin 2018
Home / Revue de presse / [Revue de Presse] Le Potentiel : « Meeting de N’Djili/Sainte Thérèse : pari gagné pour Félix Tshisekedi »
Meeting fatshi 24 avri

[Revue de Presse] Le Potentiel : « Meeting de N’Djili/Sainte Thérèse : pari gagné pour Félix Tshisekedi »

Le premier meeting du nouveau président de l’UDPS Felix Tshisekedi, organisé mardi à la place Ste Thérèse à N’Djili suscite les commentaires de la presse kinoise parue ce mercredi 25 avril.

Ce mardi 24 avril 2018, « un Félix est né. Il est dans la lignée de son père, Etienne Tshisekedi et a enfin une marque », commente d’entrée Le Potentiel, en rapportant que « tout Kinshasa a convergé mardi vers la place Sainte Thérèse de N’Djili pour suivre le premier meeting en public de Felix Tshisekedi en tant que président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ».

Pourtant, relève le quotidien, personne ne lui donnait la chance de conquérir la grande place Sainte-Thérèse de la commune de N’Djili, en organisant une manifestation politique lors d’une journée ouvrable, un mardi.

Mais à la conquête du plébiscite, poursuit le confrère, Félix Tshisekedi a réussi son pari avec une belle entrée en scène, en mobilisant de dizaines des milliers des partisans. Le journal parle d’une véritable démonstration de force et salue « un pari gagné » pour le fils du sphinx de Limete.

Même son de cloche du côté du journal La Prospérité qui estime que Félix Tshisekedi a réussi à mobiliser autant des sympathisants que son père biologique et politique. Cela devrait envoyer un message bien plus éloquent aux décideurs ainsi qu’à l’opinion, estime le confrère.

En effet, pour « Fatshi », ce meeting autorisé n’est pas un cadeau du Pouvoir mais plutôt la conséquence des pressions des populations vis-à-vis du Gouvernement, souligne pour sa part Forum des As, en faisant remarquer que ce meeting à Ste Thérèse était une véritable mise à l’épreuve de feu dans la mesure où il intervient après moult manifestations publiques pacifiques interdites par les autorités et dans un contexte de répression des manifestations publiques.

Et face à la forte mobilisation et surtout l’adhésion du public, le quotidien ne tarit pas d’éloges : « Il s’agit d’un coup de maître indiscutablement réussi », écrit le quotidien. Et devant cette marée humaine, le fils du sphinx n’a pas tergiversé en abordant plusieurs dossiers dont celui de la machine à voter, des obsèques d’Étienne Tshisekedi et de la primature.

Sur ces derniers points, le fils d’Etienne Tshisekedi a commencé par balayer d’un revers de la main les rumeurs selon lesquelles son parti, l’UDPS, négocierait avec le pouvoir en place pour qu’il occupe la Primature, en contrepartie d’un énième « glissement » du calendrier électoral, rapporte Le Phare.

 « Vous m’avez déjà choisi comme candidat Président de la République lors du Congrès, pourquoi je dois encore être ramené à la Primature ? », s’est interrogé Félix Tshisekedi, fortement ovationné par la foule, avant de souligner que les négociations avec le pouvoir concernent uniquement le rapatriement de la dépouille de son père, décédé depuis le 1er février 2017 à Bruxelles.

Se positionnant comme candidat à la présidentielle, Felix Tshisekedi a déroulé les grandes lignes de son programme d’actions basé sur la social-démocratie. Il s’est engagé, une fois élu Président de la République, à construire un véritable Etat de droit, pour lequel son parti s’est battu et continue de se battre depuis des années, rapporte le confrère.

Et pendant ce temps, la SADC invite justement tous les acteurs politiques en RDC à rester « attachés à la mise en œuvre du calendrier électoral » et à « veiller au maintien d’un climat propice à la tenue des élections pacifiques et crédibles », a fait savoir l’organisation dans un communiqué officiel publié à l’issue du sommet extraordinaire de la Troïka, à Luanda, rapporte cas-info.ca.

Selon ce communiqué, l’organisation sous-régionale a réitéré sa décision de nommer un envoyé spécial pour la RDC afin de s’assurer du bon déroulement de ce processus électoral, écrit le media en ligne.

Le site d’infos et d’analyse renseigne également qu’en marge de ce sommet, le Président de la république d’Angola João Lourenço et son homologue congolais, Joseph Kabila, se sont entretenus en tête-à-tête. Un échange dont rien n’a évidemment filtré, note le confrère.

Revue de Presse/RO

Essayer encore

revue de presse

[Revue de Presse] Forum des As : « Kinshasa bientôt doté de la plus grande aérogare d’Afrique centrale »

Le lancement des travaux de la construction de la nouvelle aérogare à Kinshasa est l’un …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire