vendredi, 21 septembre 2018
Home / Revue de presse / Revue de presse du lundi 21 Août 2017
Emmanuel Shadary VPM

Revue de presse du lundi 21 Août 2017

Les journaux parus ce lundi 21 août 2017 à Kinshasa sont revenus sur le récent séjour du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, ainsi que sur le Manifeste dit du citoyen adopté vendredi 18 août 2017 à Paris.

La Tempête des Tropiques revient sur le séjour, à Lubumbashi, du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary et titre : « Ramazani Shadary renforce la police de proximité dans le Haut-Katanga et au Lualaba ». Faisant du renforcement de la Police Nationale Congolaise l’une de ses priorités, renseigne le journal, le patron de la sécurité nationale a présidé jeudi dernier, à Lubumbashi, la clôture de la session sur la police de proximité et le maintien de l’ordre organisé à l’intention de 613 policiers, dont 396 éléments venus de la nouvelle province de Lualaba, et 217 du Haut-Katanga. En félicitant les gouverneurs de ces deux provinces pour l’initiative, rapporte la consœur, Emmanuel Ramazani Shadary a également exhorté les gouverneurs d’autres provinces à suivre l’exemple de leurs collègues.

Pour sa part, La Référence Plus qui relaie la même information note que le patron de la territoriale a par la même occasion remercié les partenaires techniques et financiers pour leur appui dans l’accomplissement de cette activité. La Référence Plus renseigne également qu’Emmanuel Ramazani Shadary a salué l’apport appréciable de l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations), structure qui accompagne la PNC depuis plusieurs années, est grâce à laquelle l’apport financier du gouvernement Américain a été mobiliser, précise le quotidien.

Dans un tout autre registre, Cas-info.ca, aborde la question de la présidentielle en Rd-Congo. Le site note qu’à cinq mois du 31 décembre, la pression s’accentue sur le Président congolais, Joseph Kabila, dont le maintien au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016 est contesté par l’Opposition. Une contestation, poursuit le site d’information en ligne, qui est encore montée d’un cran avec la signature, ce vendredi à Paris, d’un manifeste dit « citoyen », dans lequel une dizaine d’organisations et associations de la société civile appel au départ du Chef de l’Etat.

Sur la même lancée, Le Phare titre, « Manifeste du citoyen congolais pour une transition sans Kabila ». Selon le journal, les signataires du manifeste sont motivés par la conviction selon laquelle il n’y aura pas d’élections en RDC cette année est que Joseph Kabila ne quittera pas le pouvoir le 31 décembre 2017. A cet effet, renchérit le quotidien, les dépositaires du manifeste laissent entendre qu’ils vont s’investir dans des actions pacifiques pour contraindre le Président de la République à rendre le tablier.

« La crise en Rd-Congo est un problème de gouvernance, dixit Adolphe Muzito », titre Forum des As. Le journal rapporte les propos de l’ancien Premier Ministre, qui qualifie la RDC d’un « faux malade, qui recourt cependant à un médecin… il n’y a pas de prescription médicale pour une maladie imaginaire ». Pour expliquer cette métaphore, note Forum des As, Adolphe Muzito fait savoir que la RDC n’avait pas besoin du fond monétaire international FMI. Et en ce qui concerne l’organisation des élections, Muzito s’en remet à l’exécution du budget de l’Etat pour l’exercice 2017.

Dans la même parution, Forum des As affirme que deux opposants, Kudura Kasongo et Jean-Claude Vuemba annoncent l’existence des contacts entre la MP et le Rassemblement/Limete pour la nomination de Felix Tshisekedi au poste de Premier ministre, en remplacement de Bruno Tshibala. Des affirmations qui ont été démenties par Félix Tshisekedi. «Je suis président du Rassemblement, même si en politique il n’y a jamais d’impossible, mais je vous dis qu’en ce moment il n’y a pas de contacts», a déclaré le Président du Rassemblement.

Entretemps, note Africa News, Jean-Marc Kabund et Félix Tshisekedi sont en tournée euro-américaine depuis le 13 août dernier. L’objectif de cette tournée, indique le bihebdomadaire, est de prendre des contacts diplomatiques et s’entretenir avec la communauté RD-congolaise.

La presse de Kinshasa évoque aussi d’éventuels contacts entre le Rassemblement/Limete et la MP pour l’organisation d’un nouveau dialogue ou l’accès à la Primature de Félix Tshisekedi. Après la cité de l’Union africaine et le rendez-vous manqué du Centre interdiocésain, la Majorité présidentielle (MP) mise sur un nouveau round de dialogue pour obtenir un nouveau délai de grâce après décembre 2017, échéance prévue pour la tenue des élections, notamment la présidentielle, rapporte Le Potentiel.

Pour atteindre cet objectif, indique le journal, la MP a mis en place un plan pour soudoyer certains leaders du Rassemblement, notamment Félix Tshisekedi, président du Rassemblement. Dans les rangs de la MP, tous ne jurent plus que par la nomination de Félix Tshisekedi à la Primature, pour remplacer le très controversé Bruno Tshibala, affirme le quotidien. Du côté des partis politiques membres du Rassemblement, le mot d’ordre est sans équivoque : non à un 3ème dialogue. Le grand meeting du 3 septembre promet d’être un rendez- vous déterminant, conclut le tabloïd.

 Martin BAKOLE

Essayer encore

Lambert Mende

[Revue de Presse] Forum des As : Lambert Mende : « On ne peut pas parler de la RDC sans la RDC »

Le président français, Emmanuel Macron, a reçu tour à tour à Paris, ses homologues rwandais …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire