lundi, 18 juin 2018
Home / Revue de presse / Revue de presse du mercredi 23 Août 2017
Félix Tshisekedi et Pierre LUmbi

Revue de presse du mercredi 23 Août 2017

Les journaux parus ce mercredi 23 août 2017 sont revenus sur la réaction du Rassemblement aile Limete face au communiqué de la SADC en rapport avec les échéances électorales en RDC, ainsi que sur les déclarations de Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi au sujet de l’actualité politique du pays. D’autres sujets d’actualités ont été abordés par la presse Kinoise, notamment la rencontre, hier mardi entre le Vice-Premier Ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramzani Shadary et la représentante régionale du Haut-Commissaire pour les réfugiés.

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo, à travers la vice-primature de l’intérieur et sécurité  et le Haut-commissariat pour les réfugiés ont réaffirmé ce mardi, rapporte Geopolis, leur détermination de continuer à travailler ensemble pour le sort de près de 500.000 réfugiés se trouvant sur le sol congolais. A cet effet le Bihebdomadaire titre : « Le VPM E.R Shadary et Anne Encontre. Un échange fructueux autour de la question des réfugiés ». Au journal de préciser qu’il s’agit des réfugiés centrafricains, des burundais et des sud-soudanais.

Le sort des réfugiés congolais se trouvant dans les pays limitrophes de la RDC a été également évoqué et les mesures pour le rapatriement des autres réfugiés dans leurs pays d’origine envisagé, tout en respectant le volontariat à cet effet, note pour de son côté La Référence plus, qui relaie la même actualité.

Sur la même lancée, Forum des As qui titre : « La question de 500.000 réfugiés au centre des discussions entre le VPM Shadary et le HCR » met l’accent sur les propos de Madame Anne Encontre, représentante régionale du Haut-commissaire aux réfugiés (HCR) et rapporte que le HCR travaille étroitement avec la commission nationale des réfugiés et le gouverneur du Nord-Ubangi qui a reçu un nombre important de réfugiés ces derniers temps. Aussi, a-t-elle indiqué que sa structure aide déjà  les Rwandais qui sont au Nord et Sud-Kivu de rentrer chez eux au moins chaque semaine, vue qu’il est difficile de rapatrier massivement, car il s’agit d’un acte volontaire, précise pour sa part Congo Nouveau.

Autre actualité, Congo Nouveau revient sur le communiqué de la SADC en rapport avec le processus électoral et titre : « L’UDPS, le G7… tirent sur Jacob Zuma et Kabila ». Tout est parti du contenu de ce communiqué lu par Jacob Zuma, président en exercice de cette structure, qui dit : « il ne serait pas possible d’organiser les élections en décembre 2017 en raison d’un certain nombre de défis à relever ».

Face à ce communiqué, écrit pour sa part Matininfos.net, le Rassemblement des forces Politiques et Sociales Acquises au Changement se dit indigné. Il note que cette position de la SADC va à l’encontre des aspirations profondes du Peuple congolais qui aspire à une alternance démocratique à travers les élections crédibles et transparentes qui doivent impérativement se tenir d’ici le 31 décembre 2017. Pour le rassemblement, renseigne le site d’information en ligne, la SADC devrait se montrer solidaire du peuple congolais et non soutenir un individu, Joseph Kabila, qui reste l’unique et seul obstacle sur la voie de l’organisation des élections en République démocratique du Congo  » peut-on lire dans le communiqué.

Même son de cloche avec Vital Kamerhe, résident de l’UNC, dont les propos relayés par Actualite.cd traduisent que «La SADC n’a pas le pouvoir de décider sur le report des élections ici en RDC. Nous sommes un Etat souverain et ce n’est pas à la SADC d’annoncer le report des élections. Est-ce que la SADC peut prendre une telle position sur le Rwanda ou  un autre pays ici en Afrique. Nous condamnons cette position. Le pays est dirigé par la constitution et par l’Accord du 31 décembre et les choses doivent s’organiser selon ces documents qui ont été légitimé par le peuple, » a dit le président de l’Union pour la Nation Congolaise ce mardi 22 août 2017 dans une interview à Actualite.cd

Dans un autre registre Le Phare s’intéresse au duo Katumbi-Tshisekedi. Le journal renseigne que des Etats-Unis où ils sont ce deux personnalités du Rassemblement ont commenté «les rumeurs sur des tractations en coulisses entre des leaders du Rassemblement et des délégués de la Majorité présidentielle. Ces rumeurs évoquent aussi une éventuelle nomination de Félix Tshisekedi comme Premier ministre, en remplacement de Bruno Tshibala».

« Aujourd’hui, comprenez-nous bien. Que tout le monde nous entende clairement. Il n’est plus question d’aller à un quelconque dialogue. L’Accord de la  Saint Sylvestre, obtenu grâce au travail des évêques de la CENCO est la seule voie à suivre. Si Kabila n’applique pas cet accord, il y aura une transition et elle se fera sans lui », affirme Moïse Katumbi, dont les propos sont repris par Le journal.

Par contre, L’Avenir estime que, par leurs déclarations, Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi ont opté pour la voie insurrectionnelle, afin de semer le chaos en RDC d’ici le mois de décembre pour «prendre le pouvoir de force, oubliant certaines dispositions constitutionnelles». Pour le journal, le dialogue étant une vertu partagée par la grande majorité des Congolais, il est bon que ceux qui s’agitent et veulent le pouvoir précocement, se reprennent et adhèrent avec réalisme à ce schéma, conclut L’Avenir.

Martin BAKOLE

Essayer encore

revue de presse

[Revue de Presse] Forum des As : « Kinshasa bientôt doté de la plus grande aérogare d’Afrique centrale »

Le lancement des travaux de la construction de la nouvelle aérogare à Kinshasa est l’un …

Avez-vous aimé l'article? Laissez votre commentaire