mardi, 20 février 2018
Dernières nouvelles
Accueil / Revue de presse / Revue de presse du vendredi 18 août 2017
Revue de presse du vendredi 18 août 2017

Revue de presse du vendredi 18 août 2017

La cérémonie clôture de la session de formation des policiers à Kasapa, sous la présidence du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, le dépôt deux rapports sur l’assassinat de deux experts de l’ONU au Kasaï en mars dernier, tels sont sujets qui ont intéressé la presse kinoise ce vendredi 18 août 2017.

Au total 613 policiers viennent de suivre une formation sur la police anti-émeute à Kasapa, à Lubumbashi, écrit Forum des As, qui revient sur la mission d’itinérance du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shaday dans capitale cuprifère. Le journal renseigne qu’à l’occasion de la cérémonie de la clôture de deux sessions de cette formation, le patron de la sécurité nationale a rendu prioritairement hommage au Chef de l’Etat qui s’est impliqué dans la réforme de la police, avant d’encourager les gouverneurs de deux provinces concernées (haut-Katanga et Lualaba) pour cette initiative de renforcer les capacités de ces hommes en uniformes.

De son côté Le Phare qui relaie la même information fait savoir que pour le général Célestin Kanyama qui a pris aussi par à cette cérémonie en sa qualité directeur général des écoles de formation de la police, l’apolitisme, la loyauté ainsi que la discipline doivent caractériser la Police Nationale Congolaise. Et pour sa part, renchérit le quotidien, le directeur du centre de Kasapa, la formation a porté sur les modules juridiques, de proximité et de maintien de l’ordre, avec un accent sur le respect de droits de l’homme.

Dans un tout autre registre, « l’ONU a reçu deux rapports sur l’assassinat de ses experts au Kasaï », titre La Référence plus. Selon la consœur, les deux rapports s’accordent sur un point : le double assassinat a été commis vers 16 heures (heure locale), le 12 mars 2017. La veille, les deux experts avaient rencontré un petit groupe de représentants de la milice Kamuina Nsapu.

Sur la même lancée, Le Phare met en exergue la contradiction qui a embarrassé le Conseil de Sécurité des Nations Unies au moment de l’examen de ces deux rapports. Le journal rapporte que cet organe de décision de l’ONU a paru « indécis » voire « embarrassé » après examen de ces deux documents.

En effet, explique le quotidien, le premier rapport, réalisé par des experts désignés par le Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme est allé presque dans le sens de celui présenté par les autorités congolaises en juin dernier à Genève en incriminant les miliciens de Kamuina Nsapu tandis que le récent rapport des experts du Conseil de Sécurité a imputé une large part de responsabilité de ce double crime, qualifié de « prémédité », aux forces de sécurité congolaise.

Même son de cloche avec Politico.cd qui décrit cet assassinat sous la forme d’un « guet-apens, prémédité », et évoqué comme coupable « un groupe hétéroclite d’individus qui aurait pu compter des éléments des forces de sécurité », souligne politico.cd.

Mais ce qui est vrai, un débat houleux s’est engagé au cours de cette réunion, rapporte Le Phare, précisant que cette discussion  opposait deux camps dont celui des Etats-Unis et de la quasi-totalité des pays d’Europe qui réclament des sanctions contre le pouvoir en place à Kinshasa jugé coupable selon eux de l’élimination physique de deux experts et le second, constitué des Etats africains et d’une partie des pays asiatiques, qui plaidaient pour l’abandon de la voie des sanctions.

A cette même occasion, note pour sa part Forum des As, le Vice-Premier Ministre en charge des affaires étrangères, Léonard She Okitundu, a tenu à éclairer l’opinion internationale au sujet des élections à venir en RDC, en affirmant que le processus d’enregistrement des électeurs «progresse» et «les élections auront bel et bien lieu en RDC, conformément au calendrier électoral qui sera publié par la Commission électorale nationale indépendante», lit-on dans les colonnes du quotidien.

Autre actualité, Matininfos.net revient la sortie médiatique du Premier Ministre de la République Démocratique du Congo, Bruno Tshibala, hier jeudi. Le site d’information en ligne note que le chef du gouvernement congolais a annoncé l’organisation de la conférence sur l’amélioration du Climat des affaires qui se tiendra à Kinshasa, du 29 au 31 août 2017, au Fleuve Congo Hôtel. Elle réunira, précise le site,  les acteurs publics et privés concernés par la préservation du climat des affaires autour du thème : « Pour la facilité des affaires en RDC ».

«Je suis convaincu que l’amélioration du bien-être social de notre population passe notamment par l’accroissement des investissements privés. C’est pour cette raison que mon gouvernement s’investit pour créer un environnement attractif et propice à l’investissement privé », écrit Matininfos.net, qui relaie les propos de Bruno Tshibala.

Martin Bakole