dimanche, 20 octobre 2019
Home / A La Une / António Guterres ce samedi en RDC pour renforcer la riposte contre Ebola
Antonio Guterres - ONU
Photo ONU/Manuel Elias Le Secrétaire général de l'ONU António Guterres lors d'un point de presse à New York le 11 juin 2018.

António Guterres ce samedi en RDC pour renforcer la riposte contre Ebola

Dans un communiqué, le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) annonce l’arrivée, samedi 31 août 2019, du Secrétaire général des Nations Unies en République Démocratique du Congo. L’objectif de ce déplacement d’António Guterres, consiste à renforcer les efforts déployés par la communauté internationale pour combattre la Maladie à Virus Ebola (MVE).

En effet, près de 500.000 personnes ont reçu des vivres du PAM depuis le début de l’épidémie en août 2018. Car, une bonne nutrition est essentielle pour les personnes qui se rétablissent de la maladie comme pour celles qui en sont autrement affectées. La distribution de colis alimentaires hebdomadaires sur une période de quatre semaines aide à limiter les déplacements des personnes potentiellement porteuses du virus. Cela, alors que 13 millions de personnes dans tout le pays sont en situation d’insécurité alimentaire et ont besoin d’une aide humanitaire. Ce qui explique que le pays souffre de la deuxième plus grande crise alimentaire du monde après le Yémen.

Il faut noter que cette agence des Nation Unies participe à l’intervention d’urgence en distribuant de la nourriture aux survivants du virus Ebola et aux personnes susceptibles d’en être porteuses. Aussi, fournit-elle des services logistiques essentiels et un appui opérationnel aux partenaires des équipes d’intervention médicale.

« Nous nous efforçons non seulement de sauver des vies en urgence, mais aussi de contenir le virus afin qu’il ne se propage davantage », a déclaré Susana Rico, Coordinatrice des opérations d’urgence du PAM à Beni. A l’en croire, la tâche du PAM est ardue car la région est en proie à l’insécurité et que les infrastructures sont inadéquates. Avec la saison des pluies qui commence bientôt, il sera encore plus difficile d’accéder aux zones les plus reculées.

Le PAM par l’intermédiaire du Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS), dont il assure la gestion assure aux travailleurs humanitaires le transport aérien et un accès rapide aux zones isolées. Depuis le début de l’épidémie d’Ebola en RDC, datant d’août de l’année 2018, l’UNHAS a transporté plus de 26 000 agents d’intervention pour Ebola. En plus, il fournit des services de transport, d’entreposage, de distribution et de mise en place d’infrastructures. En RDC, le PAM a construit trois camps d’hébergement pour les personnels intervenants dans la riposte.

Judith Asina

Essayer encore

CENI - Nanga et Lumanu

CENI : Des organisations citoyennes disent non au remplacement de Corneille Nangaa par Adolphe Lumanu

Dans un communiqué conjoint, l’Association Africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO), l’Institut de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire